CITROEN C5 2.0 HDi 110 ch SX

ESPACE BERLINE
  • Habitabilité et confort
  • Excellentes qualités routières
  • Equipements de série
  • Moteur assez bruyant au ralenti
  • Vibrations intermittentes au ralenti
  • Silhouette trop banale

Prix : 23 630 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres en ligne, turbo Diesel, injection directe "common rail"
Cylindrée 1997 cm³
Puissance maxi 110 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 250.00 mkg à 1750.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.62 m
Largeur 1.77 m
Hauteur 1.48 m

Poids

Total 1455 kg

Capacités

Coffre de 456 à 882 dm³
Réservoir 68 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 192 km/h
0 à 100 km/h 11.30 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 4.60
Urbaine 7.40
Mixte 5.60
Essai 8.30

Moins chère, moins puissante, technologie plus simple

A finition identique, pour 16.000 FF de moins, on a 26 chevaux de moins sous le pied et quelques dispositifs exclusifs au modèle 2.2 HDi. La gamme C5 actuelle est proposée en deux motorisations Diesel différentes. La version "haute" équipée du 2.2 HDi de 136 ch et la version HDi de 110 ch dont le moteur est apparu depuis le début de l'industrialisation du "common rail" (rampe commune) à bord des CITROEN Xantia et PEUGEOT 406.

Moins de sophistication, mais elle s'en sort fort bien

C'est une HDi, mais le moteur est un deux litres sans turbo à géométrie variable sans arbres d'équilibrage et surtout sans le "fameux" filtre à particules. Ce qui pour le moment n'en fait pas une auto aussi propre que sa brillante grande sœur. Autres privations, une suspension Hydractive à quatre sphères sans position "sport", alors que la 2.2 HDi dispose de six sphères. On retrouve évidemment dans cette suspension Hydractive 3 "simplifiée", les quatre niveaux de garde au sol, "haute" pour changer une roue, "piste" pour la circulation sur mauvaise route, "normale" et "basse" lorsque la vitesse est supérieure à 110 km/h. Ce dispositif est géré par l'électronique en fonction du revêtement. Cette C5 accuse sur la balance 1.455 kg, ce qui n'est pas vraiment un poids plume et les performances s'en ressentent évidemment. Les accélérations sont donc correctes sans plus (0 à 100 km/h en 11,3 s quand même) et il ne faut pas espérer atteindre la vitesse maximale (sur circuit), fort convenable d'ailleurs (192 km/h), sans quelque patience. Cela dit, le couple maximal de ce 2 litres étant atteint au régime modéré de 1.750 tr/mn, l'agrément de conduite n'est pas en reste, particulièrement en circulation urbaine. Au ralenti, le moteur est assez bruyant et des vibrations intermittentes sont aussi constatées. La faiblesse relative de la puissance installée sous le capot n'est toutefois pas vraiment un handicap, mais si l'on attend des accélérations plus toniques, mieux vaut dans ce cas choisir la 2.2 HDi de 136 chevaux, dont la consommation est à peine plus élevée. La finition "Exclusive" de haut niveau n'est pas disponible avec le 2.0 HDi. Certains regretteront le raffinement de cette finition luxueuse et son équipement particulièrement complet. La finition SX est toutefois bien équipée de série, mais il faut débourser 10.800 FF si l'on veut s'offrir l'option cuir. Parmi les options agréables, je recommande le "Pack Ambiance Alcantara", facturé 4.000 FF, qui transforme l'habitacle de façon particulièrement accueillante et conviviale. L'assemblage des couleurs claires de la sellerie velours / alcantara est particulièrement flatteur (et probablement assez salissant). Le confort de la C5 est excellent. Conducteur et passagers sont choyés tant par les dimensions intérieures des places avant et arrière, que par le confort des sièges et par les astucieux espaces de rangement ; à bord de cette auto, c'est un régal que d'entreprendre de longs déplacements. La visibilité arrière n'est pas très fameuse et relativement gênante pour se garer, mais un système d'aide au stationnement disponible en option peut compenser cet inconvénient. Le comportement routier, sans contrôleur électronique de stabilité, et le freinage, avec ABS mais sans système d'assistance au freinage d'urgence, sont sans problèmes et très sécurisants. Toutefois, sur route sinueuse cette C5 manque un peu d'agilité. Une silhouette que d'aucuns, habitués à l'originalité des CITROEN, auraient voulu moins fade.

Espace très généreux pour un excellent confort

La finition "Exclusive" de haut niveau n'est pas disponible avec le 2.0 HDi. Certains regretteront le raffinement de cette finition luxueuse et son équipement particulièrement complet. La finition SX est toutefois bien équipée de série, mais il faut débourser 10.800 FF si l'on veut s'offrir l'option cuir. Parmi les options agréables, je recommande le "Pack Ambiance Alcantara", facturé 4.000 FF, qui transforme l'habitacle de façon particulièrement accueillante et conviviale. L'assemblage des couleurs claires de la sellerie velours / alcantara est particulièrement flatteur (et probablement assez salissant). Le confort de la C5 est excellent. Conducteur et passagers sont choyés tant par les dimensions intérieures des places avant et arrière, que par le confort des sièges et par les astucieux espaces de rangement ; à bord de cette auto, c'est un régal que d'entreprendre de longs déplacements. La visibilité arrière n'est pas très fameuse et relativement gênante pour se garer, mais un système d'aide au stationnement disponible en option peut compenser cet inconvénient.

Très bon comportement routier

Le comportement routier, sans contrôleur électronique de stabilité, et le freinage, avec ABS mais sans système d'assistance au freinage d'urgence, sont sans problèmes et très sécurisants. Toutefois, sur route sinueuse cette C5 manque un peu d'agilité.

Côté regret…

Une silhouette que d'aucuns, habitués à l'originalité des CITROEN, auraient voulu moins fade.

Par ses qualités de confort, ses équipements et son comportement, la C5 2.0 HDi ne manque pas d'atouts face à une concurrence sérieuse. A vous de juger s'il faut se priver, pour 16.000 FF "seulement", de la technologie plus avant-gardiste et des performances plus brillantes de la 2.2 HDi.

Jean-Pierre LAURAIN

2001-06-01