FORD Focus ST 225

ESPACE SPORTIVE
  • Agrément de conduite
  • "Look" sportif
  • Sonorité de la mécanique
  • Quelques lacunes d’équipement
  • Appétit vorace

Prix : 26 700 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 5 cylindres en ligne - 20 soupapes
Cylindrée 2522 cm³
Puissance maxi 225 ch à 6000 tr/min
Couple maxi 32.00 mkg à 1600.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.36 m
Largeur 1.84 m
Hauteur 1.49 m

Poids

Total 1392 kg

Capacités

Coffre de 385 à 0 dm³
Réservoir 55 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 241 km/h
0 à 100 km/h 6.80 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 6.80
Urbaine 13.80
Mixte 9.30
Essai 12.50

Un jouet de grand

Si vous êtes du genre à considérer qu’une voiture est avant tout un moyen de transport banal qui se doit d’être économique et passe partout et si vous considérez que les performances et les plaisirs d’une conduite dynamique sont aujourd’hui obsolètes voire même indécents, alors cliquez sur un autre article car cette nouvelle FORD Focus ST 225 est tout sauf conformiste.

Regardez moi !

Bien entendu, basée sur les versions "civilisées" de la gamme, la nouvelle Focus ST 225 affiche clairement son appartenance à la philosophie ST, "Sports Technologies" apparue avec la précédente Focus ST 170. Commercialisée depuis fin 2005, la nouvelle Focus ST a été développée par l’équipe Ford Team RS dirigée par l'allemand Jost Capito, pilote et ingénieur en provenance de BMW Motorsport et Porsche. "Respect SVP !". Cependant, l'appellation ST n'a pas la même signification que RS et par conséquent, l'équipe a dû respecter une certaine dose de civilité afin de nous offrir une turbulente sportive sachant se faire docile en utilisation quotidienne. En revanche, vous ne passerez pas inaperçu à son volant. En effet, elle se différencie nettement du reste de la gamme par une panoplie complète d'attributs sportifs : face avant spécifique avec une calandre façon nid d'abeille, jupes latérales, bouclier arrière spécial avec double sortie d'échappement et béquet aérodynamique étudié en soufflerie pour améliorer l’appui du train arrière. Le tout assorti d'une couleur orange flashy limite "Tuning" mais en option, vous pouvez toujours choisir du gris ou du noir… Notons qu'à l'avant, les rappels de clignotant migrent dans les rétroviseurs extérieurs pour laisser la place sur les ailes à des insignes "ST". Pour leur part, les généreuses roues de 18 pouces concourent également à l’esthétique sportive de l'auto. Largement ajourée, elles abritent des disques de frein ventilés de 320 mm à l'avant et 280 mm à l'arrière. Au final, le look de cette nouvelle Focus est certes voyant, mais plaisant à l'œil et il laisse présager une bonne dose de fun derrière le volant. Dans l'habitacle, la Focus ST soigne également son style avec d'excellents sièges Recaro en tissu coordonné à la teinte extérieure, un volant trois branches gainé de cuir siglé ST, un pédalier alu et des compteurs cerclés. Pour marquer sa différence avec le reste la gamme, la planche de bord accueille en son centre trois cadrans de contrôle de la mécanique (température, pression d'huile et de turbo). Côté équipements, la sportivité ne signifie pas dépouillement. Ainsi, sur le plan de la sécurité, la Focus ST reçoit une dotation particulièrement fournie. Elle est pourvue de six airbags, de l'ABS avec répartiteur de freinage, de l'ESP déconnectable couplé à l'aide au freinage d'urgence. La Focus ST n'oublie pas non plus le confort des occupants. La climatisation automatique bi-zone, le système audio CD Sony compatible MP3, l'ordinateur de bord, l'allumage automatique des feux font partie de la dotation de série. Cependant on dénombre certaines lacunes comme l'absence du régulateur/limiteur de vitesse pourtant bienvenu compte tenu du tempérament de la bête. On aurait aimé aussi la présence de phares au xénon ou du GPS facturé tout de même 2.350 €. Pour propulser cette nouvelle sportive, la mécanique choisie par FORD n’est pas dépourvue de charme. On retrouve avec plaisir les cinq cylindres du 2,5 litres turbo "Duratec" animant déjà certaines VOLVO S40 et V50. En affichant 225 chevaux, il se met ainsi au niveau de la RENAULT Mégane RS. La puissance maximale est atteinte à 6.000 tr/mn tandis que les 320 Nm de couple sont disponibles dans une large plage de régime allant de 1.600 à 4.000 tr/mn. Cette générosité de couple est due à la technologie Ti-VCT (arbre à came variable) tandis que la vivacité des montées en régime provient d’un allègement du volant moteur. Le résultat distille des sensations que notre ministère des transports souhaiterait voir bannir à jamais. Le réseau secondaire est vraiment son terrain de jeux, les reprises sont franches dès 2.000 tr/mn et la poussée est continue jusqu'à 4.500 tours, avec tout de même une touche de brutalité à partir 3.500 tours. Pour servir cette cavalerie, la boÎte de vitesse à six rapports relativement courts est un modèle de comportement. En termes de performances pures, cette nouvelle recrue se situe en haut du segment avec une vitesse maximale de 241 km/h et seulement 6,8 secondes pour atteindre 100 km/h. Pour parfaire le plaisir, la sonorité du cinq cylindres a fait l'objet d'une attention toute particulière. Désirant des accélérations bien sonores et des vitesses stabilisées plus discrètes, FORD a mis au point un "Système Sonore Actif" qui laisse passer les bruits d'admission directement dans l'habitacle à l'aide d'une membrane lors des accélérations et à l'inverse, les isolent en fermant la membrane en régime stabilisé. En conduite dynamique, on a droit à un son très agréable, velouté et extrêmement grave, à la manière d'une bien plus grosse cylindrée, alors que sur autoroute, la mécanique se fait discrète. Pour finir par le meilleur et donc par le comportement routier, il faut reconnaître que FORD a effectué un travail colossal sur le châssis, la tenue de route et le freinage de sa dernière production. La gamme Focus fait déjà partie des références en la matière, et cette version ST en rajoute encore. Avec une suspension arrière multibras, des ressorts durcis de 30 % et d'une garde au sol rabaissée de 15 mm, la tenue de route colle parfaitement avec la vocation sportive de l’auto. La direction précise et consistante complète l’impression de sérénité tant le comportement est finalement très difficile à prendre en défaut. Le confort reste cependant appréciable et les occupants bien calés dans les sièges "Recaro" ne seront pas trop secoués.

Sportive mais pas dépouillée

Dans l'habitacle, la Focus ST soigne également son style avec d'excellents sièges Recaro en tissu coordonné à la teinte extérieure, un volant trois branches gainé de cuir siglé ST, un pédalier alu et des compteurs cerclés. Pour marquer sa différence avec le reste la gamme, la planche de bord accueille en son centre trois cadrans de contrôle de la mécanique (température, pression d'huile et de turbo). Côté équipements, la sportivité ne signifie pas dépouillement. Ainsi, sur le plan de la sécurité, la Focus ST reçoit une dotation particulièrement fournie. Elle est pourvue de six airbags, de l'ABS avec répartiteur de freinage, de l'ESP déconnectable couplé à l'aide au freinage d'urgence. La Focus ST n'oublie pas non plus le confort des occupants. La climatisation automatique bi-zone, le système audio CD Sony compatible MP3, l'ordinateur de bord, l'allumage automatique des feux font partie de la dotation de série. Cependant on dénombre certaines lacunes comme l'absence du régulateur/limiteur de vitesse pourtant bienvenu compte tenu du tempérament de la bête. On aurait aimé aussi la présence de phares au xénon ou du GPS facturé tout de même 2.350 €.

Cinq cylindres pour le plaisir

Pour propulser cette nouvelle sportive, la mécanique choisie par FORD n’est pas dépourvue de charme. On retrouve avec plaisir les cinq cylindres du 2,5 litres turbo "Duratec" animant déjà certaines VOLVO S40 et V50. En affichant 225 chevaux, il se met ainsi au niveau de la RENAULT Mégane RS. La puissance maximale est atteinte à 6.000 tr/mn tandis que les 320 Nm de couple sont disponibles dans une large plage de régime allant de 1.600 à 4.000 tr/mn. Cette générosité de couple est due à la technologie Ti-VCT (arbre à came variable) tandis que la vivacité des montées en régime provient d’un allègement du volant moteur. Le résultat distille des sensations que notre ministère des transports souhaiterait voir bannir à jamais. Le réseau secondaire est vraiment son terrain de jeux, les reprises sont franches dès 2.000 tr/mn et la poussée est continue jusqu'à 4.500 tours, avec tout de même une touche de brutalité à partir 3.500 tours. Pour servir cette cavalerie, la boÎte de vitesse à six rapports relativement courts est un modèle de comportement. En termes de performances pures, cette nouvelle recrue se situe en haut du segment avec une vitesse maximale de 241 km/h et seulement 6,8 secondes pour atteindre 100 km/h. Pour parfaire le plaisir, la sonorité du cinq cylindres a fait l'objet d'une attention toute particulière. Désirant des accélérations bien sonores et des vitesses stabilisées plus discrètes, FORD a mis au point un "Système Sonore Actif" qui laisse passer les bruits d'admission directement dans l'habitacle à l'aide d'une membrane lors des accélérations et à l'inverse, les isolent en fermant la membrane en régime stabilisé. En conduite dynamique, on a droit à un son très agréable, velouté et extrêmement grave, à la manière d'une bien plus grosse cylindrée, alors que sur autoroute, la mécanique se fait discrète.

Scotch à bitume

Pour finir par le meilleur et donc par le comportement routier, il faut reconnaître que FORD a effectué un travail colossal sur le châssis, la tenue de route et le freinage de sa dernière production. La gamme Focus fait déjà partie des références en la matière, et cette version ST en rajoute encore. Avec une suspension arrière multibras, des ressorts durcis de 30 % et d'une garde au sol rabaissée de 15 mm, la tenue de route colle parfaitement avec la vocation sportive de l’auto. La direction précise et consistante complète l’impression de sérénité tant le comportement est finalement très difficile à prendre en défaut. Le confort reste cependant appréciable et les occupants bien calés dans les sièges "Recaro" ne seront pas trop secoués.

Séduisante, amusante et (très) performante la Focus ST est un vrai condensé de bonnes choses. Seul point noir, un sérieux appétit puisqu'elle absorbera allègrement plus de 14 litres aux 100 kilomètres si le pied droit se fait lourd. Elle s'affiche en outre à des tarifs parmi les plus bas de la catégorie. Bref, un beau moyen d'égayer le quotidien des grands enfants bien décidés à garder de beaux jouets. Un dernier argument pour finir de convaincre le reste la famille, la FORD Focus obtient cinq étoiles aux crashs-tests Euro Ncap.

Sylvain GROSROYAT

2006-09-15