AUDI A4 V6 TDI 163 Pack Plus Multitronic

ESPACE ROUTIERE
  • Boîte de vitesses géniale
  • Confort et efficacité de conduite
  • Equipements en finition Pack Plus
  • Finition AUDI
  • Suspension ferme
  • Prix élevé et nombreuses options
  • Ralenti assez bruyant
  • Habitabilité arrière un peu restreinte pour les grands

Prix : 39 300 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 6 cylindres en v 24 S, turbo Diesel
Cylindrée 2496 cm³
Puissance maxi 163 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 310.00 mkg à 1400.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.55 m
Largeur 1.77 m
Hauteur 1.43 m

Poids

Total 1610 kg

Capacités

Coffre de 0 à 445 dm³
Réservoir 70 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 219 km/h
0 à 100 km/h 8.90 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 6.40
Urbaine 11.60
Mixte 9.80
Essai 7.70

Puissance en douceur

A Ingolstadt (berceau de chez AUDI), le fameux V6 TDI 2,5 litres est passé de 155 à 163 chevaux et même à 180 chevaux pour la version la plus puissante. L’AUDI A4 est disponible, selon les modèles, en boîte mécanique à 6 rapports ou en boîtes automatiques, Tiptronic à 5 rapports ou Multitronic à transmission à variation continue mais à 6 rapports virtuels. Le couple idéal, c’est évidemment le moteur 6 cylindres, essence ou Diesel, et la transmission à variation continue Multitronic.

Multitronic, qu’est ce que c’est ?

C’est une "transmission à variation continue", appelée CVT. Cette transmission fonctionne selon le principe du variateur dont était dotée la légendaire Mobylette d’antan et dont s’était inspirée DAF. Le principe était alors basé sur un système à courroies de caoutchouc. AUDI en a repris l’idée, mais lesdites courroies de caoutchouc sont remplacées par une solide chaîne dont le rôle est de relier deux poulies à gorges variables, le tout contrôlé par une gestion électronique de haute technologie. Cette transmission permet de profiter à la fois de l’accélération continue sans la moindre rupture de régime et de tous les avantages de la boîte mécanique à six rapports. L’A4 est proposée en six motorisations essence de 102 à 220 chevaux et quatre motorisations Diesel de 101 à 180 chevaux. La Multitronic est disponible sur plusieurs modèles essence ou Diesel en berline ou en break (A4 Avant) mais pas en version Quattro 2.5 TDI 180 ch. L'option Multitronic est facturée 2.040 €. "Référence" est le niveau d’entrée de gamme, mais peut-on parler d’entrée de gamme chez AUDI ? Cette finition est assez bien équipée en série mais sans plus pour le prix. En effet, pour disposer d’une roue de secours normale, d’un accoudoir central avant et d’un autoradio avec lecteur CD il faut s’offrir la finition "Pack", plus chère de 1.830 €. En finition "Pack Plus", on a droit à la sellerie cuir, aux sièges à réglages électriques et au régulateur de vitesse entre autres. De nombreuses options assez chères sont aussi possibles. Cette AUDI est avant tout une routière et même plus, une très bonne routière. La technologie retenue par AUDI pour ce V6 TDI est à injecteurs-pompes, récemment optimisés, et à turbo-compresseur doté d'une nouvelle stratégie de régulation. Résultat, une puissance tout à fait adaptée au volume de l’auto, un couple généreux à partir de 1.400 tr/mn, des performances élevées, des accélérations discrètes mais convaincantes et sans aucun à-coup. Le conducteur ne pourra qu’être séduit par la progression toute en douceur de la prise de vitesse de la Multitronic qui travaille pour lui, mais avec la possibilité de reprendre le pilotage manuel à la manière d'une boîte séquentielle. Ce V6 Diesel est, et c’est dommage, assez bruyant au ralenti, mais dans l’habitacle les décibels restent bien discrets grâce à une insonorisation soignée. L’appétit en carburant est tout à fait raisonnable eu égard aux performances de cette A 4. Il est vrai que les limitations de vitesse imposées optimisent la consommation. C’est une routière et autoroutière de haut niveau par son comportement précis et très efficace. Dans le trafic, la Multitronic y révélera encore davantage son agrément, mais l’A4 ne dispose pas d’une visibilité optimisée vers l’arrière. La finition "Pack Plus" dispose en série d’une aide au stationnement qui est fort appréciable. Un regret : la suspension filtre assez mal les défauts des chaussées dégradées et le confort des passagers s’en ressent. La dotation de série de la finition "Pack Plus" du modèle essayé est très complète. Comme c’est la règle chez AUDI, la qualité de la finition est du meilleur niveau et remarquable par sa sobre élégance. L’habitabilité à l’arrière est relativement limitée, c’est probablement le défaut majeur de cette auto très réussie. Les tarifs AUDI sont élevés et les options sont nombreuses et chères. Donc, concrètement, la facture à régler est importante. Il convient de relativiser cette différence par le soin apporté à la qualité et la sobriété des véhicules de cette marque. Pour mémoire le prix d’une A4 Référence 1.6 essence de 102 chevaux est de 23.940 €. On peut donc aussi s’offrir une AUDI en limitant la note à payer.

L’A4 est proposée en six motorisations essence de 102 à 220 chevaux et quatre motorisations Diesel de 101 à 180 chevaux. La Multitronic est disponible sur plusieurs modèles essence ou Diesel en berline ou en break (A4 Avant) mais pas en version Quattro 2.5 TDI 180 ch. L'option Multitronic est facturée 2.040 €.

Trois niveaux de finition

"Référence" est le niveau d’entrée de gamme, mais peut-on parler d’entrée de gamme chez AUDI ? Cette finition est assez bien équipée en série mais sans plus pour le prix. En effet, pour disposer d’une roue de secours normale, d’un accoudoir central avant et d’un autoradio avec lecteur CD il faut s’offrir la finition "Pack", plus chère de 1.830 €. En finition "Pack Plus", on a droit à la sellerie cuir, aux sièges à réglages électriques et au régulateur de vitesse entre autres. De nombreuses options assez chères sont aussi possibles.

Au volant

Cette AUDI est avant tout une routière et même plus, une très bonne routière. La technologie retenue par AUDI pour ce V6 TDI est à injecteurs-pompes, récemment optimisés, et à turbo-compresseur doté d'une nouvelle stratégie de régulation. Résultat, une puissance tout à fait adaptée au volume de l’auto, un couple généreux à partir de 1.400 tr/mn, des performances élevées, des accélérations discrètes mais convaincantes et sans aucun à-coup. Le conducteur ne pourra qu’être séduit par la progression toute en douceur de la prise de vitesse de la Multitronic qui travaille pour lui, mais avec la possibilité de reprendre le pilotage manuel à la manière d'une boîte séquentielle. Ce V6 Diesel est, et c’est dommage, assez bruyant au ralenti, mais dans l’habitacle les décibels restent bien discrets grâce à une insonorisation soignée. L’appétit en carburant est tout à fait raisonnable eu égard aux performances de cette A 4. Il est vrai que les limitations de vitesse imposées optimisent la consommation.

C’est une routière et autoroutière de haut niveau par son comportement précis et très efficace. Dans le trafic, la Multitronic y révélera encore davantage son agrément, mais l’A4 ne dispose pas d’une visibilité optimisée vers l’arrière. La finition "Pack Plus" dispose en série d’une aide au stationnement qui est fort appréciable. Un regret : la suspension filtre assez mal les défauts des chaussées dégradées et le confort des passagers s’en ressent.

A l’intérieur

La dotation de série de la finition "Pack Plus" du modèle essayé est très complète. Comme c’est la règle chez AUDI, la qualité de la finition est du meilleur niveau et remarquable par sa sobre élégance. L’habitabilité à l’arrière est relativement limitée, c’est probablement le défaut majeur de cette auto très réussie.

Le prix à payer

Les tarifs AUDI sont élevés et les options sont nombreuses et chères. Donc, concrètement, la facture à régler est importante. Il convient de relativiser cette différence par le soin apporté à la qualité et la sobriété des véhicules de cette marque. Pour mémoire le prix d’une A4 Référence 1.6 essence de 102 chevaux est de 23.940 €. On peut donc aussi s’offrir une AUDI en limitant la note à payer.

Difficile de conclure cet essai, tant ce couple V6 associé à la Multitronic est une réussite et procure un agrément et une qualité de conduite (en père de famille) tout à fait exceptionnels. Cette A4 mériterait tout à fait cinq étoiles, mais en raison de son habitabilité arrière limitée, il convient, à regret, de ne lui en attribuer que quatre.

Jean-Pierre LAURAIN

2003-11-01