RENAULT Clio RS

ESPACE Sportive
  • Grand agrément de conduite
  • Aptitudes sportives
  • Polyvalence
  • Qualité améliorée
  • Budget (consommation, entretien, assurance)
  • Clio RS Trophy 220 chère

Prix : de 26 300 € à 29 300 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres 16 soupapes Turbo essence injection directe séquentielle
Cylindrée 1618 cm³
Puissance maxi 220 ch à 6050 tr/min
Couple maxi 26.51 mkg à 2000.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.06 m
Largeur 1.73 m
Hauteur 1.43 m

Poids

Total 1204 kg

Capacités

Coffre de 300 à 1146 dm³
Réservoir 45 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 235 km/h
0 à 100 km/h 6.60 s

Environnement

Emission CO2 135 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 5.10
Urbaine 7.60
Mixte 5.90
Essai 0.00

EN PREMIERE LIGNE

Comme pour les versions "grand public", les sportives Clio RS bénéficient du restylage de la gamme accompagné des spécificités réservées à ces versions tels les boucliers avant et arrière, l'éclairage "full LED" baptisé RS Vision ou la ligne d'échappement signée AKRAPOVIC pour la RS Trophy 220. La Trophy ayant moins d'un an, sa mécanique n'a pas évolué. En attendant l'hypothétique Clio RS 16, motorisée par le 2.0 litres turbo de 275 chevaux de la Mégane RS Trophy-R, dévoilée lors du grand prix de Monaco 2016, nous sommes allés faire quelques tours du circuit de Haute-Saintonge, en Charente-Maritime, au volant de la RS Trophy 220.

Style affirmé

La nouvelle face avant, avec un bouclier spécifique incorporant l'éclairage RS Vision, un système à LED multi-réflecteurs organisés en drapeau à damier, accentue l'aspect sportif de cette version en y ajoutant une touche d'agressivité. Ce nouvel éclairage assure les fonctions antibrouillard, feux de virages, feux de position et complète les phares principaux pour la vision longue portée. De nouvelles jantes et un motif de bas de caisse modifié distinguent le nouveau profil, tandis qu'à l'arrière, le bouclier reçoit un diffuseur d'air redessiné et abrite les deux sorties rectangulaires de l'échappement développé par le spécialiste AKRAPOVIC, sur la Trophy. Un becquet agrandi surplombe le hayon et les feux arrière reprennent la signature lumineuse en forme de C, comme à l'avant. Ces modifications, judicieusement disposées, affirment le caractère de cette nouvelle version, sans dévaloriser la précédente.

 

Intérieur "sport chic"

L'habitacle a également eu droit à quelques retouches, améliorant notamment l'aspect qualité perçue. La coiffe du tableau de bord est rembourrée, le grain des plastiques est plus fin, les éléments brillants ont été adoucis, les chromes sont plus discrets, tous ces détails rendent l'habitacle plus agréable et moins clinquant. Les sièges baquets sont magnifiques (option cuir à 1.250 € avec sièges avant chauffants et siège passager réglable en hauteur), permettent une excellente position de conduite et assurent un maintien renforcé en conduite sportive. Au niveau pratique, la RS assure puisqu'elle dispose de quatre portes et d'un hayon ouvrant sur un coffre de 300 litres ou 230 litres avec l'option Bose Sound System (500 €).

 

Deux moteurs, trois définitions de châssis

Ceux qui désirent une voiture sportive disposant d'un confort suffisant et permettant une utilisation routière performante, sans arriver fourbus au terme d'un long trajet, trouveront dans la Clio RS 200 une monture répondant à leur besoin. Le châssis sport de cette version conjugue efficacité, grâce à la rigidité accrue des divers éléments des trains roulants, et relative souplesse, pour absorber efficacement les aspérités de la chaussée. Les suspensions à butées de compression hydrauliques participent à ce compromis. Le moteur 1.6 T développant 200 chevaux à 6.050 tr/mn et 260 Nm à 2.000 tr/mn assure déjà de belles performances : 230 km/h en pointe avec un 0 à 100 km/h en 6,7 secondes et un 1.000 mètres départ arrêté en 27,1 secondes avec passage aux 400 mètres en 14,6 secondes ont de quoi satisfaire les conducteurs exigeants.

Affichée 26.300 €, cette Clio RS, déjà fort bien équipée de série avec les équipements actuels de confort et de sécurité, peut être enrichie par plusieurs options dont le pack Cup (700 €) pour les amateurs de sorties sur piste. Ce pack abaisse la voiture de cinq millimètres, le tarage des suspensions est accru de 15 % et des jantes de 18 pouces chaussées par des DUNLOP Sport Maxx RT 205/40R18 86Y remplacent les 17 pouces et les GOODYEAR Eagle F1 Assymetric 205/45R17 88Y. De quoi assurer une tenue de route de très haut niveau au prix de quelques secousses supplémentaires sur mauvais revêtements.

Depuis juillet 2015, RENAULT a ajouté dans le catalogue la Clio RS Trophy 220, à la définition très orientée vers la compétition, que ce soit en circuits dans le cadre de la Clio Cup ou en rallyes. Pour cela, la motorisation et le châssis ont été retravaillés dans le but d'optimiser les performances. La puissance du moteur de la Trophy est augmentée de 20 chevaux, soit 220 au même régime de 6.050 tr/mn et jusqu'à 20 Nm en plus (en quatrième et cinquième vitesse) grâce à une nouvelle cartographie moteur, un turbo de taille supérieure, un circuit d'admission et un échappement modifiés. Les performances progressent en affichant 235 km/h, 0 à 100 km/h en 6,6 secondes, 400 mètres départ arrêté en 14,5 secondes et les 1.000 mètres atteints en 26,4 secondes. Le châssis a été rabaissé de 20 millimètres à l’avant et de 10 à l’arrière, les nouvelles jantes reçoivent des MICHELIN Pilot Super Sport taille 205/40R18 86Y et les passages des vitesses de la boîte EDC6 gagnent en rapidité. Le freinage, comme sur la RS 200, est assuré par quatre disques de grand diamètre (320 mm ventilés à l'avant et 260 mm à l'arrière) avec ABS, répartiteur électronique et AFU (Aide au Freinage d'Urgence). Le système RS Drive gère l'antipatinage ASR, le contrôle de la stabilité ESP, la réactivité de la boîte EDC et la cartographie moteur suivant trois modes "Normal" pour une conduite au quotidien, "Sport", très dynamique, tout en conservant la sécurité d'un ESP permissif autorisant de belles dérives et "Race" coupant les aides électroniques et n'autorisant que le mode manuel pour changer les vitesses. Grâce aux palettes derrière le volant, pour un départ "canon", on dispose du "launch control" et du système "Multi-Change Down" pour rétrograder de plusieurs vitesses, d'un seul appui prolongé sur la palette "-", lors d'un freinage appuyé.

 

Quelques tours de circuit au volant de la Clio RS Trophy

Nous avons eu le plaisir de faire quelques tours du circuit de Haute-Saintonge, en Charente-Maritime, au volant de la Trophy. Ce circuit, rapide avec ses deux lignes droites de 650 mètres, technique avec ses sept virages, large de onze à quinze mètres, est un exemple en termes de sécurité et de dégagements. Après un petit briefing et un tour de reconnaissance derrière la "pace car", le responsable de piste lâchait les quatre Clio RS Trophy, une par une, espacées de plusieurs secondes, permettant à chacun de rouler à sa main. Dès la sortie de la voie d'insertion, on attaque une grande courbe en légère descente ouvrant sur une longue ligne droite. Au bout de cette droite, une épingle à droite est cachée par un raidillon en haut duquel un gros freinage est nécessaire pour négocier l'épingle. Il s'ensuit une série de gauches en montée, puis une grande courbe droite qui se referme et qui débouche sur la ligne droite des stands après un léger pif-paf. Le plaisir a été intense mais de courte durée. Je commençais à peine à maîtriser le tracé et la voiture qu'il a fallu rentrer aux stands. Ces quelques tours m'ont quand même permis d'apprécier la RS Trophy qui s'est avérée très performante que ce soit le moteur prenant allègrement ses tours agrémenté du son rauque de l'échappement AKRAPOVIC, le freinage mordant et endurant, la boîte EDC6 rapide et maniable avec ses palettes au volant et la direction directe permettant un contrôle précis des réactions de la voiture. Attention quand même avant d'utiliser le mode Race déconnectant complètement l'ESP, car l'arrière de la RS est très mobile et sensible aux transferts de masse. Gare aux trajectoires imprévues en cas d'excès d'optimisme…

Les Clio RS 2016 bénéficient du léger restylage de la gamme, apportant esthétique et qualité perçue en hausse et conservent les qualités dynamiques et de polyvalence caractérisant ces versions. La RS 200 est une petite sportive performante et relativement confortable, très agréable à conduire sur routes sinueuses et proposée à un tarif plutôt raisonnable (26.300 €). Pour un supplément encore acceptable, l'option Cup (700 €) apporte plus de sportivité grâce à un châssis affuté. Enfin, pour les sportifs envisageant de faire de la compétition, ou simplement les amateurs de sportives affirmées, la Clio RS Trophy 220 bénéficie de performances et d'un comportement optimisés. Avec quelques options, la facture dépasse alors la barre des 30.000 € et le budget consommation, entretien, assurance est en rapport avec les performances.

D. DECHENE

2016-07-18