AUDI TT Roadster

ESPACE ROADSTER
  • Elégance & Sportivité
  • Qualité de Finition
  • Commande manuelle de la capote sur le 2.0 TSFI
  • Prix

Prix : de 36 150 € à 44 100 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 6 cylindres en V Injection essence
Cylindrée 3189 cm³
Puissance maxi 250 ch à 6300 tr/min
Couple maxi 32.60 mkg à 2500.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.18 m
Largeur 1.84 m
Hauteur 1.36 m

Poids

Total 1315 kg

Capacités

Coffre de 0 à 0 dm³
Réservoir 60 L
Nb de places 2

Performances

Vitesse maxi 250 km/h
0 à 100 km/h 6.10 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 7.80
Urbaine 14.80
Mixte 10.40
Essai 0.00

Cabriolet sportif et élégant

Quelques mois après la présentation de l'AUDI TT Coupé de deuxième génération, la version roadster s'en différencie par un style plus affirmé de voiture de sport biplace. Ce nouveau roadster sera disponible en deux versions développant respectivement 200 et 250 chevaux.

Quelles sont les nouveautés ?

S'il garde un air de famille très proche du modèle précédent, le nouveau roadster présente des différences dans le design et la conception. La face avant hérite du style de calandre "Single Frame" des autres modèles AUDI, plus large et moins haute pour affirmer le caractère sportif de ce cabriolet. Des phares plus effilés encadrent la calandre et un allongement des feux arrière débordant sur les côtés affine l'arrondi de la coque. Une meilleure habitabilité intérieure est le résultat d'une augmentation des cotes de la carrosserie qui gagnent respectivement 137 et 78 millimètres en longueur et en largeur. L'allongement de 46 millimètres de l'empattement a permis de redéfinir l'habitacle. Le coffre peut maintenant accueillir 250 dm3 de bagages, que la capote soit ouverte ou fermée. Cette dernière, composée d'une triple épaisseur de toile, s'escamote derrière les dossiers des sièges. Une coque rigide, intégrée dans le panneau avant, sert à recouvrir hermétiquement l'ensemble replié, évitant ainsi l'encombrement d'une housse. Le design intérieur a été repensé. Le poste de pilotage se caractérise par le tableau de bord légèrement incliné vers le conducteur. La partie inférieure du volant est aplatie, comme sur le modèle R8, pour faciliter l'accès à bord. La nouveauté la plus marquante est la conception hybride ASF (Audi Space Frame) de la carrosserie, mariant aluminium (58 %) et acier (42 %), qui ne pèse que 251 kg. Seuls, le tablier renforcé qui constitue la partie la plus importante d'un cabriolet, le capot, les portières et la partie arrière du plancher sont réalisés en acier. L'ossature de la coque se compose de pièces en aluminium coulé sous pression. Les tôles d'habillage formées dans la même matière sont soudées ou collées. Cette nouvelle conception a permis de doubler la rigidité de la structure par rapport au roadster de la première génération, tout en réduisant de 45 % le poids de l'ensemble. Extérieurement, dans la forme générale, peu de détails permettent de différencier les deux versions qui ne sont distinctes que par la puissance de leur motorisation et le mode de transmission. Une généreuse liste d'équipements constitue la dotation de série avec notamment la climatisation automatique, les sièges "sport" avec la sellerie en cuir "Valetta" et la radio comprenant un lecteur de disques CD. La présentation du tableau de bord et son ergonomie sont représentatives du savoir-faire AUDI dont la réputation dans la qualité de fabrication et de finition n'est plus à faire. L'option d'un régulateur de vitesse se justifie pour les pays de l'Europe où ce dispositif répond aux exigences de la réglementation. Comme le coupé , le nouveau TT Roadster est disponible avec deux moteurs transversaux à essence dont nous avons déjà pu apprécier les qualités de puissance, de souplesse et de discrétion sur les berlines. Ces motorisations donnent leur pleine mesure sur ce cabriolet à caractère sportif. Combinant la suralimentation par turbocompresseur et l'injection directe de l'essence, le moteur 2.0 TFSI, à calage d'admission variable, développe 200 chevaux entre 5.100 et 6.000 tr/mn avec un couple stabilisé de 28,5 mkg entre 1.800 et 5.000 tr/mn. Les qualités dynamiques du roadster TT sont indéniables, quand il est équipé de cette motorisation à laquelle la ligne d'échappement donne une sonorité toute particulière lors des reprises. La souplesse et le silence de fonctionnement caractérisent le moteur V6 de 3,2 litres de cylindrée. Les 250 chevaux et l'important couple de 32,6 mkg justifient l'équipement en série de la transmission intégrale "Quattro" qui permet à ce même cabriolet de garder toutes ses qualités de comportement malgré ce surcroît de puissance. Sur cette version, 85 % du couple moteur sont transmis sur les roues avant dans les conditions normales d'adhérence. Sur revêtement glissant, le couple peut être élevé à 100 % sur l'un ou l'autre des essieux. AUDI a créé une nouvelle technologie d'amortissement variable "Audi Magnetic Ride" qui adapte en permanence la loi d'amortissement au style de conduite et aux propriétés de la route. Sous l'action d'un champ magnétique variable, des particules métalliques contenues dans l'huile de l'amortisseur passent de l'état de répartition aléatoire à celui d'une masse, plus ou moins compacte, de particules alignées suivant les lignes du champ magnétique. La viscosité du fluide, dit "magnétorhéologique", varie donc en permanence suivant les informations transmises par un calculateur. Le conducteur peut également choisir manuellement entre deux modes de conduite "confort" ou "sport". Les deux motorisations sont accouplées à une boîte de vitesses manuelle à six rapports. Le caractère sportif du roadster TT n'exclue pas d'opter pour la version automatique. La boîte séquentielle "S tronic" combine les atouts d'une boîte automatique à ceux d'une boîte manuelle. Deux embrayages multidisques commandent séparément deux jeux de trois rapports, pairs et impairs. L'action simultanée du débrayage du rapport inférieur et de l'embrayage du rapport supérieur, ou inversement, permet le passage extrêmement rapide des vitesses en deux dixièmes de seconde avec la plus grande souplesse.

Un style unique pour deux versions

Extérieurement, dans la forme générale, peu de détails permettent de différencier les deux versions qui ne sont distinctes que par la puissance de leur motorisation et le mode de transmission. Une généreuse liste d'équipements constitue la dotation de série avec notamment la climatisation automatique, les sièges "sport" avec la sellerie en cuir "Valetta" et la radio comprenant un lecteur de disques CD. La présentation du tableau de bord et son ergonomie sont représentatives du savoir-faire AUDI dont la réputation dans la qualité de fabrication et de finition n'est plus à faire. L'option d'un régulateur de vitesse se justifie pour les pays de l'Europe où ce dispositif répond aux exigences de la réglementation.

200 et 250 chevaux

Comme le coupé , le nouveau TT Roadster est disponible avec deux moteurs transversaux à essence dont nous avons déjà pu apprécier les qualités de puissance, de souplesse et de discrétion sur les berlines. Ces motorisations donnent leur pleine mesure sur ce cabriolet à caractère sportif. Combinant la suralimentation par turbocompresseur et l'injection directe de l'essence, le moteur 2.0 TFSI, à calage d'admission variable, développe 200 chevaux entre 5.100 et 6.000 tr/mn avec un couple stabilisé de 28,5 mkg entre 1.800 et 5.000 tr/mn. Les qualités dynamiques du roadster TT sont indéniables, quand il est équipé de cette motorisation à laquelle la ligne d'échappement donne une sonorité toute particulière lors des reprises. La souplesse et le silence de fonctionnement caractérisent le moteur V6 de 3,2 litres de cylindrée. Les 250 chevaux et l'important couple de 32,6 mkg justifient l'équipement en série de la transmission intégrale "Quattro" qui permet à ce même cabriolet de garder toutes ses qualités de comportement malgré ce surcroît de puissance. Sur cette version, 85 % du couple moteur sont transmis sur les roues avant dans les conditions normales d'adhérence. Sur revêtement glissant, le couple peut être élevé à 100 % sur l'un ou l'autre des essieux.

Une suspension intelligente

AUDI a créé une nouvelle technologie d'amortissement variable "Audi Magnetic Ride" qui adapte en permanence la loi d'amortissement au style de conduite et aux propriétés de la route. Sous l'action d'un champ magnétique variable, des particules métalliques contenues dans l'huile de l'amortisseur passent de l'état de répartition aléatoire à celui d'une masse, plus ou moins compacte, de particules alignées suivant les lignes du champ magnétique. La viscosité du fluide, dit "magnétorhéologique", varie donc en permanence suivant les informations transmises par un calculateur. Le conducteur peut également choisir manuellement entre deux modes de conduite "confort" ou "sport".

Le choix de la boîte de vitesses "S tronic"

Les deux motorisations sont accouplées à une boîte de vitesses manuelle à six rapports. Le caractère sportif du roadster TT n'exclue pas d'opter pour la version automatique. La boîte séquentielle "S tronic" combine les atouts d'une boîte automatique à ceux d'une boîte manuelle. Deux embrayages multidisques commandent séparément deux jeux de trois rapports, pairs et impairs. L'action simultanée du débrayage du rapport inférieur et de l'embrayage du rapport supérieur, ou inversement, permet le passage extrêmement rapide des vitesses en deux dixièmes de seconde avec la plus grande souplesse.

Commercialisée en France au mois de mars 2007, la nouvelle AUDI TT Roadster possède toutes les qualités pour séduire les amateurs de belles mécaniques. La nouvelle conception de sa coque, ses motorisations à hautes performances, sa remarquable tenue de route en font une voiture sportive de premier plan. Richement équipée et de fabrication soignée, cette voiture sera prochainement proposée avec une finition spécifique "S line" comportant des prestations dynamiques renforcées où figureront des jantes en aluminium de 18 pouces, le pack aluminium étendu et un châssis "Sport Line".

Guy NICOLAS

2007-04-30