FIAT 500 MIRROR

ESPACE CITADINE
  • Ligne
  • Ambiance intérieure néo-rétro
  • Connectivité et équipement
  • Confort ferme
  • Petit réservoir
  • Volume du coffre

Prix : de 15 690 € à 16 690 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres - 8 soupapes - Injection multipoints essence - Traction - BVM5
Cylindrée 1242 cm³
Puissance maxi 69 ch à 5500 tr/min
Couple maxi 10.00 mkg à 3000.00 tr/min

Dimensions

Longueur 3.57 m
Largeur 1.63 m
Hauteur 1.49 m

Poids

Total 865 kg

Capacités

Coffre de 185 à 550 dm³
Réservoir 35 L
Nb de places 0

Performances

Vitesse maxi 160 km/h
0 à 100 km/h 12.90 s

Environnement

Emission CO2 115 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 4.20
Urbaine 6.20
Mixte 4.90
Essai 0.00

LES FIAT 500 BRANCHÉES

La FIAT 500 et ses dérivés 500C (cabriolet), 500X (crossover) et 500L (monospace) ont toujours le vent en poupe. En France, sur les 19.429 ventes FIAT au premier trimestre 2018, en hausse de 8% par rapport au premier trimestre 2017, la 500 a séduit 7.301 clients, 8% de plus que sur la même période de 2017, s'octroyant au passage la deuxième place du segment A des minis citadines. La 500X a amélioré son score de 16%, à 4.180 unités, et est devenue, en termes de ventes, le premier crossover urbain importé. Nicolas Lévêque, directeur marketing FIAT, n'a pas parlé du monospace 500L dont les ventes doivent probablement s'éroder, comme celles de ses concurrents, les monospaces ne faisant plus recette. La famille FIAT 500 représente, en 2018, 64% des ventes FIAT en France alors que ce taux atteignait 80% il y a deux ans. La récente FIAT Tipo a heureusement enrayé la monoculture 500 qu'il faudra bien remplacer un jour ou l'autre...   

Effet miroir

Afin de maintenir ce bon niveau de ventes, FIAT propose sur la famille 500, les séries spéciales Mirror équipées de série du système "d’infotainment" Uconnect™ avec écran tactile haute résolution de sept pouces, interface mains-libres Bluetooth®, fonction de streaming audio, lecture de texte et de reconnaissance vocale, ports AUX et USB avec possibilité d'intégrer un iPod, commandes au volant. Les compatibilités Apple Car Play et Android Auto, qui permettent de profiter des fonctionnalités de son téléphone sur l'écran de la voiture, l'effet miroir, font partie de la dotation ainsi que le système de navigation intégré TomTom 3D. Afin de distinguer ces séries spéciales de la gamme habituelle, chaque modèle de la famille Mirror bénéficie d’un look et de couleurs spécifiques et d’un équipement des plus complets.

En outre, l’innovant système optionnel Mopar® Connect fait sa première apparition sur des modèles FIAT. L'abonnement de douze mois est offert au lancement sur les nouvelles séries Famille 500 Mirror, Mopar® Connect coûtera ensuite 99 € par an, soit 8,25 € par mois. Il s’agit d’un système qui réunit des services d’assistance à distance et des fonctions de contrôle, parfait pour avoir l’esprit tranquille sur la route et contrôler son véhicule via son smartphone.

 

La FIAT 500 Mirror

En plus du système connecté, l'équipement de cette série spéciale reçoit une sellerie Prince de Galles 100% tissu, une climatisation automatique, des rétroviseurs extérieurs dégivrants et des capteurs de pluie et de luminosité. Son aspect extérieur est personnalisé par des coques de rétroviseur chromées, les moustaches de calandre teinte carrosserie, des jantes en alliage seize pouces "Club" et le badge Mirror sur les deux montants de porte. Quatre teintes de carrosserie sont disponibles, Italia Blue, Epic Blue, Bossanova White et Tech-House Grey. Les versions françaises sont uniquement motorisées par le quatre cylindres essence 1.2 de 69 chevaux avec boîte manuelle (15.690 €) ou robotisée Dualogic™  (16.690 €). La 500 Mirror coûte 700 € de plus que la version Lounge pour 2.000 € d’équipements supplémentaires ; intéressant, mais il n'y en aura pas pour tout le monde, seulement 500 exemplaires pour le marché français.    

 

Ballade en Ile de France en FIAT 500 Mirror

Nous avons pris en mains la version italienne de la FIAT 500 Mirror, motorisée par le bicylindre essence 0.9 85 ch TwinAir, indisponible en France sur la 500 Mirror. La ligne de la 500, légèrement retouchée en 2016, est toujours aussi craquante et une des raisons de son succès. Cette ligne sympathique a quand même quelques travers en termes d'habitabilité aux places arrière et de volume du coffre. L'arrondi du toit fait courber la tête aux adultes, même à ceux de taille moyenne, l'espace pour les jambes est assez restreint et l'accès plutôt acrobatique pour cause d'une seule porte par côté. Quant au coffre ses 185 litres n'acceptent que quelques sacs souples. En basculant les dossiers (50/50) de la banquette arrière on obtient un volume suffisant (550 litres) pour deux, mais le chargement n'est pas facilité par un seuil élevé et l'absence de plancher plat. Ceci dit, on n'achète pas une citadine pour ses capacités de chargement… L'habitacle, très lumineux grâce au toit vitré, malheureusement fixe, est aussi sympa que la ligne. La planche de bord avec son compteur rond et son bandeau couleur carrosserie, clin d'œil à l'ancêtre, est originale. L'ensemble est bien présenté malgré quelques assemblages incertains. Les sièges sont agréables à l'œil, un peu moins au séant car assez fermes tout comme la suspension. Sur routes déformées les passagers sont un peu ballotés.

Le terrain de jeu de la 500 est la ville. Ses dimensions réduites, sa maniabilité, sa direction douce avec le mode "city", son "Stop/Start" réactif supprimant les vibrations et les décibels du bicylindre sont des caractéristiques favorables à la circulation urbaine. Le moteur 0.9 85 TwinAir se débrouille plutôt bien également hors de la cité. Il est quand même un peu pointu par le fait qu'il ne se passe pas grand-chose avant 2.000 tr/mn, puis il monte vigoureusement en régime jusqu'à sa puissance maximale (5.500 tr/mn), pour s'effondrer brusquement passé ce cap. Si on le taquine un peu, il se montre assez gourmand. Sur un trajet, assez roulant, en Ile de France, la consommation moyenne s'est établie à 7 l/100 km. Avec le réservoir de seulement 35 litres, on doit passer souvent à la pompe… J'ai déjà évoqué la fermeté de la suspension qui a le mérite de limiter les mouvements de caisse en conduite dynamique, mais les pneus hiver équipant la voiture d'essai rendaient la direction assez floue.

 

La FIAT 500X Mirror

Sur une base de 500X Popstar, elle ajoute de série :

  • Le pack Business : navigation, accoudoir central avant, ouverture et démarrage sans clé et réglage lombaire électrique conducteur,
  • Les projecteurs avant bi-xénon,
  • Les jantes en alliage dix-sept pouces Matt Black,
  • Le kit finition extérieure Mirror : coques de rétroviseurs, moulure de calandre, de hayon et poignées de porte, contour des antibrouillards et feux arrière, joncs de protection latérale, tous ces éléments en finition chrome satiné, et badges Mirror sur les montants centraux,
  • Intérieur spécifique Mirror : planche de bord exclusive coloris Bleu Jeans Mat et sellerie tissu exclusive avec assise et dossier des sièges coloris bleu,
  • Système Uconnect™ Bluetooth® avec écran tactile sept pouces, système de navigation, compatibilité Apple CarPlay et Android Auto.

Deux motorisations sont proposées, 1.4 Multiair 140 ch (23.290 €) et 1.6 Diesel MultiJet 120 ch (24.990 €), les deux blocs étant associés au choix à une boîte de vitesses manuelle ou automatique double embrayage (+1.600 €) et trois couleurs sont disponibles : Blanc Gelato, Bleu Jeans et Bleu Jeans mat (nouvelle teinte spécifique). La 500X Mirror coûte 1.500 € de plus que la version Popstar pour 2.950 € d’équipements supplémentaires. Cette série est limitée à 400 exemplaires.

 

La FIAT 500L Mirror

Sur une base de 500L Popstar, elle s'en distingue par :

  • Des équipements extérieurs spécifiques : kit Chrome (moustaches calandre avant et baguettes latérales), coques de rétroviseurs chromées, logos Mirror sur les montants centraux, projecteurs antibrouillard avant, jantes en alliage seize pouces et radar de recul.
  • . Des équipements intérieurs et technologiques spécifiques : tableau de bord couleur carrosserie, climatisation automatique, capteurs de pluie et de luminosité, rétroviseur intérieur électrochrome, pack Confort (vitres arrière électriques, Cargo Box, tapis de sol, miroir de conversation et accoudoir avant), pack Famille (réglage lombaires à l’avant, troisième appuie-tête arrière et siège passager ajustable en hauteur), système Uconnect™ Bluetooth® avec écran tactile sept pouces, système de navigation, compatibilité Apple CarPlay et Android Auto.

Une seule motorisation est disponible, 0,9 TwinAir 105 ch (19.490 €) avec une couleur unique, Bleu Bellagio. La 500L Mirror coûte 1.500 € de plus que la version Popstar pour 3.250 € d’équipements supplémentaires. Cette série est limitée à 150 exemplaires.

Les séries spéciales FIAT 500 Mirror sont des propositions intéressantes disposant du système Uconnect™ compatible avec Apple CarPlay et Android Auto, d'un équipement enrichi par rapport aux versions de référence et d'une présentation spécifique, moyennant un surcoût acceptable. Ne perdez pas de temps si vous avez envie de l'une de ces FIAT 500 Mirror, leur offre étant limitée à quelques centaines d'exemplaires. Si vous vous décidez trop tard, le système Uconnect™ est disponible de série ou en option sur certains modèles du catalogue standard.

Daniel DECHENE

2018-04-13