CITROEN C4 Grand Picasso HDI 110 FAP Pack Ambiance

ESPACE MONOSPACE
  • Ligne
  • Modularité
  • Tenue de route
  • Moteur HDI 110 un peu faible
  • Prix

Prix : 26 250 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type HDI 110 FAP - 4 cylindres 16 soupapes turbo diesel injection directe rampe commune
Cylindrée 1560 cm³
Puissance maxi 110 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 24.10 mkg à 1750.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.59 m
Largeur 1.83 m
Hauteur 1.69 m

Poids

Total 1539 kg

Capacités

Coffre de 208 à 1951 dm³
Réservoir 60 L
Nb de places 7

Performances

Vitesse maxi 180 km/h
0 à 100 km/h 13.40 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 5.10
Urbaine 6.80
Mixte 5.70
Essai 6.20

Toujours Plus

CITROËN avait fait sensation en 2000 en sortant le premier monospace compact de son histoire avec le Xsara Picasso. Son successeur ne pouvait pas en faire moins, et la marque aux chevrons nous propose donc un C4 Picasso plus grand, plus habitable, plus lumineux et parfaitement modulable. Mais parlons ici plutôt de grand frère puisque le nouveau monospace vient s’intercaler, avec ses sept places, entre le Xsara Picasso toujours au catalogue et le grand monospace C8, en attendant l’arrivée d’une version cinq places !

Une ligne flatteuse

Esthétiquement, le nouveau Picasso est une réussite avec ses lignes très épurées. Les volumes du véhicule associés à une face avant agressive dégagent de la puissance. Point d’orgue du design, un pare-brise panoramique vient terminer sa course au dessus de la tête du conducteur. Dès lors, de profil, on ne peut qu’admirer la ligne très pure du pavillon s’étirant jusqu’au déflecteur arrière. Ce monospace attire vraiment l’œil ! La partie arrière étonne moins, la cause à une fausse ressemblance avec le grand frère C8. Heureusement, la ligne de feux très originale donne une personnalité au monospace compact. Pour l’intérieur de son C4 Picasso, CITROËN a fait les choses en grand ! Ce qui frappe dès le premier coup d’œil, c’est une sensation de luminosité et d’espace exceptionnelle, conférant au Picasso son statut de "Visiospace". Il faut dire qu’avec une longueur de 4,59 mètres, il fait partie des grands de sa catégorie. En cinq places, on dispose d'un coffre conséquent de 576 litres et tous sièges escamotés, la capacité passe à 1.951 litres mais avec les sept sièges en place, il ne reste plus que 208 litres. Avec ses trois rangées d’assises, le Grand C4 Picasso peut accueillir confortablement sept passagers adultes, la troisième rangée bénéficiant d’un plancher creusé. Les sièges du deuxième rang se plient comme un fauteuil de cinéma puis coulissent vers l'avant pour permettre l'accès aux deux sièges du troisième rang. Côté modularité, le Grand C4 Picasso en fait autant que la concurrence, avec tous les sièges arrière escamotables sous le plancher sans retirer les appuie-tête. Fait remarquable, la console centrale a, quant à elle, totalement disparu au profit d’un grand espace de rangements et surtout d’un petit tiroir réfrigéré très pratique. Cet espace a pu être aménagé par la suppression du frein à main classique au profit d’un frein à main électrique automatique. Côté équipements, notre véhicule d’essai disposait de six airbags, de quatre vitres électriques, de rétroviseurs électriques, d’un régulateur de vitesse, d’un ordinateur de bord, d’une climatisation automatique bizone, d’un lecteur CD, de phares et essuie-glaces automatique ainsi que de barres de toit. Enfin à bord du Picasso, on retrouve le fameux volant à moyeu fixe de la C4, bardé de commandes afin de faciliter la conduite. Malheureusement, à l’usage c’est peu pratique car on a tendance à appuyer sur le mauvais bouton… Il faudra alors peut être s’orienter vers l’option Navidrive avec système Hi-Fi T3 à reconnaissance vocale, mais qui coûte tout de même 2.150 Euros. Certes, le moteur 1,6 litre HDI de notre véhicule d’essai ne fait pas parler la poudre mais il se comporte plutôt bien eu égard aux 1.600 kg du monospace. Associé à la nouvelle boîte pilotée six vitesses "BMP6", il permet même des dépassements rapides, à condition de bien anticiper la manœuvre. En effet, la boîte est dans l’ensemble agréable, mais elle peut surprendre par sa lenteur à monter les rapports. Le châssis du Picasso, issue de la berline, est parfaitement guidé sur la route tout en préservant un excellent niveau de confort. Il faut dire que la suspension arrière pneumatique du véhicule essayé permet de garder une assiette constante et doit certainement apporter un gain de confort non négligeable. En se faisant l’avocat du diable, on pourra noter tout de même un petit point faible, à savoir la prise au vent mais ce n’est pas étonnant au vu du gabarit de l’engin.

Un intérieur parfaitement modulable

Pour l’intérieur de son C4 Picasso, CITROËN a fait les choses en grand ! Ce qui frappe dès le premier coup d’œil, c’est une sensation de luminosité et d’espace exceptionnelle, conférant au Picasso son statut de "Visiospace". Il faut dire qu’avec une longueur de 4,59 mètres, il fait partie des grands de sa catégorie. En cinq places, on dispose d'un coffre conséquent de 576 litres et tous sièges escamotés, la capacité passe à 1.951 litres mais avec les sept sièges en place, il ne reste plus que 208 litres. Avec ses trois rangées d’assises, le Grand C4 Picasso peut accueillir confortablement sept passagers adultes, la troisième rangée bénéficiant d’un plancher creusé. Les sièges du deuxième rang se plient comme un fauteuil de cinéma puis coulissent vers l'avant pour permettre l'accès aux deux sièges du troisième rang. Côté modularité, le Grand C4 Picasso en fait autant que la concurrence, avec tous les sièges arrière escamotables sous le plancher sans retirer les appuie-tête. Fait remarquable, la console centrale a, quant à elle, totalement disparu au profit d’un grand espace de rangements et surtout d’un petit tiroir réfrigéré très pratique. Cet espace a pu être aménagé par la suppression du frein à main classique au profit d’un frein à main électrique automatique. Côté équipements, notre véhicule d’essai disposait de six airbags, de quatre vitres électriques, de rétroviseurs électriques, d’un régulateur de vitesse, d’un ordinateur de bord, d’une climatisation automatique bizone, d’un lecteur CD, de phares et essuie-glaces automatique ainsi que de barres de toit. Enfin à bord du Picasso, on retrouve le fameux volant à moyeu fixe de la C4, bardé de commandes afin de faciliter la conduite. Malheureusement, à l’usage c’est peu pratique car on a tendance à appuyer sur le mauvais bouton… Il faudra alors peut être s’orienter vers l’option Navidrive avec système Hi-Fi T3 à reconnaissance vocale, mais qui coûte tout de même 2.150 Euros.

Moteur et confort très familial

Certes, le moteur 1,6 litre HDI de notre véhicule d’essai ne fait pas parler la poudre mais il se comporte plutôt bien eu égard aux 1.600 kg du monospace. Associé à la nouvelle boîte pilotée six vitesses "BMP6", il permet même des dépassements rapides, à condition de bien anticiper la manœuvre. En effet, la boîte est dans l’ensemble agréable, mais elle peut surprendre par sa lenteur à monter les rapports. Le châssis du Picasso, issue de la berline, est parfaitement guidé sur la route tout en préservant un excellent niveau de confort. Il faut dire que la suspension arrière pneumatique du véhicule essayé permet de garder une assiette constante et doit certainement apporter un gain de confort non négligeable. En se faisant l’avocat du diable, on pourra noter tout de même un petit point faible, à savoir la prise au vent mais ce n’est pas étonnant au vu du gabarit de l’engin.

Avec le nouveau Grand C4 Picasso, CITROËN a toutes les chances de s’imposer sur le segment de monospaces familiaux. Il fait preuve de beaucoup de points forts : habitabilité, confort, tenue de route et "sex-appeal". Il ne reste que son prix, légèrement au dessus de la concurrence, qui pourrait lui faire de l’ombre. Mais on lui promet un bel avenir !

Nicolas FAU

2007-03-15