VOLVO S40 2.0D Summum

ESPACE COMPACTE
  • Sécur Sécurité
  • Equipements
  • Moteur performant et sobre
  • Confort de roulement perfectible
  • Absence de filtre à particules de série

Prix : 30 150 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres 16V, turbo diesel injection directe rampe commune
Cylindrée 1997 cm³
Puissance maxi 136 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 32.70 mkg à 2000.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.47 m
Largeur 1.77 m
Hauteur 1.45 m

Poids

Total 1375 kg

Capacités

Coffre de 404 à 0 dm³
Réservoir 55 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 210 km/h
0 à 100 km/h 9.50 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 4.50
Urbaine 7.50
Mixte 5.60
Essai 0.00

Vigueur et sobriété

En épousant le style de ses aînées, la S40 achève le renouvellement de la famille VOLVO, engagé en 1998 avec la S80. Si l'air de famille se généralise sur la quasi-totalité des modèles de la gamme, la nouvelle S40 n'en demeure pas moins originale et visiblement plus audacieuse que la précédente génération.

L'entre-deux

Un peu plus grande qu'une compacte, mais plus petite qu'une familiale, la VOLVO S40 se situe entre deux segments. Mais elle a pris le bon côté de chacun d'eux. Une taille convenable pour être à l'aise en ville, tout en offrant une habitabilité décente à ses passagers ainsi qu'à leurs bagages lors des longs trajets. Cette S40 reprend la plate-forme inaugurée par la FORD Focus C-Max, utilisée également par la MAZDA 3 et par la nouvelle génération de la berline Focus. La nouvelle S40 ressemble à s'y méprendre à ses sœurs S60 et S80. Elle en reprend la proue tout en rondeurs qui en fait la principale caractéristique de la Marque. Il est bien loin désormais le temps des coffres anguleux et massifs, des optiques démesurées et des pare-chocs dignes de soutenir la comparaison avec les pare-buffles de 4x4. Pour une énième fois, la première place du podium "Sécurité" est attribuée à VOLVO qui reste le symbole de la sécurité automobile. Je ne vous citerai pas l’ensemble des équipements présents sous peine d’être lassant mais seulement les plus avant-gardistes : gonflage total ou partiel des airbags en fonction des caractéristiques du choc, matériau absorbant intégré au pare-chocs avant, système évitant le coup du lapin, "répartisseurs" de chocs latéraux en plus des airbags latéraux et rideaux, vitres latérales en verre feuilleté, jusqu’aux témoins de ceintures de sécurité de chacune des cinq places. Tout a été pensé pour réduire le risque de blessures encourues par les occupants. Côté plus, notons la présence de filets à bagages, de porte-sac à provision ou d’œillets d’arrimage dans le coffre. La nouvelle VOLVO S40 a perdu cinq centimètres par rapport à l'ancienne génération a contrario des hauteur, largeur et empattement qui eux, augmentent. Du coup, l'habitabilité en profite, au point de se rapprocher et même de dépasser pour certaines cotes sa grande sœur S60. L’intérieur est cossu et la finition de belle facture avec des plastiques de bonne qualité, mats et d'aspect noble. Les commandes sont regroupées de manière à dégager un maximum de surfaces "vierges", à l'image du design suédois, épuré, sobre et efficace. D’un point de vue volume de chargement et modularité, la présence d’une banquette coulissante et de dossiers rabattables (60/40) permet à la S40 de répartir au mieux l'espace dévolu aux passagers ou aux bagages selon les besoins. Notons la possibilité de rabattre le siège avant droit à plat pour créer un plan de chargement suffisamment grand pour transporter des objets encombrants et longs. Afin de maîtriser le roulis qui affectait les premières versions, les ingénieurs VOLVO ont ajouté une barre antiroulis à l’avant et augmenté le diamètre de celle existant à l’arrière. Le diamètre des roues et la largeur des pneus ont été revus à la hausse et l’amortissement optimisé. Qui plus est, les systèmes antipatinage STC et antidérapage DSTC permettent de conserver le contrôle du véhicule en différentes circonstances, y compris sur neige épaisse, grâce à la capacité de régler le degré de dérapage autorisé. Dotée d’un turbo diesel 2 litres 4 cylindres à injection directe de 136 ch que l'on retrouve d'ailleurs sous le capot des PEUGEOT 307 et 407 HDI, cette VOLVO S40 allie agrément moteur, souplesse et sobriété. Le couple moteur élevé (320 Nm), atteint dès 2.000 tr/mn, lui confère d'excellentes performances, quelles que soient les conditions d’utilisation. Ce moteur est accouplé à une boîte manuelle à six vitesses qui autorise des reprises vigoureuses hormis sur le dernier rapport un peu long qui reste dédié à l'économie. Côté performances, la berline passe de 0 à 100 km/h en 9,5 s et peut atteindre 210 km/h (données constructeur). La S40 souffre d'une suspension un peu sèche qui se traduit par des secousses dans l'habitacle. Résultat: un confort de roulement perfectible et un train avant à la peine lors de fortes accélérations (pertes de motricité). Le châssis reste sain et efficace grâce à ses voies élargies et une coque rigidifiée et l’ensemble ne réserve pas de mauvaises surprises.

Le profil "VOLVO"

La nouvelle S40 ressemble à s'y méprendre à ses sœurs S60 et S80. Elle en reprend la proue tout en rondeurs qui en fait la principale caractéristique de la Marque. Il est bien loin désormais le temps des coffres anguleux et massifs, des optiques démesurées et des pare-chocs dignes de soutenir la comparaison avec les pare-buffles de 4x4.

La Sécurité avec un grand "S"

Pour une énième fois, la première place du podium "Sécurité" est attribuée à VOLVO qui reste le symbole de la sécurité automobile. Je ne vous citerai pas l’ensemble des équipements présents sous peine d’être lassant mais seulement les plus avant-gardistes : gonflage total ou partiel des airbags en fonction des caractéristiques du choc, matériau absorbant intégré au pare-chocs avant, système évitant le coup du lapin, "répartisseurs" de chocs latéraux en plus des airbags latéraux et rideaux, vitres latérales en verre feuilleté, jusqu’aux témoins de ceintures de sécurité de chacune des cinq places. Tout a été pensé pour réduire le risque de blessures encourues par les occupants. Côté plus, notons la présence de filets à bagages, de porte-sac à provision ou d’œillets d’arrimage dans le coffre.

Une habitabilité soignée

La nouvelle VOLVO S40 a perdu cinq centimètres par rapport à l'ancienne génération a contrario des hauteur, largeur et empattement qui eux, augmentent. Du coup, l'habitabilité en profite, au point de se rapprocher et même de dépasser pour certaines cotes sa grande sœur S60. L’intérieur est cossu et la finition de belle facture avec des plastiques de bonne qualité, mats et d'aspect noble. Les commandes sont regroupées de manière à dégager un maximum de surfaces "vierges", à l'image du design suédois, épuré, sobre et efficace. D’un point de vue volume de chargement et modularité, la présence d’une banquette coulissante et de dossiers rabattables (60/40) permet à la S40 de répartir au mieux l'espace dévolu aux passagers ou aux bagages selon les besoins. Notons la possibilité de rabattre le siège avant droit à plat pour créer un plan de chargement suffisamment grand pour transporter des objets encombrants et longs.

Tenue de route qui rime avec sécurité

Afin de maîtriser le roulis qui affectait les premières versions, les ingénieurs VOLVO ont ajouté une barre antiroulis à l’avant et augmenté le diamètre de celle existant à l’arrière. Le diamètre des roues et la largeur des pneus ont été revus à la hausse et l’amortissement optimisé. Qui plus est, les systèmes antipatinage STC et antidérapage DSTC permettent de conserver le contrôle du véhicule en différentes circonstances, y compris sur neige épaisse, grâce à la capacité de régler le degré de dérapage autorisé.

Une nouvelle motorisation

Dotée d’un turbo diesel 2 litres 4 cylindres à injection directe de 136 ch que l'on retrouve d'ailleurs sous le capot des PEUGEOT 307 et 407 HDI, cette VOLVO S40 allie agrément moteur, souplesse et sobriété. Le couple moteur élevé (320 Nm), atteint dès 2.000 tr/mn, lui confère d'excellentes performances, quelles que soient les conditions d’utilisation. Ce moteur est accouplé à une boîte manuelle à six vitesses qui autorise des reprises vigoureuses hormis sur le dernier rapport un peu long qui reste dédié à l'économie. Côté performances, la berline passe de 0 à 100 km/h en 9,5 s et peut atteindre 210 km/h (données constructeur). La S40 souffre d'une suspension un peu sèche qui se traduit par des secousses dans l'habitacle. Résultat: un confort de roulement perfectible et un train avant à la peine lors de fortes accélérations (pertes de motricité). Le châssis reste sain et efficace grâce à ses voies élargies et une coque rigidifiée et l’ensemble ne réserve pas de mauvaises surprises.

La S40 peut se targuer d’un bagage sécuritaire plus que riche associé à une motorisation 2.0D vigoureuse et sobre qui en font une voiture taillée pour avaler les kilomètres, a fortiori dans cette version haut de gamme Summum. Le tout à un prix plutôt serré (le 2.0D à partir de 24.650 € en finition Kinetic) comparé avec les tarifs pratiqués par AUDI et BMW notamment, mais bien plus prétentieux que ceux d'une RENAULT Mégane.

Thomas KISTER

2005-06-30