HONDA CR-V Hybrid

ESPACE SUV
  • Consommation urbaine
  • Voiture silencieuse
  • Conduite souple
  • Habitabilité et coffre
  • Consommation autoroutière
  • Pas de version 7 places
  • GPS peu précis

Prix : de 34 600 € à 45 970 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres essence à cycle Atkinson 145 ch + électrique 184 ch - Traction - BVA
Cylindrée 1993 cm³
Puissance maxi 184 ch à 0 tr/min
Couple maxi 315.00 mkg à 0.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.60 m
Largeur 2.12 m
Hauteur 1.68 m

Poids

Total 1614 kg

Capacités

Coffre de 497 à 1694 dm³
Réservoir 57 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 180 km/h
0 à 100 km/h 8.80 s

Environnement

Emission CO2 119 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 5.40
Urbaine 5.00
Mixte 5.30
Essai 6.90

LE CR-V DIESEL N'EST PLUS ! VIVE LE CR-V HYBRIDE !

Pour la cinquième génération du CR-V, HONDA a fait le choix de ne plus proposer de version Diesel de son SUV, malgré une demande encore forte pour ce type de motorisation dans le segment C-SUV. Pour ne pas perdre une clientèle réticente vis-à-vis de la consommation et du malus CO2 du CR-V essence, HONDA ajoute à son catalogue 2019 le CR-V Hybrid, et espère en diffuser 2.750 sur une prévision de ventes annuelle de 3.000 CR-V en France. Saura-t-il convaincre les adeptes du gazole ?

La transition écologique

L'époque n'est plus favorable au Diesel, souvent accusé de tous les maux sans voir ses vertus, ce qui incite les constructeurs à proposer des solutions alternatives pour tendre vers des véhicules de moins en moins dépendants du pétrole et moins polluants. La motorisation hybride essence/électrique est une des réponses à la transition écologique. HONDA proposera à partir de février 2019 en France le CR-V Hybrid avec deux transmissions 2WD (traction) et 4WD (intégrale).

Le catalogue

Dès le premier niveau Comfort, uniquement disponible sur le CR-V 2WD, l'équipement est généreux notamment au niveau sécurité avec le pack HONDA Sensing, de série sur toutes les versions de CR-V, comprenant le système de prévention des collisions par freinage, l'avertissement de franchissement de ligne, la prévention des sorties de route, l'assistance au maintien dans la voie de circulation,  le régulateur de vitesse adaptatif, la reconnaissance des panneaux de signalisation, le limiteur de vitesse intelligent qui ajuste la vitesse à celle du dernier panneau de signalisation lu, et le régulateur de vitesse adaptatif intelligent. Le confort n'est pas en reste avec climatisation automatique, allumage automatique des phares, autoradio numérique DAB+ avec huit haut-parleurs et commandes au volant, sièges avant chauffants…

Le niveau Elegance ajoute le système HONDA Connect avec navigation Garmin et connectivité Apple CarPlay et Android Auto sur écran tactile sept pouces, les radars avant et arrière, la caméra de recul, les essuie-glaces automatiques…

La finition Executive dispose en plus de la sellerie cuir, de l'éclairage actif d'intersection, du siège passager réglable en hauteur et soutien lombaire à réglage électrique, du système de surveillance d'angle mort, des vitres arrière surteintées, des rails de toit.

La finition Exclusive, uniquement disponible sur le CR-V 4WD, est très complète avec notamment le toit ouvrant panoramique, le hayon mains libres électrique, l'affichage tête-haute, le volant et les sièges arrière chauffants, le réglage électrique du siège conducteur à mémoire (huit positions).

Les prix

Version 

CR-V 2WD

CR-V 4WD

Comfort

34.600 €

-

Elegance

37.350 €

39.350 €

Executive

40.470 €

42.470 €

Exclusive

-

45.970 €

Malus CO2 2019

+45 €

       +75 €

Les prix du CR-V Hybrid seront comparables à ceux de son concurrent japonais TOYOTA RAV4 dont la cinquième génération sera commercialisée, comme le CR-V Hybrid, en février 2019, à des tarifs allant de 34.950 à 45.000 € pour le RAV4 4x2 et de 39.150 à 47.050 € pour le RAV4 4x4.  

La ligne

Chez de nombreux constructeurs, la tendance est de faire évoluer discrètement leurs "best-sellers". C'est le cas du CR-V. La cinquième génération ne dépaysera pas les habitués du modèle et la modernisation générale de l'apparence - traits plus marqués, garde au sol augmentée, roues de grand diamètre, jusqu'à dix-neuf pouces, phares et antibrouillards à LED - rehausse l'attractivité du CR-V. La calandre à occultation active, favorable à l'aérodynamique, s'intègre dans une face avant plus acérée et le hayon à l'arrière, avec un aileron intégré, est plus sportif d'aspect ainsi que les feux, plus volumineux. 

L'habitacle

En entrant dans le CR-V Hybrid Eclusive, on est agréablement surpris par la luminosité apportée par le toit panoramique. L'ambiance à bord est également appréciable grâce à la bonne impression de qualité perçue, due à une planche de bord agrémentée d'inserts d'aspect bois, d'assemblages rigoureux, de beaux sièges en cuir, et malgré quelques plastiques durs. Le combiné d'instrumentation est numérique, le compte-tours linéaire des versions thermiques étant remplacé par un indicateur d'utilisation de l'énergie de la batterie. Au centre de la planche de bord, l'écran tactile de sept pouces relaye les informations du GPS, de la caméra de recul, de la connectivité Android ou Apple Carplay et divers autres paramètres. Heureusement, la climatisation est commandée hors écran, par contre, le volant est très "chargé" avec beaucoup de boutons nécessitant une certaine habitude avant de les utiliser instinctivement.

L'habitabilité est très satisfaisante pour quatre personnes, cinq occasionnellement, la place du milieu étant étroite et mal rembourrée. Le coffre, aux formes régulières, est d'un bon volume bien que la batterie du système hybride le réduise de quelques dizaines de litres (497 vs 561 pour le CR-V essence). La présence de la batterie empêche également l'installation d'une troisième rangée de sièges, il n'y a donc pas de version sept places.  

Le système hybride

Le système hybride HONDA utilise la technologie i-MMD (technologie Multi-Mode intelligente) qui combine deux moteurs électriques (un générateur et un de traction), un moteur essence à cycle Atkinson utilisé dans sa plage de fonctionnement optimale, une batterie au lithium-ion située à l'arrière et une transmission à rapport unique. Il est disponible à la fois sur les CR-V deux roues motrices et quatre roues motrices.

Les commandes de sélecteur de transmission du CR-V Hybrid sont placées au centre de la console, des touches remplaçant le levier conventionnel. Par défaut le mode hybride automatique est sélectionné. On peut agir sur son mode de fonctionnement à l'aide de trois commandes positionnées sur la console centrale. Un mode "Sport" rend l'accélérateur plus réactif, à l'inverse un mode "Eco" lisse les accélérations dans le but d'une moindre consommation d'énergie. S’il y a une charge suffisante dans la batterie, le mode "EV" permet la seule utilisation du moteur électrique sur environ deux kilomètres.

Le conducteur dispose de palettes de décélération situées derrière le volant lui permettant de régler le taux de décélération, symbolisé par un à quatre chevrons (décélération maximale). En tirant la palette gauche "-" on augmente la décélération et on en diminue le temps de ralentissement, avec effet inverse en tirant sur la palette droite "+". Le freinage régénératif est actif pendant toute la décélération.

La conduite

Nous avons pris en mains le CR-V Hybrid dans les alentours de Séville en Espagne. En bon hybride, le CR-V excelle en milieu urbain en se déplaçant en souplesse et en silence. L'autonomie en électrique seul (mode EV) est limitée à quelques kilomètres, au-delà le moteur thermique entre en action de façon très discrète et imperceptible en conduite calme. Dans ce cas et d'une façon générale en mode hybride, il entraine le moteur électrique générateur de courant alimentant la batterie et le moteur électrique de traction. A vitesse plus élevée, c'est le moteur thermique qui entraine les roues, avec, en cas de besoin d'une forte accélération, un "boost" délivré par le moteur électrique de traction. Toute cette cinématique est parfaitement réglée et le passage d'un mode à l'autre est imperceptible. Le CR-V est remarquablement silencieux, sauf quand même lors d'une forte accélération où on note encore un décalage entre la montée rapide en régime du moteur et la sensation d'accélération ressentie, malgré le contrôle du son d’admission (Intake Sound Control) tentant de corréler un son naturel de montée en régime vis-à-vis de l'accélération. Les performances sont suffisantes pour une utilisation familiale, mais on n'a pas l'impression d'avoir 184 chevaux sous le pied. Bien que pas trop lourd pour un SUV hybride, le CR-V pèse quand même plus 1.600 kg en 2WD et plus de 1.700 kg en 4WD.

Les suspensions du CR-V Hybrid offrent un bon compromis entre une souplesse suffisante pour assurer un bon confort de roulement et une certaine fermeté permettant une tenue de route satisfaisante. Mené vivement, le CR-V s'avère stable dans les courbes rapides mais dévoile une certaine inertie dans les virages serrés. Les freins sont efficaces, bien aidés par le système de récupération d'énergie, sans que ce dernier se ressente dans la pédale de frein.

On attendait, bien évidemment, les performances du CR-V Hybrid au niveau de la consommation d'essence. Il y a du bien, en ville et sur trajets à faible vitesse, un peu plus de 5 l/100 km et du moins bien en conduite rapide, presque 8 l/100 km. Nous avons réalisé une moyenne de 6,3 l/100 km avec le CR-V 4WD en conduite normale sur un parcours varié et 6,9 l/100 km avec le CR-V 2WD conduit plus vigoureusement.

Parmi les petits griefs à l'encontre du CR-V Hybrid, j'ai trouvé le GPS trop lent et peu précis, le réglage manuel du dossier des sièges par une manette, difficile, une molette est plus progressive, et l'assise des sièges trop ferme. 

Le HONDA CR-V Hybrid a réussi son entrée dans l'univers des véhicules hybrides. Le système hybride sophistiqué, la ligne modernisée, la conduite souple et silencieuse, l'habitabilité, le volume du coffre, la sécurité sont de forts atouts. La consommation est remarquable en ville, un peu moins sur autoroute ou en conduite rapide et les performances sont suffisantes mais sans éclat. Le CR-V Hybrid devrait convenir à une large clientèle, y compris aux "dieselistes" encore nombreux dans le segment C-SUV.

Daniel DECHÊNE

2018-12-05