SUBARU Outback 3.0 R

ESPACE TOUT-TERRAIN

Prix : 42 700 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type Boxer 6 cylindres à plat
Cylindrée 3000 cm³
Puissance maxi 245 ch à 6600 tr/min
Couple maxi 29.90 mkg à 4200.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.73 m
Largeur 1.77 m
Hauteur 1.55 m

Poids

Total 1560 kg

Capacités

Coffre de 0 à 0 dm³
Réservoir 64 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 224 km/h
0 à 100 km/h 0.00 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 7.60
Urbaine 13.40
Mixte 9.80
Essai 10.20

L'efficacité au rendez-vous

SUBARU est bien connu des amateurs de mécanique comme une marque faisant de très bons véhicules 4 roues motrices essence à vocation sportive. Alors, lorsque la firme nippone décide de s’attaquer aux breaks de caractère, on ne peut que se réjouir.

Une certaine note d’esthétisme

La nouvelle version de l’Outback dévoile une ligne nerveuse et élégante tout en formes arrondies, contrastant totalement avec l’ancienne version. Ce style maîtrisé vise à séduire sans aucun doute une clientèle européenne qui était peu réceptive au cubisme americano-japonais. Ainsi cette SUBARU se positionne d’emblée bien plus en concurrente directe des AUDI Allroad et autres BMW Xi breaks plutôt qu’aux RENAULT Laguna Estate et PEUGEOT 407 SW. L’arrière est doté d’une double sortie d’échappement et d’un déflecteur d’air situé au niveau du toit. L’Outback fait tout pour mettre en accent l’esprit break de luxe. L’avant n’est pas en reste grâce à un regard perçant, une calandre bien intégrée et surtout deux nervures centrales situées sur le capot. Côté dimensions, l’empattement a été augmenté, passant de 265 à 267 centimètres et la longueur globale a été allongée de 31millimètres. La garde au sol reste respectable en tant que "Crossover" mais le centre de gravité est bas, caractéristique de tous les modèles SUBARU. L’habitacle, très bien fabriqué et pensé, continue sur la lancée de l’esprit break de luxe. Ergonomie et confort sont au rendez-vous, confirmant au passage que l’atout numéro un de l’Outback est bien sa fonctionnalité. Les passagers pourront se reposer sans problème à son bord en profitant du confort des sièges et d’un espace habitable très généreux à l’avant comme à l’arrière. On notera aussi une planche de bord très bien intégrée, soignée et raffinée, rappelant un peu celle d’une BMW Série 3. Les garnitures sont de très bonne facture et le mariage des couleurs est fait de façon harmonieuse. Un écran tactile particulièrement intéressant est également proposé de série sur la 3.0R pour gérer la navigation GPS et les fonctions de bord. Bien entendu, la SUBARU offre un vaste coffre et ses dossiers sont rabattables 60/40 sur les assises. Le bloc Boxer, six cylindres à plat, a été perfectionné pour améliorer ses performances. Le résultat est au rendez-vous avec 245 ch et un couple généreux de 297 Nm à 4200 tr/mn ! Tonique, surtout dans les hauts régimes, ce moteur permet bien des folies en accélération pure et en vitesse de croisière… Le moins que l’on puisse dire est qu’il est joueur et on lui en redemande ! Attention toutefois à la consommation d'autant plus qu'il n'y a pas de version diesel. Néanmoins, le sans faute n’a pas été de mise sur la nipponne, la faute au choix d’une boîte automatique cinq rapports bien trop lente pour profiter pleinement de la douce mélodie du six cylindres. Heureusement, on arrive quasiment à gommer ses effets en passant en mode séquentiel mais ce au prix d’anticipations continues sur les changements de rapport. Après un court moment d’adaptation, on pourra alors pleinement profiter de ce beau moteur et prendre un réel plaisir à piloter l’Outback. La transmission intégrale "Symmetrical AWD" aide à transmettre toute la puissance au sol et permet de profiter d’une conduite sportive en tout sérénité, le couple moteur étant réparti de manière progressive et optimale sur l'essieu avant et l'essieu arrière en fonction de l'adhérence des roues. Dès lors, la voiture permet de passer des virages vraiment très sportifs, en restant toujours sur la trajectoire. C’est un vrai gage de confort et de sécurité qui se ressent à tout instant au volant de l’Outback.

Un intérieur fonctionnel et accueillant

L’habitacle, très bien fabriqué et pensé, continue sur la lancée de l’esprit break de luxe. Ergonomie et confort sont au rendez-vous, confirmant au passage que l’atout numéro un de l’Outback est bien sa fonctionnalité. Les passagers pourront se reposer sans problème à son bord en profitant du confort des sièges et d’un espace habitable très généreux à l’avant comme à l’arrière. On notera aussi une planche de bord très bien intégrée, soignée et raffinée, rappelant un peu celle d’une BMW Série 3. Les garnitures sont de très bonne facture et le mariage des couleurs est fait de façon harmonieuse. Un écran tactile particulièrement intéressant est également proposé de série sur la 3.0R pour gérer la navigation GPS et les fonctions de bord. Bien entendu, la SUBARU offre un vaste coffre et ses dossiers sont rabattables 60/40 sur les assises.

Un moteur V6 très efficace

Le bloc Boxer, six cylindres à plat, a été perfectionné pour améliorer ses performances. Le résultat est au rendez-vous avec 245 ch et un couple généreux de 297 Nm à 4200 tr/mn ! Tonique, surtout dans les hauts régimes, ce moteur permet bien des folies en accélération pure et en vitesse de croisière… Le moins que l’on puisse dire est qu’il est joueur et on lui en redemande ! Attention toutefois à la consommation d'autant plus qu'il n'y a pas de version diesel. Néanmoins, le sans faute n’a pas été de mise sur la nipponne, la faute au choix d’une boîte automatique cinq rapports bien trop lente pour profiter pleinement de la douce mélodie du six cylindres. Heureusement, on arrive quasiment à gommer ses effets en passant en mode séquentiel mais ce au prix d’anticipations continues sur les changements de rapport. Après un court moment d’adaptation, on pourra alors pleinement profiter de ce beau moteur et prendre un réel plaisir à piloter l’Outback.

Un comportement routier irréprochable

La transmission intégrale "Symmetrical AWD" aide à transmettre toute la puissance au sol et permet de profiter d’une conduite sportive en tout sérénité, le couple moteur étant réparti de manière progressive et optimale sur l'essieu avant et l'essieu arrière en fonction de l'adhérence des roues. Dès lors, la voiture permet de passer des virages vraiment très sportifs, en restant toujours sur la trajectoire. C’est un vrai gage de confort et de sécurité qui se ressent à tout instant au volant de l’Outback.

Un moteur 6 cylindres généreux, une finition exemplaire, une transmission intégrale permanente et une fiabilité de nipponne, la SUBARU Outback 3.0R a vraiment tout pour plaire. Gageons que son ensemble qualité, prix et équipement, sans égal sur ce segment, devrait en décider plus d’un !

Nicolas FAU

2005-08-01