RENAULT Laguna Coupé Black Edition Energy dCi 150

ESPACE COUPE
  • Ligne
  • Moteur réussi
  • Ergonomie
  • Stop&start
  • Design timide
  • Place aux jambes AR

Prix : 32 000 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres - 16 soupapes turbo Diesel injection directe common rail
Cylindrée 1995 cm³
Puissance maxi 150 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 34.20 mkg à 2000.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.64 m
Largeur 1.81 m
Hauteur 1.40 m

Poids

Total 1494 kg

Capacités

Coffre de 423 à 0 dm³
Réservoir 66 L
Nb de places 4

Performances

Vitesse maxi 210 km/h
0 à 100 km/h 9.50 s

Environnement

Emission CO2 118 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 4.00
Urbaine 5.50
Mixte 4.50
Essai 5.40

IMPORTED FROM STYLE

Discrète LAGUNA! LA voiture du plan RENAULT 2009 s'offre pour 2012 en version coupé un léger restylage agrémenté d'une nouvelle gamme et d'évolutions moteurs afin d'en améliorer la consommation. Nous vous proposons aujourd'hui de découvrir le nouveau moteur d'entrée de gamme de ce modèle.

So lovely !

Ah, la chute de "reins" d'un coupé haut de gamme fera chavirer bien des cœurs ! Ne boudons pas notre plaisir, la ligne de cette belle gauloise d'origine plutôt modeste s'inspire sans vergogne des nobles beautés de Gaydon, terreau d'ASTON MARTIN. Pour ce léger restylage de mi-vie, cette silhouette inspirée des James Bond girls n'a donc pas évolué. Du point de vue extérieur, les feux avant bi-xénons se parent d'une virgule de LEDs pour les feux de jour, afin de mieux caractériser le regard de l'auto. La teinte spécifique blanc nacré de la version "Monaco GP" est maintenant disponible en option sur toute la gamme tout comme le châssis "4Control" à quatre roues directrices, et de nouvelles jantes en alliage font leur apparition, avec des 17 pouces gris foncé diamanté "SARI" dès cette finition de départ. Une option bicolore avec toit peint en noir est également proposée sur différentes finitions. On pourra tout juste regretter que la grille avant de bouclier ait été conservée à l'identique, RENAULT n'ayant manifestement pas retouché le pare-chocs avant. Bien que chromée et de bonne facture, cette "bouche ouverte" aboutit finalement à une face avant bien timide comparée au reste de l'auto. Enfin cette belle carrosserie entièrement peinte ne propose aucune baguette de protection et s'avère donc bien exposée pour la ville.

Sans complexe

A l'intérieur on retrouve la planche de bord de la berline sans plus de modification. Pour ce restylage, celle-ci se pare de lignes de surpiqures claires du plus bel effet. La navigation Tom-tom live avec visualisation 3D s'avère très réussie et fonctionnelle, et propose avec abonnement la mise à jour automatique des conditions de circulation et les alertes de sécurité routière. Sur la gamme Laguna, RENAULT a beaucoup mieux réussi l'intégration de l'écran que sur d'autres modèles, puisqu'il s'inscrit en effet dans la courbe de la planche de bord, sans avoir l'air d'avoir été rajouté dessus, et le joystick de commande sur la console tombe naturellement sous la main. Le niveau d'équipements de cette version "Black Edition" est de bon niveau, avec les projecteurs bi-xénon, le frein de parking automatique et l'aide au parking arrière. Il est cependant dommage que la carte de démarrage "main-libre", associée au repliement électrique des rétroviseurs, soit en option à 500 €. La peinture métallisée ou nacrée est, quant à elle, offerte.

L'ergonomie de ce modèle est intimement liée aux gènes de la voiture. L'espace et la garde au toit sont tout à fait convenables aux places avant, mais la chute de pavillon vers l'arrière ainsi que la réduction de l'empattement induisant une diminution de l'espace pour les jambes rend les places arrière peu accueillantes passé 14 ans… On appréciera cependant l'ergonomie générale de l'auto et quelques détails comme la banquette arrière rabattable pour agrandir le coffre, actionnable en chargeant ses courses grâce à un petit levier, qui font de ce coupé racé une voiture potentielle pour papa amoureux des autos.

Un nouveau cœur

La principale nouveauté de ce modèle réside dans les modifications apportées au 2 litres dCi de 150 chevaux déjà présent sous le capot depuis la sortie de la voiture. Afin de réduire la consommation, et donc les émissions, il se voit adjoindre une panoplie de technologies nouvelles comme un système d'arrêt automatique du moteur "Stop&Start" ainsi qu'un management intelligent de l'énergie électrique du moteur avec récupération au freinage.

Ce bloc de puissance raisonnable s'avère à l'usage un bon compromis pour cette voiture. Souple, discret et sachant montrer sa puissance au besoin, il convient bien pour ceux qui n'associent pas nécessairement le mot coupé avec voiture de course. Il est de plus efficacement secondé par la boîte à six vitesses correctement étagée et un embrayage doux et progressif. La consommation finale pendant l'essai s'est établie à 5,4 litres aux cent kilomètres, ce qui n'est pas exceptionnel mais s'avère un bon score ramené à la tonne et demi de l'auto. Le seul point faible viendrait de l'agrément du système d'arrêt moteur développé par RENAULT. Celui-ci présente un bilan sonore très limité, puisqu'il ne s'agit en fait que d'un démarreur renforcé, et montre de plus une autonomie insuffisante. Il se montre très sensible à l'utilisation des servitudes et ne s'enclenchera pas par exemple si l'air conditionné est en marche, à la différence de systèmes concurrents qui coupent le moteur et la pompe de climatisation au feu rouge.

Le poids conséquent de l'auto se sent dans le comportement mais n'entache pas une tenue de route impérieuse efficacement secondée par les systèmes électroniques et une suspension raffermie. Cette dernière en viendra d'ailleurs à trépider sur route dégradée. L'option "4Control" à quatre roues directrices s'avère un peu "too much" sur cette voiture à empattement réduit par rapport à la berline, donc naturellement agile, et lui confère à notre goût une trop grande sensibilité en ligne droite à haute vitesse. En conduite rapide sur route sinueuse l'agilité obtenue est cependant démoniaque… 

Ce joli coupé  bien de chez nous s'offre un restylage léger mais de bon goût et un nouveau moteur. Compte tenu du prix mesuré et du niveau d'équipements de cette version "Black Edition", ce modèle s'avère un des plus intéressants de la gamme, malgré un "Stop&Start" qui ne convainc pas. Il serait intéressant, pour qui ne recherche pas la puissance, de voir ce que donnerait le nouveau 1,6 litre dCi Energy 130, sous le capot de cette voiture.

Frédéric JOUSSET

2012-05-27