RENAULT Espace Blue dCi 200

ESPACE Crossover
  • Moteur Blue dCi 200 performant et sobre
  • Version sept places
  • Confort et sécurité
  • Prix
  • Moteur audible à l'accélération
  • Coffre réduit en sept places

Prix : de 48 300 € à 52 300 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres 16 soupapes - Turbo Diesel injection common rail 2.500 bars - Traction - BVA EDC6
Cylindrée 1997 cm³
Puissance maxi 200 ch à 3500 tr/min
Couple maxi 40.79 mkg à 1750.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.86 m
Largeur 1.89 m
Hauteur 1.68 m

Poids

Total 1765 kg

Capacités

Coffre de 247 à 2035 dm³
Réservoir 58 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 215 km/h
0 à 100 km/h 9.10 s

Environnement

Emission CO2 139 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 4.70
Urbaine 6.20
Mixte 5.30
Essai 6.90

L'ESPACE AFFIRME SON STATUT HAUT DE GAMME

Comme pour la Talisman, l'application des normes Euro 6c (applicables depuis le 1er septembre 2018) a conduit RENAULT à remanier les motorisations du fer de lance de sa gamme, l'Espace. Après avoir inauguré le moteur essence 1.8 TCe 225, que l'on vient d'essayer sur la Talisman, l'Espace est la première à recevoir le 2.0 Blue dCi 200.

Nouvelle offre moteurs

L'époque du "downsizing" semble révolue chez RENAULT. Le précédent bloc 1.618 cm3 des dCi 130 et 160 est remplacé par un moteur de plus grosse cylindrée, 1.997 cm3, décliné en deux versions Blue dCi 160 et Blue dCi 200. L'alimentation en gazole évolue en adoptant une injection directe avec rampe commune dont la pression a été portée à 2.500 bars et un simple turbo à géométrie variable pilotée électriquement remplace la double suralimentation de l'ex 1.6 dCi 160. L'échappement se voit adjoindre un catalyseur SCR avec injection d'AdBlue® pour réduire les émissions d'oxydes d'azote (NOx). En motorisation essence, seul le 1.8 TCe 225, adapté aux normes Euro 6c, est proposé. 

 

La gamme, les prix 

En France, huit versions d'Espace sont proposées :

Version

Prix

Malus 2019

Life Diesel 2.0 Blue dCi 160 EDC6

38.900 €

353 €

Zen Essence 1.8 TCe 225 EDC7

41.500 €

4.460 €

Zen Diesel 2.0 Blue dCi 160 EDC6

42.000 €

353 €

Intens Essence 1.8 TCe 225 EDC7

45.300 €

4.460 

Intens Diesel 2.0 Blue dCi 160 EDC6

45.800 €

353 €

Intens Diesel 2.0 Blue dCi 200 EDC6

48.300 €

613 €

Initiale Paris Essence 1.8 TCe 225 EDC7

49.300 €

4.460 €

Initiale Paris Diesel 2.0 Blue dCi 200 EDC6

52.300 €

613 €

 

Par rapport à juin 2017, lors de la présentation de l'Espace TCe 225 EDC7, les prix ont augmenté significativement et les malus encore plus, celui sur le TCe 225 EDC7 devenant rédhibitoire, passant de 1.613 € en 2017 à 4.460 € pour 2019, le prix catalogue ayant augmenté dans le même laps de temps de 900 €. De même, alors qu'en 2017 les 1.6 dCi 130 et 160 n'étaient pas soumis au malus, pour 2019, les 2.0 Blue dCi 160 et 200 seront pénalisés de respectivement 353 € et 613 €. A ces augmentations substantielles s'en ajoute une autre, l'option peinture métallisée (740 €) ou nacrée (940 €) qui devrait être de série sur un véhicule de cette catégorie.

 

Quelques équipements nouveaux

L'habitacle de l'Espace est toujours accueillant, aussi bien en ce qui concerne la présentation, très moderne, que l'habitabilité, généreuse. Les passagers à l'avant sont très confortablement assis dans des sièges aux réglages multiples et le grand empattement réserve aux passagers de rang deux un bel espace pour les jambes. Au troisième rang, le pack sept places coûte 1.500 €, les sièges demeurent confortables, mais l'espace plus restreint, en garde au toit et en longueur pour les jambes, convient mieux à des enfants plutôt qu'à des adultes. Le coffre bénéficie du hayon motorisé avec désormais l'ouverture mains-libres. Il offre toujours un volume intéressant lorsque la troisième rangée de sièges est repliée (614 litres), beaucoup moins lorsque ces derniers sont dépliés (247 litres). Le basculement des deuxième et troisième rangées se fait très facilement par une commande dans le coffre ou à partir de l'écran du système multimédia. Ce système R-LINK 2 dispose de la fonction miroir permettant d'afficher sur l'écran 8,7 pouces les applications des systèmes Apple CarPlay™ et Google Android Auto™ et la navigation embarquée, ajoute l'application WAZE. Toutes les radios sont équipées de la réception des radios digitales (DAB) en série et, sur le toit, l'antenne "aileron de requin" est plus esthétique et offre une meilleure qualité de réception radio et GPS.

 

Un moteur dCi 200 à la hauteur du châssis

L'Espace est un grand et lourd (1.765 kg) vaisseau de la route et le précédent Diesel 1.6 dCi, même dans sa version double turbo de 160 chevaux était parfois "léger" pour l'animer vigoureusement, en charge notamment. Le nouveau 2.0 Blue dCi, fort de 200 chevaux, est plus en phase avec la masse du véhicule et aussi avec l'excellence du châssis 4Control, qui confère à l'Espace une agilité, une stabilité et une maniabilité étonnantes dans cette catégorie de grands crossovers. Les 400 Nm du couple, associés à la boîte EDC6, apportent une grande douceur de conduite en circulation urbaine, juste perturbée par une présence sonore un peu trop audible à l'accélération. L'insonorisation est pourtant de qualité, le moteur se faisant oublier aux allures routières et autoroutières, permettant d'apprécier l'ensemble audio Bose Surround System. Le MultiSense permet de choisir parmi cinq modes de conduite Eco, Confort, Neutre, Sport, Perso, le mode Neutre étant finalement le plus polyvalent. C'est sur route et autoroute que l'Espace est dans son élément et, à son bord, les voyages au long cours se passeront dans les meilleures conditions de confort. La consommation sur les routes sinueuses de l'Oise, avec un petit tronçon d'autoroute, est, en restant sous la barre des 7 l/100 km, tout à fait raisonnable, sans pour autant adopter une conduite de style économique. Les motorisations Diesel, attaquées de toutes parts en ce moment, ont pourtant encore leur justification sur ces grandes routières en offrant de bonnes performances et des consommations modérées et revenant même moins chères à l'achat que les versions à essence comparables, souvent affectées par un malus écologique dissuasif (4.460 € pour l'Espace TCe 225 contre 613 € pour le dCi 200, couvrant le delta de 3.000 € du prix catalogue).

Avec les nouvelles motorisations Euro 6c, particulièrement le Blue dCi 200, l'Espace confirme son statut de grande routière haut de gamme. Les performances de ce nouveau Diesel sont à la hauteur de l'excellent châssis 4Control, assurant des prestations routières inédites parmi les grands crossovers, tout en limitant les consommations à des niveaux très acceptables. Toutes ces qualités ont un prix, malheureusement élevé…

Daniel DECHÊNE

2018-11-12