PEUGEOT 308 SW Feline 2,0L BlueHDi 150

ESPACE Break compact
  • Habitabilité
  • Agrément de conduite
  • Coffre vaste et pratique
  • Options un peu excessives

Prix : 33 100 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres – 16 soupapes - Turbo Diesel injection directe rampe commune
Cylindrée 1997 cm³
Puissance maxi 150 ch à 3750 tr/min
Couple maxi 37.00 mkg à 2000.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.58 m
Largeur 1.86 m
Hauteur 1.47 m

Poids

Total 1420 kg

Capacités

Coffre de 610 à 1660 dm³
Réservoir 53 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 209 km/h
0 à 100 km/h 8.00 s

Environnement

Emission CO2 111 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 3.00
Urbaine 5.00
Mixte 4.00
Essai 0.00

AUREOLEE

Récemment auréolée du titre de voiture de l’année 2014, la nouvelle 308 SW se décline désormais en carrosserie break, à l’allure basse et sportive. Elle reprend ainsi les lignes sobres et travaillées de la berline. Le design suggère la robustesse et le raffinement technologique. Sa face avant et son concept de phares à leds assure un look dynamique et agressif. La partie arrière se finit par un hayon finement incliné, encadré de blocs optiques au dessin spécifique. La silhouette de ce modèle est fluide et élancée, elle entre dans le clan des breaks purs et durs. Elle a de quoi séduire les familles nombreuses.

Intérieur de qualité

Idéal pour une utilisation familiale, l’espace à bord est tout à fait remarquable. Cette version break reprend le PEUGEOT i-Cockpit de la berline. Elle présente un intérieur innovant, résolument moderne et épuré. L’élément qui surprend lors de la prise en main est ce petit volant ovale pour cette grande voiture, surmonté des instruments de bord en position rehaussée pour une meilleure lecture du conducteur. L'écran tactile central 9,7’’ complète la console centrale haute.

L'assise est parfaite pour le conducteur, les instruments de réglage complets et nombreux. Un bémol cependant pour le son du clignotant, un peu insupportable. En bas de la console, l’accès à l’allume-cigare avec le levier de vitesses en position parking est assez étroit. A l’arrière, on est bien installé sur la banquette rabattable 2/3-1/3. Les passagers arrière gagnent trois centimètres d'espace aux jambes dans ce break grâce à un train arrière reculé de onze centimètres. Un toit vitré panoramique, d’une surface de 1,69 m² agrandit l’espace, apporte une grande luminosité dans l’habitacle et nous incite à un "good trip".

La marque au lion nous propose un des plus grands coffres du segment. Il est d'une capacité de 610 litres et peut atteindre jusqu’à 1.660 litres. Les dossiers de banquette se rabattent d’un geste via deux leviers "Magic Flat" et on dispose ainsi d’un plancher parfaitement plat, ce qui facilite grandement le chargement. Belle modularité !  

Equipements riches

La PEUGEOT 308 SW est disponible en quatre niveaux d’équipement "Access", "Active", "Allure" ou "Féline" à un tarif compris entre 22.750 € et 28.950 € en essence, entre 22.350 € et 33.100 € en Diesel. Cette dernière pour notre essai est la plus onéreuse. Les équipements de série sont déjà très riches d’entrée mais cette série possède en plus l’ADML (Accès et démarrage Main Libre), les jantes alliage de 17 pouces, le Drive Assistance Pack comprenant le régulateur de vitesse actif, l’Alerte Risque Collision (ARC) et le freinage automatique d'urgence. Le passager se voit pourvu d’un réglage lombaire mécanique. De plus, elle possède une prise 230 volts, la clé de connexion PEUGEOT Connect, permet le bénéfice d’un an d'accès au service avec les communications data comprises. Le plus de la "Féline" est une sellerie partiellement habillée d’Alcantara de couleur noir Mistral, vraiment très chic.

Made in France

Un petit cocorico pour la PEUGEOT 308 SW, qui semble-t-il va bénéficier du label "Origine France Garantie". Non seulement elle est produite dans l’usine historique de Sochaux mais ce sont les sites français de Trémery (57) et de Douvrin (62) qui fournissent l’ensemble des groupes motopropulseurs.

Bonne motorisation

Aisée pour prendre la route, la PEUGEOT 308 SW bénéficie de motorisations essence et Diesel Euro6 de dernière génération. En essence, les puissances s’échelonnent de 130 à 155 chevaux avec des émissions de CO2 à partir de 109 g/km. La gamme Diesel s’étend de 92 à 150 chevaux pour des émissions de CO2 ne dépassant pas les 111 g/km. BlueHDi est l’appellation des moteurs Euro 6 Diesel de la Marque. Trois motorisations BlueHDi sont disponibles. Les nouveaux 1,6 litre 100 (couplé à une boîte mécanique à 5 rapports) et 120 (en boîte six) sont "couverts" dans la gamme par la motorisation 2,0 litres 150, équipée d’une boîte de vitesses mécanique ou automatique à six rapports. Le modèle "Féline" essayé était motorisé avec le plus puissant BlueHDi qui dispose d’un couple maxi de 370 Nm à 2.000 tr/mn et assure ainsi une grande souplesse d’utilisation. La nouvelle boîte de vitesses automatique à six rapports "Aisin", munie de la technologie "Quickshift", effectue les passages de vitesses avec une grande souplesse et sans aucun à-coup. Elle rend la conduite particulièrement fluide et agréable.

La PEUGEOT 308 SW se révèle un break spacieux et astucieux, tout à fait destiné à une grande famille. Il offre une grande modularité, un volume de coffre imposant et un comportement routier exemplaire. La qualité des matériaux et la présentation moderne ne pourront que séduire. Le nouveau moteur 2,0L BlueHDi 150 s’impose par ses performances et sa faible consommation.  

Jean-Pierre RICCI

2014-07-21