CITROEN C5 HDI 173 FAP

ESPACE BERLINE

Prix : de 30 150 € à 33 600 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres - 16 soupapes - turbo diesel rampe commune, deux turbo séquentiels parallèles
Cylindrée 2179 cm³
Puissance maxi 173 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 37.70 mkg à 1500.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.75 m
Largeur 1.78 m
Hauteur 1.48 m

Poids

Total 1576 kg

Capacités

Coffre de 471 à 0 dm³
Réservoir 66 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 222 km/h
0 à 100 km/h 8.50 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 5.00
Urbaine 8.10
Mixte 6.10
Essai 0.00

Toute la puissance qu'elle aime

C'est fou ce que le remodelage de 2004 a fait du bien à la C5, qui se maintient élégamment dans la gamme CITROËN. Et le constructeur de compléter la famille C5 berline et break en lui offrant une nouvelle motorisation. Il s'agit d'un inédit HDI qui affiche la réjouissante puissance de 173 chevaux et qui vient coiffer la gamme des moteurs diesel.

Le plein de technologie

Ce moteur est issu de la coopération PSA-FORD et, à terme, équipera la plupart des grandes routières des deux constructeurs. Côté français, le HDI (chacun conserve ses désignations fétiches), a déjà fait "des tours de roue" avec la 407. C'est maintenant au tour de la CITROËN C5 de l'accueillir sous son capot. Il s'agit d'un quatre cylindres de 2,2 litres de cylindrée affichant 173 chevaux. Il ramène la C5 dans la cour européenne des moteurs diesel puissants, voyez les 175 chevaux du dCi RENAULT ou les 170 chevaux du TDI VW. Le V6 HDI de 208 chevaux reste l'apanage de la C6. La force de ce nouveau bloc vient de son système de double turbo (et non de bi turbo) qui lui permet d'utiliser une plus grande plage de fonctionnement (un peu à l'image du TSI de VW). Le principe repose sur l’utilisation de deux turbocompresseurs à géométrie fixe, de même taille, qui agissent seuls ou ensemble selon la demande. A bas régime, (en dessous de 2.700 tr/mn), un seul turbo fonctionne tel un classique moteur turbo. D’une inertie réduite, il assure une parfaite réactivité du moteur et offre jusqu’à 40 % de couple supplémentaire en comparaison avec l'ancien HDI 136. A haut régime, donc au-dessus de 2.700 tr/mn, le second turbo entre, à son tour, en action afin de fournir le débit d’air nécessaire sur toute la plage des hauts régimes. Chaque turbo peut fournir environ la moitié du débit d’air moteur, à haut régime. La phase transitoire qui correspond à la mise en route du second turbo prévoit, toujours grâce au calculateur du moteur, de le mettre en rotation avant de le relier à l'admission. L'agrément de conduite n'en est que meilleur, le bénéfice évident étant de pouvoir d’élargir le champ de fonctionnement du moteur et d’améliorer ses performances à tous les régimes. En chiffres, le couple maximum de 37,7 mkg est atteint dès 1 500 tr/mn et fait passer la berline sous la barre des 30 secondes (29,8) pour le 1000 mètres départ arrêté. L'investissement agit aussi sur les économies à la pompe puisque le HDI 173 est moins gourmand (2%) que l'ancien 2.2 HDI 136. Les ingénieurs ont revu le dessin des chambres de combustion afin d'améliorer le mélange air/carburant et donc favoriser la combustion. Enfin, pour achever cette description technique, le HDI 173 est passé à la troisième génération de rampe commune, caractérisée par une pression d'injection de carburant encore plus élevée (1.800 bars contre 1.500 bars auparavant), et par des nouveaux injecteurs permettant des injections plus faibles mais plus nombreuses. Le pilotage des quantités d'injections reste gouverné par le calculateur. Le moteur est d'une discrétion absolue, la C5 assure parfaitement sa vocation de grande routière en enroulant confortablement kilomètre après kilomètre. Pour le reste, la C5 n'est plus une inconnue, extérieurement, elle ne se démarque pas du reste de la gamme. Deux finitions sont proposées (Pack Ambiance et Exclusive). Toutes les C5 HDI 173 sont équipées en série d'un filtre à particules. Dans cette dernière version, la C5 testée présente bien, avec ses différentes touches de chrome. A l’intérieur, la planche de bord n'a pas évolué depuis le remodelage. On note au passage sa façade de console centrale qui intègre une climatisation automatique bizone à réglages séparés et un système hi-fi. Enfin, côté finance, comptez au minimum 1.600 Euros à ajouter à la version 2.0 HDI 138 pour accéder à cette nouvelle motorisation. Il faudra en revanche se passer de boîte automatique.

Moins de carburant

En chiffres, le couple maximum de 37,7 mkg est atteint dès 1 500 tr/mn et fait passer la berline sous la barre des 30 secondes (29,8) pour le 1000 mètres départ arrêté. L'investissement agit aussi sur les économies à la pompe puisque le HDI 173 est moins gourmand (2%) que l'ancien 2.2 HDI 136. Les ingénieurs ont revu le dessin des chambres de combustion afin d'améliorer le mélange air/carburant et donc favoriser la combustion. Enfin, pour achever cette description technique, le HDI 173 est passé à la troisième génération de rampe commune, caractérisée par une pression d'injection de carburant encore plus élevée (1.800 bars contre 1.500 bars auparavant), et par des nouveaux injecteurs permettant des injections plus faibles mais plus nombreuses. Le pilotage des quantités d'injections reste gouverné par le calculateur.

Le plein de confort

Le moteur est d'une discrétion absolue, la C5 assure parfaitement sa vocation de grande routière en enroulant confortablement kilomètre après kilomètre. Pour le reste, la C5 n'est plus une inconnue, extérieurement, elle ne se démarque pas du reste de la gamme. Deux finitions sont proposées (Pack Ambiance et Exclusive). Toutes les C5 HDI 173 sont équipées en série d'un filtre à particules. Dans cette dernière version, la C5 testée présente bien, avec ses différentes touches de chrome. A l’intérieur, la planche de bord n'a pas évolué depuis le remodelage. On note au passage sa façade de console centrale qui intègre une climatisation automatique bizone à réglages séparés et un système hi-fi. Enfin, côté finance, comptez au minimum 1.600 Euros à ajouter à la version 2.0 HDI 138 pour accéder à cette nouvelle motorisation. Il faudra en revanche se passer de boîte automatique.

Grande routière par excellence, la CITROËN C5 se devait d'offrir une motorisation idoine. Côté essence, c'est chose faite avec le 2.7 V6, côté diesel, la majorité absolue des ventes, le vide est désormais comblé. Le nouveau 2.2 HDI garantit 173 chevaux à la C5 dans un confort de roulement digne des chevrons…

Philippe NIOLLET

2006-09-25