KIA Soul 1.6 CRDi BVA Sport

ESPACE CROSS OVER
  • Look décalé
  • Prix
  • Garantie 7 ans
  • Boîte auto pénalisante
  • Pas de filtre à particules

Prix : 23 090 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres - 16 soupapes turbo Diesel injection directe rampe commune, turbo à géométrie variable
Cylindrée 1582 cm³
Puissance maxi 128 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 26.50 mkg à 1900.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.12 m
Largeur 1.79 m
Hauteur 1.61 m

Poids

Total 1360 kg

Capacités

Coffre de 222 à 700 dm³
Réservoir 48 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 177 km/h
0 à 100 km/h 11.70 s

Environnement

Emission CO2 155 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 5.00
Urbaine 7.40
Mixte 5.90
Essai 6.60

QUAND LA MUSIQUE EST BONNE

Déjà presque quatre années de service au compteur du KIA Soul, il est temps de penser et passer au remodelage de mi vie. Rebooster un modèle un peu décalé est un exercice délicat qui consiste à doser le "lifting" pour ne pas pousser le véhicule dans une normalité décourageante. En effet, le Soul arbore un style peu copié, le démarquant des autres mini SUV et donc motivant pour craquer vers son achat. La belle musique du Soul est intégrale dans la version 2012, ouf.

Allegretto

Quand, fin 2008, KIA a présenté le Soul, on ne pouvait qu’être séduit par le style décalé et même osé pour un coréen, jusque là très réservé sur le design. Depuis, on connaît maintenant la chanson, le constructeur s’est débridé nous présentant des modèles séduisants et pas seulement sérieusement austères. Bien entendu, le Soul conserve sa carrosserie très "carrée", pas trop aérodynamique. Les changements sont plus logiquement visibles sur la face. D’ailleurs, la partie avant a été allongée de quinze millimètres pour loger les nouveaux moteurs et aider aux tests de sécurité. Le bouclier est revu, plus large, marqué par une bouche géante. Les optiques ont également pris du volume, intégrant des feux de jour sous forme de LED (en finition Sport). L’arrière se distingue lui aussi par la forme du bouclier plus volumineux, renfermant de nouveaux antibrouillards. L’intérieur des feux a changé, intégrant des LED (toujours réservées à la finition Sport). On le perçoit, le style a été légèrement actualisé sans heureusement dénaturer l’originalité du modèle.

Tempo

L'habitacle n’a pas été modifié en profondeur. Le Soul 2012 se distingue par l’adoption d’une nouvelle console centrale, enfin quand je dis nouvelle, j’exagère un peu. Seules les commandes de climatisation ont pris une forme arrondie. Les trois compteurs indépendants sont inchangés, juste mieux rétro éclairés en finition Sport. Comparée aux productions KIA plus récentes, la planche de bord a pris un coup de vieux plus marqué à mon sens, contenant encore des plastiques durs peu valorisants. Cela dit, on est assis haut dans le KIA ce qui ne gâche rien à la conduite, bien au contraire. Moins aérodynamique, le Soul offre en contrepartie une bonne vision vers l'avant, non gênée par les montants. Le KIA reste court, plutôt bien vu en utilisation citadine et pour les manœuvres, rien de tel. La caméra de recul est toujours présente dans le rétroviseur, une astuce pratique qui n’a pas été reconduite dans les modèles récents qui ont privilégié le grand écran de leur console centrale. Les volumes internes sont inchangés et le coffre garde le volume réduit de la version initiale. Les gimmicks découverts sur le Soul précédent ont été reconduits dans mon modèle d’essai. Si la boîte à gants a perdu son habillage intérieur typé cuir, le cerclage des haut-parleurs changent de couleur à la demande en fonction du tempo de la musique ou simplement en continu. C’est typiquement le gadget inutile qui en ferait presque un indispensable pour épater la galerie (la nuit).

Moderato

On apprécie la position de conduite en hauteur et le confort. La nouveauté du côté des motorisations est l’adoption du récent moteur essence à injection directe de 1,6 litre, remplaçant l’ancien quatre cylindres classique de 126 chevaux. Le nouveau, nommé GDi, gagne en puissance (140 chevaux), en couple et réduit sa consommation moyenne et le taux de CO2. Il faut bien réfléchir à son kilométrage annuel avant de basculer en Diesel, le Soul GDi peut s’avérer une bonne opportunité coûtant 1.700 € de moins que le Diesel (16.990 € pour le GDi d’entrée). Contrairement au moteur essence qui n’a pas accès à la boîte automatique ou robotisée du groupe, le Soul Diesel est proposé avec une classique boîte auto à six rapports. Cette transmission, tout comme la version manuelle passée à six rapports également, est nouvelle. Le 1.6 CRDi de 128 chevaux est reconduit ; il constitue la seule offre Diesel de la gamme, version d’essai pourvue de la boîte auto. Certes, cette transmission assure le repos du conducteur. La voiture s'est montrée silencieuse et maniable, le constructeur a d’ailleurs renforcé l’insonorisation. La boîte auto est en revanche décevante quand elle hésite entre deux rapports, ayant un peu trop tendance à "rentrer" un rapport sans nécessité. La solution pour éviter une montée dans les tours et la consommation inutile : passer en mode manuel, un peu fort avec une vraie boîte auto… Justement la consommation moyenne en BVA est annoncée à 5,9 litres (et surtout 7,4 litres en ville, soit 1,7 litre de plus qu’en boîte méca). L’essai à dominante route a donné, selon l’ordinateur de bord, un solide 6,6 litres.

Trio

Le renouvellement de la gamme a introduit quelques technologies utiles. Aux côtés des six airbags, des appuis-tête actifs et surtout du contrôle de trajectoire, KIA a doté le Soul d’une assistance au contre braquage qui a pour mission de contrecarrer tout effet dû à une dissymétrie d’adhérence. La famille Soul a été ramenée à trois niveaux avec, en entrée, la désignation "Style" qui offre une climatisation manuelle, des jantes alliage (en 16 pouces) et un lecteur CD audio avec six haut parleurs et commandes au volant. La finition intermédiaire "Active" est le premier niveau donnant accès à la boîte auto. L’allumage automatique des feux distingue ce Soul qui se passera comme les autres du détecteur de pluie. La climatisation est automatique et le cuir fait une apparition sur le volant et le pommeau de vitesses. Le haut de gamme "Sport" rassemble tous les équipements de confort dont nous avons parlé comme la caméra de recul, les LED ou les compteurs rétro éclairés. Les jantes ont gagné deux tailles en passant en 18 pouces. Le Soul CRDi boîte méca est à moins de 22.000 € en finition Sport et comme toutes les KIA, il bénéficie de sept ans de garantie (ou 150.000 kilomètres)…

Le KIA Soul est toujours aussi attachant, conservant sa personnalité qui le distingue des autres. Certes, l’habitacle a un peu vieilli quand on le compare aux KIA plus récentes, mais la visibilité et le confort intérieur sont un avantage pour le petit SUV. Les deux 1,6 litre méritent le détour à condition d’éviter la boîte automatique du CRDi un peu trop pénalisante. La musique "Soul" continue de donner le tempo et ce léger remodelage ne peut lui être que bénéfique…

Philippe NIOLLET

2012-12-15