CITROEN C4 Aircross 1.6 e-HDi 115 4x4 Exclusive

ESPACE Crossover
  • Moteur souple et silencieux
  • Habitabilité
  • Confort
  • Boîte de vitesses rugueuse
  • Prix élevé
  • Coffre juste pour une famille

Prix : 34 500 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres - 8 soupapes - Turbo Diesel injection directe "common rail"
Cylindrée 1560 cm³
Puissance maxi 114 ch à 3600 tr/min
Couple maxi 27.53 mkg à 1750.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.34 m
Largeur 1.80 m
Hauteur 1.63 m

Poids

Total 1425 kg

Capacités

Coffre de 442 à 1193 dm³
Réservoir 60 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 180 km/h
0 à 100 km/h 11.60 s

Environnement

Emission CO2 129 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 4.50
Urbaine 5.60
Mixte 4.90
Essai 6.80

UN CROSSOVER COMPACT FRANCO-JAPONAIS

Pour ne pas passer à côté d'un segment en pleine expansion, CITROËN a inclus, depuis avril 2012, un crossover compact dans sa gamme. Grâce aux accords passés entre PSA et MITSUBISHI, la marque aux chevrons a bénéficié de l'expertise du constructeur japonais dans ce domaine pour développer le C4 Aircross (et PEUGEOT le 4008), clone du MITSUBISHI ASX, de la même manière que le C-Crosser (et le 4007) était issu de l'Outlander du même constructeur. 

Look "chevronné"

Si la base du C4 Aircross est le MITSUBISHI ASX, les designers de CITROËN se sont appliqués pour lui donner l'air de famille de la marque aux chevrons. La transformation est réussie, il faut vraiment avoir les deux véhicules côte à côte pour s'apercevoir que c'est la même base et comme ces deux là sont peu répandus, la probabilité de rencontre est faible... Seul le profil rappelle l'ASX, mais la face avant avec une calandre ornée d'une double barre chromée symbolisant les traditionnels chevrons en son milieu et prolongée par les blocs optiques étirés à ses extrémités est bien dans le style CITROËN. Le bouclier est encadré par les feux diurnes à LED verticaux, comme sur la DS3, et le capot a été très travaillé avec des renflements latéraux dans le prolongement des phares. L'arrière se démarque également de l'ASX avec un hayon bombé et des feux originaux descendant sur le haut du bouclier.

Intérieur japonais

L'intérieur du C4 Aircross se différencie moins du MITSUBISHI que l'extérieur. La planche de bord est identique, ainsi que l'instrumentation, seule la console centrale a plus évolué, notamment en intégrant un écran multimédia tactile sur la version Exclusive. Il reste néanmoins encore quelques boutons autour de l'écran, on en n'est pas encore au MediaNav de chez RENAULT, intégralement tactile. Cet écran est situé assez bas obligeant à quitter la route des yeux pour le regarder. Toutefois, le système de navigation est plutôt intuitif à utiliser et recalcule rapidement un itinéraire si on ne suit pas le trajet prévu. La finition de l'habitacle est dans une honnête moyenne, c'est de la construction japonaise, rationnelle et robuste, mais sans charme et avec des éléments disparates se côtoyant tels les plastiques durs de la planche de bord et des contre-portes et le cuir de la sellerie (pack cuir de série sur Exclusive).

Bonne habitabilité, mais coffre juste moyen

Il y a suffisamment de place dans le C4 Aircross pour quatre personnes avec une aisance agréable au niveau des jambes des passagers à l'arrière et une banquette assez large pour accueillir un enfant à la place du milieu entre deux adultes. Si cette banquette bien reculée dégage de la place pour les passagers, elle réduit malheureusement le volume du coffre. Le volume de 442 litres sous la tablette cache-bagages est quand même un peu juste pour une familiale, d'autant plus que ses formes ne sont pas très régulières. Banquette complètement rabattue, on obtient 1.193 litres ce qui n'est pas considérable également.

Bien équipé mais cher

CITROËN propose de nombreuses variantes de C4 Aircross basées sur quatre niveaux d'équipement, un moteur à essence 1.6i de 115 chevaux, deux Diesel 1.6 e-HDi 115 et 1.8 e-HDi 150 et deux modes de transmission 4x2 (traction) et 4x4 (intégrale). L'entrée de gamme est assurée par la version 1.6i 115 uniquement disponible en 4x2 et avec les deux premières finitions, Attraction (23.400 €) et Confort (25.200 €). Seul le 1.6 e-HDi 115 en 4x2, le plus demandé, a droit à toutes les finitions : Attraction (26.500 €), Confort (28.300 €), Collection (29.450 €) et Exclusive (33.600 €). La finition Attraction n'est pas prévue si on veut 4 roues motrices ou le 1.8 e-HDi 150, d'origine MITSUBISHI qui coûte 2.000 € de plus que le 1.6e-HDi 115 (d'origine PSA) et la transmission 4x4 est plus onéreuse de 1.800 € que la 4x2. Le 1.8 e-HDi 150 4x4 Exclusive atteint ainsi 37.400 €. Même si l'équipement de la finition de base comprend déjà le nécessaire (climatisation manuelle, portes et vitres électriques, système audio CD RDS MP3 4 HP, ordinateur de bord, ABS, ESP, 7 airbags…) et que la dotation s'enrichit en montant en gamme, jusqu'à devenir très riche sur Exclusive (pack cuir, caméra de recul, aide au stationnement arrière, système de navigation, ouverture/fermeture des ouvrants et démarrage mains libres…), les C4 Aircross se situent dans la tranche supérieure de la catégorie en ce qui concerne les tarifs. Par exemple, la gamme MITSUBISHI ASX, "père" du CITROËN C4 Aircross, va de 19.900 € (1.6 E 115 2WD) à 33.900 € (2.2 DI-D 150 4WD BVA).

Pas très urbain

Il est possible de trouver une bonne position de conduite dans le C4 Aircross grâce aux multiples réglages du siège conducteur (à commandes électriques et chauffants dans la version Exclusive) et du volant (en hauteur seulement). Toutefois, à cause de très grands rétroviseurs extérieurs, malheureusement dépourvus de système de détection d'angle mort, il faut régler le siège assez haut pour ne pas être gêné en vision latérale. La vision arrière n'est également pas facile, heureusement, l'aide au stationnement avant et arrière plus une caméra de recul en couleur (de série sur Exclusive) facilitent bien les choses. Malgré ses dimensions assez compactes (4,34 m x 1,80 m), la conduite du C4 Aircross n'est pas des plus aisées en ville par la faute de la visibilité moyenne dont on vient de parler et également à cause d'une boîte de vitesses assez rétive sur les premiers rapports de la boîte, surtout à froid. On apprécie, au contraire, la grande souplesse du moteur qui accepte les très bas régimes sans le moindre soubresaut et le système Start & Stop coupant le moteur dès que la voiture s'immobilise au point mort, réduisant ainsi les décibels et décilitres. La consommation a quand même atteint un peu plus de sept litres aux cent kilomètres en circulation urbaine fluide en Ile de France.

Mais bonne routière

Le C4 Aircross s'exprime mieux sur routes et autoroutes qu'en milieu urbain. La suspension souple absorbant correctement les déformations de la chaussée et les sièges également confortables, malgré un appui lombaire un peu trop prononcé à mon goût et non réglable, concourent à rendre les grands trajets agréables et peu fatigants. Par ailleurs, l'insonorisation satisfaisante permet l'écoute de l'excellente radio, avec caisson de basses dans le coffre, dans de bonnes conditions. Compte tenu de la souplesse de la suspension et de la hauteur du véhicule, le C4 Aircross avoue quelques mouvements de caisse en conduite dynamique et la direction, non exempte de réactions sur mauvais revêtements, laisse une impression de lourdeur. Afin de minimiser la consommation, on circule en mode 4x2 sur les grands axes. Le mode 4x4 automatique que l'on peut sélectionner à tout moment en roulant, répartissant le couple entre les essieux avant et arrière en fonction de l'adhérence, est principalement utilisé sur les petites routes, grasses et glissantes en cet automne pluvieux. Lorsque le terrain est très glissant, le mode "Lock", verrouillant la transmission en 4x4 permanent, assure une motricité maximale, mais ne fait pas du C4 Aircross un tout-terrain pur et dur par manque de vitesses courtes et de pneumatiques et de garde au sol adaptés. Le moteur e-HDi 115, très agréable en ville, l'est également sur route. Souple en bas du compte-tours, il monte sans rechigner jusqu'à son régime maximal, le tout dans une ambiance acoustique acceptable. Comme en ville, la consommation n'établit pas de records d'économie. Il faut compter un bon six litres sur route et plus de huit sur autoroute à 130 km/h sous régulateur. On paye la masse (1.425 kg), la surface frontale importante (1,800 m x 1,625 m) et les gros pneumatiques (225/55 R 18 98V).

Le CITROËN C4 Aircross est un agréable crossover compact permettant de voyager confortablement grâce à une bonne habitabilité, une insonorisation soignée et une suspension et des sièges bien calibrés. La motorisation fait preuve de souplesse et de tonicité mais déçoit un peu au chapitre consommation. Ceux qui roulent fréquemment sur des routes escarpées ou avec des conditions météo difficiles apprécieront les quatre roues motrices mais pour les trajets urbains ou autoroutiers la version 4x2 plus légère et moins onéreuse est certainement plus recommandable. Malgré ses indéniables qualités, le C4 Aircross est plutôt cher à l'achat et son coffre juste moyen ainsi que sa boîte de vitesses manquant de fluidité pourront ne pas plaire.

Daniel DECHENE

2013-11-14