DACIA Duster EDC

ESPACE SUV
  • Rapport Prix/équipements
  • Accord moteur/boîte EDC
  • Habitabilité/coffre
  • Confort
  • Ecran multimédia placé trop bas
  • Insonorisation
  • Direction peu agréable

Prix : de 18 100 € à 19 100 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres 8 soupapes - Turbo Diesel injection directe rampe commune
Cylindrée 1461 cm³
Puissance maxi 110 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 25.50 mkg à 1750.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.32 m
Largeur 2.00 m
Hauteur 1.63 m

Poids

Total 1280 kg

Capacités

Coffre de 475 à 1636 dm³
Réservoir 50 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 169 km/h
0 à 100 km/h 11.90 s

Environnement

Emission CO2 116 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 4.50
Urbaine 4.40
Mixte 4.50
Essai 5.80

BAROUD D’HONNEUR

Hégémonique sur le marché des SUV compacts depuis 2010, presque qu’un million de Duster produits à Pitesti en Roumanie mais aussi au Brésil, en Inde, en Russie sous la marque RENAULT, le DACIA Duster sera remplacé par un nouveau modèle en 2017. En attendant, et pour suivre l’évolution du marché de plus en plus demandeur de boîte de vitesses automatiques, DACIA dote le Duster de la boîte à double embrayage EDC, présente sur de nombreux modèles RENAULT

Haut de gamme Duster

La boîte EDC à six vitesses est proposée, moyennant 1.300 €, sur les deux plus hautes finitions, Lauréate Plus (18.100 €) et Black Touch (19.100 €), parmi les quatre existantes (Duster et Silver Line en niveaux un et deux). L’option peut paraître chère, d’autant plus qu’elle oblige une des deux finitions hautes et la motorisation 1.5 dCi 110, la plus coûteuse également. On peut penser que presque 20.000 €, ce n’est plus du low cost. C’est vrai dans l’absolu, mais lorsque l’on regarde les tarifs des concurrents pareillement équipés et motorisés, un RENAULT Kadjar Zen dCi 110 EDC est à 29.700 €, ou un SUZUKI S-Cross 1.6 DDIS Allgrip Auto (29.790 €) mais qui a l’avantage d’une transmission intégrale, on se rend compte que les prix des Duster sont vraiment imbattables dans cette catégorie.

Dehors

Restylée en 2013, l’apparence du Duster n’évolue pas, si ce n’est la nouvelle finition Black Touch apportant, comme son nom l’indique, quelques touches de noir "grand brillant" sur la calandre et les rétroviseurs extérieurs, du noir mat sur les montants de portières, les barres de toit, bavolets et skis avant et arrière aspect chrome satiné, les jantes alliage 16 pouces diamantées, et les vitres arrière, de custodes et de lunette arrière surteintées.

Dedans

La version Lauréate Plus reçoit déjà l’essentiel des équipements apportant confort et agrément, notamment la climatisation, le limiteur/régulateur de vitesse, la radio CD, MP3, Bluetooth, les jantes en alliage "dark métal" de seize pouces… Pour 1.000 € supplémentaires, la finition Black Touch apporte, outre sa présentation extérieure, les lève-vitres arrière électriques, le volant et le pommeau de vitesses en cuir et la caméra de recul s’affichant sur l’écran tactile sept pouces du système Média Nav Evolution avec navigation et info-trafic, radio, USB, Bluetooth. Malheureusement, l’écran est placé beaucoup trop bas, obligeant à quitter la route des yeux pour regarder les informations affichées. La planche de bord n’est pas désagréable à regarder, malgré les plastiques de qualité standard mais correctement assemblés. Le Duster est dans la veine des voitures à vivre de RENAULT grâce à sa bonne habitabilité et son grand coffre d’un volume de 475 à 1.636 dm3 (normes ISO) avec banquette arrière 40/60.

Bel accord moteur / boîte EDC

L’association moteur dCi 110 et boîte EDC, très répandue chez RENAULT, s’accorde très bien avec le Duster, pas trop lourd (1.280 kg) pour un SUV compact. Pied léger sur l’accélérateur, les vitesses passent rapidement et en douceur. Si besoin, la boîte rétrograde à bon escient assurant de bonnes reprises. Sur les routes accidentées de la Croatie, le Duster a été très agréable à mener, la boîte étant très réactive et le moteur généreux en couple. De ce fait, l’absence de mode sport et de palettes au volant n’est pas trop pénalisante et on peut toujours reprendre la main, via le levier de vitesses, si on désire gérer soi-même le passage des rapports. Conduit en souplesse, le Duster s’est contenté de moins de 6 l/100 km sur ce parcours contraignant et l’insonorisation s’avère acceptable dans ce cas. Par contre, à vitesse soutenue, les bruits d’air et de roulement ne sont pas suffisamment filtrés et finissent par être gênants. 

Les suspensions sont souples et absorbent avec efficacité les mauvais revêtements et garantissent un excellent confort de roulage. De plus, avec sa garde au sol élevée, ses faibles porte-à-faux et ses grands débattements de suspension, le Duster est apte à rouler sur des voies non goudronnées quand même pas trop pentues ni trop glissantes car il n’est pas possible d’associer boîte EDC et transmission 4x4. En contrepartie, dès que l’on hausse le rythme, le Duster est sujet à de sensibles mouvements de caisse. La direction est assez lourde et floue, ce que les pneus M+S à profil haut (215/65 R 16) n’arrangent pas. Dans le cadre d’une utilisation familiale, pour laquelle il a été conçu, le Duster est stable et ses réactions sont prévisibles et sans surprises.

Dokker et Lodgy

Pour compléter le renouveau du design opéré sur le cœur de gamme, les ludospaces Dokker et les monospaces Lodgy adoptent les nouveaux éléments de style de la marque : nouvelles calandres avec des éléments chromés, nouvelles roues Flexwheel imitant les jantes alliage. A l'intérieur, le nouveau volant à quatre branches reçoit des touches de chrome satiné, ainsi que la façade centrale et les aérateurs, et la planche de bord abandonne le bi-ton pour une ambiance carbone foncé. La sellerie est nouvelle et les places arrière accueillent des tablettes aviation. Enfin, le Dokker dispose d'une caméra de recul, déjà présente sur le Lodgy. Les prix du Lodgy vont de 9.990 € à 16.800 € et ceux du Dokker de 9.490 € à 15.700 €, imbattables, comme le reste de la gamme DACIA.

Le DACIA Duster rencontre un vif succès parmi les SUV compacts. Il le doit en grande partie à ses tarifs imbattables dans sa catégorie mais également à ses qualités d’habitabilité, de confort et d’agrément de conduite, particulièrement avec ce duo moteur dCi 110 et boîte automatique EDC. On peut lui reprocher son insonorisation légère et un comportement peu adapté à une conduite dynamique, mais telle n’est pas sa vocation.

Daniel DECHENE

2016-12-07