VOLVO XC70 D5 185 ch Summum BVA

ESPACE TOUT TERRAIN
  • Evolution Moteur réussi
  • Performances
  • Finition & Confort
  • Prix en hausse sensible
  • Aptitude tout-terrain très limitée
  • Consommation

Prix : 45 350 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 5 cylindres en ligne - 16 soupapes turbo diesel
Cylindrée 2401 cm³
Puissance maxi 185 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 40.80 mkg à 2000.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.73 m
Largeur 1.86 m
Hauteur 1.50 m

Poids

Total 1719 kg

Capacités

Coffre de 0 à 0 dm³
Réservoir 68 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 205 km/h
0 à 100 km/h 10.00 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 6.90
Urbaine 11.20
Mixte 8.50
Essai 10.20

Changement de catégorie

Pour ceux qui ne veulent pas disposer d’un 4x4 encombrant mais aussi se démarquer du break traditionnel, VOLVO propose une solution intéressante avec le XC70. Sa version diesel a récemment bénéficié, comme son aîné (le XC90), de la dernière évolution du cinq cylindres maison développant 185 chevaux… De quoi remettre au premier plan ce véhicule agréable à bien des égards.

Des performances à la hausse

En termes d’évolutions moteur, il y a celles qui apportent un gain de puissance et de couple à même d’augmenter l’agrément de conduite et celles qui améliorent réellement les performances du véhicule. Sans conteste, l’adoption de la récente motorisation D5 place le XC70 dans la deuxième catégorie. Equipé d’une boîte automatique, notre véhicule d’essai avoue une très nette progression des performances : près de 2 secondes de moins au 1000 mètres départ arrêté et quasiment la même chose sur les reprises entre 90 km/h et 130 km/h. Les 22 chevaux supplémentaires et les 6,1 mkg de couple permettent ainsi au XC70 D5 de changer de catégorie et d’accéder à une sportivité appréciée. Autre atout de charme en vogue, cette motorisation bénéficie d’un filtre à particules qui permet ainsi d’améliorer le bilan écologique du véhicule. D’ailleurs le constructeur ne s’y est pas trompé puisqu’il a équipé son véhicule du châssis actif "Four-C". Ce système offre ainsi deux lois de suspension : confort ou sport, la dernière permettant de durcir l’amortissement et de limiter les mouvements de la caisse. Comme vous l’aurez compris, le VOLVO XC70 permet ainsi de choisir son style de conduite : le mode confort et une conduite plus paisible durant laquelle la boîte automatique saura vous faire apprécier sa douceur de fonctionnement, le mode sport adapté à une conduite plus dynamique relayé par le mode séquentiel de la boîte de vitesses. Si la motorisation a évolué de façon sensible, le reste du véhicule n’a pas bénéficié de modifications spécifiques. C’est le cas en particulier du freinage qui aurait mérité certainement une attention spéciale. La hausse des performances et l’adoption d’une conduite sportive sollicite en effet davantage cet élément qui s'acquitte de sa tâche sans briller. Il est vrai qu’avec les 1.800 kg de l’engin, il y a fort à faire… La VOLVO confirme par ailleurs son bon comportement routier d’ensemble mais surtout son compromis qui permet de préserver le confort des passagers quel que soit le mode de conduite adopté. La finition demeure de très bon niveau et sait allier sobriété et qualité de réalisation. Quant au conducteur, il n’a pas été oublié non plus ! Le tableau de bord s’avère tout à fait fonctionnel et ergonomique et l’équipement est généreux et digne d’un véhicule haut de gamme. Nous ne rentrerons pas dans une énumération exhaustive et fastidieuse mais citons en particulier un excellent système d’installation téléphonique ou les commandes au volant (situées sur le moyeu ou à l’arrière du volant) permettent de contrôler simultanément la radio, le régulateur de vitesses, le téléphone, le GPS… et pour faciliter la tâche du chauffeur dans les manœuvres, un radar de recul très rapidement indispensable. Pour justifier aussi son appartenance au monde des breaks, le XC70 propose une astucieuse grille de sécurité articulée autour du pavillon, beaucoup plus avantageuse qu’un simple filet traditionnel et qui facilitera le chargement de vos objets volumineux. Quant aux fanas de tout-terrain, enfin, qu’on ne s’y trompe pas, la vocation du XC70 n’est pas de s’aventurer dans des espaces fortement accidentés ! Sa garde au sol et ses longs porte-à-faux le limitent naturellement à une utilisation tout chemin, tâche dont il s'acquitte d’ailleurs fort bien du moment que le terrain ne s’avère pas trop gras pour ses pneumatiques à vocation routière. C’est aussi et malheureusement sur le plan du budget que le XC70 a pris de l’embonpoint… Au chapitre consommation tout d’abord, où il sera très difficile de descendre sous la barre des dix litres même en adoptant une conduite raisonnable, ce qui représente un bon litre supplémentaire par rapport à la version précédente. Le tarif évolue lui aussi à la hausse avec une augmentation de 2.000 Euros ce qui le pénalise un peu par rapport à son aîné le XC90 qui affiche également de nombreux atouts pour un prix finalement pas si éloigné !

Un châssis actif

D’ailleurs le constructeur ne s’y est pas trompé puisqu’il a équipé son véhicule du châssis actif "Four-C". Ce système offre ainsi deux lois de suspension : confort ou sport, la dernière permettant de durcir l’amortissement et de limiter les mouvements de la caisse. Comme vous l’aurez compris, le VOLVO XC70 permet ainsi de choisir son style de conduite : le mode confort et une conduite plus paisible durant laquelle la boîte automatique saura vous faire apprécier sa douceur de fonctionnement, le mode sport adapté à une conduite plus dynamique relayé par le mode séquentiel de la boîte de vitesses.

Peu d’évolutions par ailleurs

Si la motorisation a évolué de façon sensible, le reste du véhicule n’a pas bénéficié de modifications spécifiques. C’est le cas en particulier du freinage qui aurait mérité certainement une attention spéciale. La hausse des performances et l’adoption d’une conduite sportive sollicite en effet davantage cet élément qui s'acquitte de sa tâche sans briller. Il est vrai qu’avec les 1.800 kg de l’engin, il y a fort à faire…

Un confort apprécié par tous les passagers

La VOLVO confirme par ailleurs son bon comportement routier d’ensemble mais surtout son compromis qui permet de préserver le confort des passagers quel que soit le mode de conduite adopté. La finition demeure de très bon niveau et sait allier sobriété et qualité de réalisation. Quant au conducteur, il n’a pas été oublié non plus ! Le tableau de bord s’avère tout à fait fonctionnel et ergonomique et l’équipement est généreux et digne d’un véhicule haut de gamme. Nous ne rentrerons pas dans une énumération exhaustive et fastidieuse mais citons en particulier un excellent système d’installation téléphonique ou les commandes au volant (situées sur le moyeu ou à l’arrière du volant) permettent de contrôler simultanément la radio, le régulateur de vitesses, le téléphone, le GPS… et pour faciliter la tâche du chauffeur dans les manœuvres, un radar de recul très rapidement indispensable. Pour justifier aussi son appartenance au monde des breaks, le XC70 propose une astucieuse grille de sécurité articulée autour du pavillon, beaucoup plus avantageuse qu’un simple filet traditionnel et qui facilitera le chargement de vos objets volumineux. Quant aux fanas de tout-terrain, enfin, qu’on ne s’y trompe pas, la vocation du XC70 n’est pas de s’aventurer dans des espaces fortement accidentés ! Sa garde au sol et ses longs porte-à-faux le limitent naturellement à une utilisation tout chemin, tâche dont il s'acquitte d’ailleurs fort bien du moment que le terrain ne s’avère pas trop gras pour ses pneumatiques à vocation routière.

Un budget également à la hausse

C’est aussi et malheureusement sur le plan du budget que le XC70 a pris de l’embonpoint… Au chapitre consommation tout d’abord, où il sera très difficile de descendre sous la barre des dix litres même en adoptant une conduite raisonnable, ce qui représente un bon litre supplémentaire par rapport à la version précédente. Le tarif évolue lui aussi à la hausse avec une augmentation de 2.000 Euros ce qui le pénalise un peu par rapport à son aîné le XC90 qui affiche également de nombreux atouts pour un prix finalement pas si éloigné !

Le VOLVO XC70 cultive ainsi sa différence en s’inscrivant dans un créneau spécifique. Avec l’adoption de cette nouvelle motorisation diesel très convaincante, il franchit une étape en terme de séduction et devrait rencontrer un certain succès auprès d’une clientèle cherchant avant tout à se démarquer des deux grandes tendances actuelles que sont les breaks et les SUV !

Fabrice DUMAS

2006-04-30