RENAULT Clio 1.5 Dci 100 Sport Dynamique 5 portes

ESPACE CITADINE
  • Moteur dynamique
  • Bon comportement routier
  • Equipements de la version "Sport Dynamique"
  • Habitacle un peu tristounet
  • Positionnement du contacteur du régulateur de vitesse
  • Moteur assez bruyant au ralenti

Prix : 17 100 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres 8 soupapes turbo Diesel à injection directe
Cylindrée 1461 cm³
Puissance maxi 100 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 20.40 mkg à 1900.00 tr/min

Dimensions

Longueur 3.82 m
Largeur 1.64 m
Hauteur 1.42 m

Poids

Total 980 kg

Capacités

Coffre de 255 à 596 dm³
Réservoir 40 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 183 km/h
0 à 100 km/h 10.90 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 3.80
Urbaine 5.20
Mixte 4.30
Essai 5.70

Montée en puissance

RENAULT a doté récemment la Clio d’une nouvelle motorisation turbo Diesel performante développant 100 chevaux. Pas mal et plutôt prometteur.

Vingt chevaux de plus sous le capot

On retrouve donc sous le capot le 1.5 dCi, déjà disponible en versions de 65 et 80 chevaux. L’augmentation de puissance résulte essentiellement de l’injection dont la pression maximale atteint 1.600 bars, au lieu de 1.400 pour le 80 chevaux, du circuit de suralimentation avec un échangeur air/air plus efficace et d’un nouveau turbocompresseur d’un diamètre plus important. C’est un turbo à géométrie variable pourvu d’ailettes qui dirigent les flux des gaz d’échappement sur la turbine en fonction de la pression disponible, pour compenser l’inertie plus importante des pièces en rotation. Par rapport à son "petit" frère de 80 chevaux, l’augmentation de couple n’est pas très marquante, alors que l’augmentation de la puissance est très significative. Le dCi 100 est disponible en trois ou cinq portes et en Confort Pack Clim Dynamique, Sport Dynamique, Luxe Privilège et Initiale. Outre l’importante évolution de sa motorisation, cette Clio 2004 ressemble beaucoup à celles des millésimes précédents. Il faut en effet un œil particulièrement attentif pour remarquer un bouclier avant plus large, un becquet arrière pour certains modèles et un habitacle à peine modifié. La Clio, maintenant équipée d’une cavalerie Diesel conséquente, est capable de performances tout à fait intéressantes lui permettant de faire face à une concurrence affûtée dans de meilleures conditions. Les CITROEN C3 et PEUGEOT 206 avec les HDI et les VW Polo et SEAT Ibiza avec le 1.9 TDI vont maintenant devoir compter avec cette nouvelle venue. Alors que la vitesse est sévèrement surveillée, l’auto permet une accélération et des reprises dynamiques. La conduite de cette nouvelle version du best-seller RENAULT est très agréable, bien servie par une boîte manuelle (seule disponible en version Sport) à cinq rapports dont la commande est rapide et douce. La direction est à assistance électrique et le freinage à quatre disques (ventilés à l’avant) donne toute satisfaction par son efficacité et son endurance. Le comportement routier de cette Clio est très sain et la suspension amortit très bien les irrégularités de revêtement, choyant les passagers. La Clio n’est pas très grande à l’extérieur, ce qui a pour conséquence évidente un habitacle qui reste mesuré pour cinq personnes. Le coffre à bagages offre un volume de 255 dm3, moyen dans la catégorie. Cerise sur le gâteau, la consommation. Pendant l’essai constitué de parcours autoroutiers à allure très soutenue et de nombreux parcours urbains, la consommation moyenne est restée bien inférieure à 6 litres aux 100 km.

Performances intéressantes

La Clio, maintenant équipée d’une cavalerie Diesel conséquente, est capable de performances tout à fait intéressantes lui permettant de faire face à une concurrence affûtée dans de meilleures conditions. Les CITROEN C3 et PEUGEOT 206 avec les HDI et les VW Polo et SEAT Ibiza avec le 1.9 TDI vont maintenant devoir compter avec cette nouvelle venue. Alors que la vitesse est sévèrement surveillée, l’auto permet une accélération et des reprises dynamiques. La conduite de cette nouvelle version du best-seller RENAULT est très agréable, bien servie par une boîte manuelle (seule disponible en version Sport) à cinq rapports dont la commande est rapide et douce. La direction est à assistance électrique et le freinage à quatre disques (ventilés à l’avant) donne toute satisfaction par son efficacité et son endurance. Le comportement routier de cette Clio est très sain et la suspension amortit très bien les irrégularités de revêtement, choyant les passagers. La Clio n’est pas très grande à l’extérieur, ce qui a pour conséquence évidente un habitacle qui reste mesuré pour cinq personnes. Le coffre à bagages offre un volume de 255 dm3, moyen dans la catégorie. Cerise sur le gâteau, la consommation. Pendant l’essai constitué de parcours autoroutiers à allure très soutenue et de nombreux parcours urbains, la consommation moyenne est restée bien inférieure à 6 litres aux 100 km.

Avant l’arrivée de sa remplaçante prévue pour la fin de l’année prochaine, le constructeur au losange propose cette très intéressante version Diesel de sa Clio. Elle est bien équipée, performante, peu gourmande en carburant, tout à fait plaisante à conduire et d’un bon rapport prix/qualité. Cela fait beaucoup d’atouts en sa faveur.

Jean-Pierre LAURAIN

2004-04-15