HONDA CR-V i-CTDi EX

ESPACE TOUT-TERRAIN
  • Agrément Moteur
  • Silence de fonctionnement
  • Consommation
  • Finition perfectible
  • Ouverture hayon latérale

Prix : 32 900 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres turbo diesel "common rail"
Cylindrée 2204 cm³
Puissance maxi 140 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 34.00 mkg à 2000.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.64 m
Largeur 1.78 m
Hauteur 1.83 m

Poids

Total 1631 kg

Capacités

Coffre de 527 à 948 dm³
Réservoir 58 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 180 km/h
0 à 100 km/h 10.60 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 5.80
Urbaine 8.20
Mixte 6.70
Essai 7.20

Enfin !

En France plus qu'ailleurs, le monde des SUV n'existerait pas sans moteur diesel. HONDA en sait quelque chose à travers son CR-V. Privée de cette motorisation reine au sein de l'Hexagone, la diffusion du CR-V depuis son lancement en 1998, est restée relativement confidentielle. Aujourd'hui, armé de l'excellent diesel équipant déjà l'Accord, le HONDA compte bien se relancer dans la bataille des SUV compacts et semer le trouble au sein du couple TOYOTA Rav4 et NISSAN X-Trail.

2005, le CR-V fait peau neuve

Accompagnant ce nouveau moteur, le millésime 2005 a également fait peau neuve en s'offrant un lifting en profondeur. Pare-chocs et optiques, à l'avant comme à l'arrière ont été retouchés. Plus discrètement, l'œil averti remarquera l'évolution de la calandre, du dessin des passages de roue et des bas de caisse. La roue de secours est toujours en "sac à dos" mais dispose d'un nouveau cache rigide. Ainsi rafraîchi, le CR-V a gommé toutes ses "rides" et nous fait oublier ses sept années d'existence. Intérieurement, l'habitacle raffiné et chaleureux est caractérisé dans cette version haut de gamme, par une sellerie cuir et des sièges chauffants. La planche bord reste fidèle à ses origines avec le levier de frein à main à portée de main sur la droite du volant. Cette position est un peu déroutante mais se révèle pratique à l'usage. De plus, elle permet un sol sans protubérance entre les sièges avant. Au rayon des curiosités d'aménagement, une petite tablette escamotable entre les sièges permet d'y vider ses poches ou de maintenir des gobelets. La console centrale accueille de façon plus classique les commandes de climatisation (automatique), un vide-poches et un grand écran couleur dédié au guidage par satellite (en série sur cette finition). Pour le reste, HONDA fait dans le classique et il est même regrettable que les ajustements et la qualité des plastiques n'aient guère évolué. Côté équipements de série, le HONDA CR-V fait le plein, et d'ailleurs cette version EX ne propose que la peinture métallisée en option. Parmi cette copieuse dotation, on découvre une nouvelle curiosité en soulevant le plancher du coffre. Celui-ci intègre une table de camping pliante ; très bien pour un véhicule de loisir. Le coffre du CR-V est aussi un de ses atouts. Avec 390 litres utiles, ce volume, déjà supérieur à la concurrence, peut encore être augmenté en faisant coulisser les sièges arrière sur près de dix-sept centimètres. Pour accéder à ce généreux volume, HONDA est resté fidèle à une porte arrière s'ouvrant vers la droite. Cette configuration possède ses adeptes comme ses détracteurs où chacun y voit avantages et inconvénients. Incontestablement l'ouverture vers la droite est moins bien adaptée à notre sens de circulation, obligeant à se décaler sur la chaussée pour ouvrir le coffre. Qu'à cela ne tienne, la lunette peut également s'ouvrir indépendamment pour déposer de petits colis. Après avoir vu ce qui se cachait dans le coffre, voyons ce qu'il y a sous le capot. Le savoir-faire de HONDA en matière de performances mécaniques n'est plus à démontrer. Ce nouveau diesel est du même cru que les motorisations essence. Performant, sophistiqué, sobre et discret, ce bloc 2,2 litres dispose d'une injection à rampe commune, de seize soupapes commandées par un double arbre à cames, et d'un turbo à géométrie variable. Tout ce petit monde est encapsulé dans un compartiment moteur à l'insonorisation soignée. Le résultat est saisissant de discrétion aussi bien à l'intérieur de l'habitacle qu'à l'extérieur. Bien servis par une boîte de vitesse à six rapports, les 140 chevaux et surtout les 340 Nm de couple communiquent un réel plaisir de conduite. Les accélérations sont franches et la mécanique ne rechigne pas à prendre des tours. N'étant pas souvent le point fort des SUV, le comportement routier du HONDA CR-V ne souffre néanmoins d'aucun reproche. Les kilomètres de route et d'autoroute sont avalés confortablement et en silence. C'est tant mieux, car ce ne sont pas les ravitaillements en carburant qui obligent à s'arrêter. La sobriété est aussi un des atouts majeurs du CR-V i-CTDi. Il faut bien reconnaître qu'aujourd'hui plus de 99 % des parcours effectués par ce genre de véhicule ne nécessite que 2 roues motrices. HONDA l'a compris et propose une transmission intégrale entièrement automatisée qui ne se déclenche que lorsque c'est utile. Le conducteur ne s'en aperçoit souvent même pas et d'ailleurs il ne peut même plus prendre la main sur la répartition de la motricité. Ce principe convient parfaitement à l'immense majorité des situations qu'est à même de rencontrer le HONDA CR-V. Ce n'est d'ailleurs pas sa garde au sol qui lui permettra de s'aventurer dans des situations de franchissements extrêmes.

4x4 ou plutôt intégrale

Il faut bien reconnaître qu'aujourd'hui plus de 99 % des parcours effectués par ce genre de véhicule ne nécessite que 2 roues motrices. HONDA l'a compris et propose une transmission intégrale entièrement automatisée qui ne se déclenche que lorsque c'est utile. Le conducteur ne s'en aperçoit souvent même pas et d'ailleurs il ne peut même plus prendre la main sur la répartition de la motricité. Ce principe convient parfaitement à l'immense majorité des situations qu'est à même de rencontrer le HONDA CR-V. Ce n'est d'ailleurs pas sa garde au sol qui lui permettra de s'aventurer dans des situations de franchissements extrêmes.

Vivant, alerte et particulièrement sobre, ce nouveau diesel i-CTDi va comme un gant au HONDA CR-V. Avec ce nouveau millésime 2005, l'évolution esthétique contribue à faire oublier ses sept années de vie. Bien né dès le départ, le châssis fait preuve d’efficacité et colle toujours au standard des productions les plus récentes. Seul l'habitacle aurait pu bénéficier d'une mise au goût du jour plus en profondeur. Au final, le bilan valait vraiment la peine d'attendre. Cela vous aura au moins permis d'économiser pour avoir les 32.900 € de cette version EX., pas si chère que cela au regard de la concurrence et du niveau d'équipement.

Stéphane GROSROYAT

2005-09-30