CITROEN C5 2.0 HDI 138

ESPACE BERLINE

Prix : de 21 500 € à 37 950 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres - 16 soupapes turbo diesel injection directe rampe commune
Cylindrée 1997 cm³
Puissance maxi 138 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 32.60 mkg à 2000.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.78 m
Largeur 2.09 m
Hauteur 1.45 m

Poids

Total 1608 kg

Capacités

Coffre de 439 à 0 dm³
Réservoir 71 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 204 km/h
0 à 100 km/h 10.60 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 4.90
Urbaine 7.90
Mixte 6.00
Essai 0.00

Séduction

Ce simple mot traduit la sensation ressentie à la première rencontre avec la nouvelle CITROËN C5. Difficile de ne pas tomber sous le charme de cette berline tricorps, belle et distinguée. La pureté de sa ligne, l’originalité de sa silhouette aux allures de coupé dégagent un charme irrésistible dès le premier regard.

Un bel équilibre entre dynamisme et volume

L’augmentation des dimensions, en longueur et en largeur, de la nouvelle C5 la positionne dans le haut du segment M2 des grandes berlines routières. Cette évolution, avec un nouvel empattement de 2,82 mètres, a permis de gagner du volume intérieur. Contrairement à la génération précédente, la nouvelle C5 abandonne le hayon, comme pour mieux séduire la clientèle allemande. Une version break, désignée sous l’appellation "Tourer", répondra au printemps aux attentes d’une clientèle tout aussi exigeante en termes de style, de prestance et d’espace intérieur, mais souhaitant une cinquième porte. D’allure aussi fluide et racé, le style de la C5 est attirant et particulièrement distingué, renvoyant dans les oubliettes le dessin de la précédente C5. La recherche de style a aussi été poussée dans le dessin et l’habillage intérieur de la C5. Seule la console centrale, un peu trop massive, avec une floraison de boutons poussoirs, s’accorde moins bien avec la finesse des lignes de la partie avant. Tout a été mis en œuvre et pensé pour que le conducteur puisse se concentrer sur la route. Le tableau de bord, bien protégé contre les reflets, laisse apparaître une instrumentation lumineuse à double affichage numérique et graphique coloré. On retrouve sur le moyeu central fixe du volant, une exclusivité CITROËN, les principales commandes de régulation et d’informations aisément accessibles sans lâcher le volant. Le confort des sièges est remarquable, particulièrement aux places avant où le maintien du buste a été pensé pour éviter la fatigue sur les longs trajets. Sur l’un des niveaux de finition, un système électrique de massage des lombaires est intégré dans le dossier du conducteur. Le choix des matériaux, en qualité de texture, d’harmonie des couleurs et du dessin des habillages contribue à créer une ambiance agréable. Au plus haut niveau, un garnissage en cuir fin orné de surpiqûres habille les principaux éléments de l’habitacle. Décliné en quatre versions, "Attraction", "Confort", "Dynamique" et "Exclusive", le modèle C5 est sérieusement doté en équipements de sécurité et de confort dès le premier niveau de finition. Sept airbags, frontaux et latéraux aux places avant, quatre rideaux de protection des têtes et un coussin d’amortissement pour les genoux du conducteur sont présents en entrée de gamme. L’aide à la conduite comprend le régulateur et limiteur de vitesse. Le confort des passagers est assuré par une climatisation à régulation automatique. Au fur et à mesure de l’élévation dans les versions proposées, cette dotation de série s’enrichit de l’aide au stationnement, avec les détecteurs de proximité arrière et avant pouvant être couplés à un système de mesure de l’emplacement disponible, de la diffusion d’air de la climatisation à double flux, de la commande de réglage électrique de position des sièges avant permettant aussi de modifier l’angle d’inclinaison de la partie haute du dossier, particularité inédite sur ce segment, etc. Afin de répondre au problème de "l’hypovigilance" au volant, le système "Afil" prévient le conducteur, par une vibration dans l’assise du siège, d’un franchissement non intentionnel d’une ligne de marquage d’axe principal de la route. La CTROËN C5 peut aussi être équipée d’un système d’alerte, déclenché volontairement ou sous l’effet d’un choc violent, qui détecte grâce au GPS, la position du véhicule et prévient un centre d’intervention d’urgence. La réputation de CITROËN n’est plus à faire en matière d’innovations technologiques pour assurer une parfaite tenue de route à ses voitures. La nouvelle C5 hérite des derniers perfectionnements apportés aux trains roulants. Tout ceci se traduit par d’excellentes performances sur le plan du comportement dynamique. Deux types de suspensions, "métallique" de conception classique ou "Hydractive" fonctionnant sur le mode hydropneumatique sont proposés selon les motorisations et niveaux de finition choisis. L’appellation "Hydractive III +" sur la nouvelle C5 marque une évolution de cette technologie qui gère les efforts de la suspension par une adaptation optimale du système aux sollicitations de la route et du conducteur. Cette gestion est commandée par des capteurs mesurant les angles de braquage de la direction, le niveau d’accélération et de freinage pour reconstituer, en temps réel, la dynamique du véhicule et piloter les passages entre les états souple et ferme. L’insonorisation de cette voiture a fait l’objet d’une sérieuse recherche qui se traduit par un excellent filtrage du bruit de roulage. La nouvelle CITROËN C5 est propulsée par une gamme de trois motorisations à essence et quatre motorisations turbo diesel HDI toutes équipées d’un filtre à particules (FAP). La plus faible motorisation à essence, de 1.749 cm3 et seize soupapes développant 127 chevaux avec un couple maximum de 170 Nm à 3.750 tr/min, équipe le premier niveau de la gamme commercialisé au prix d’attaque de 21.500 €. Cette même version peut aussi recevoir le moteur 1.6 HDI de 110 chevaux avec un supplément de prix de 2.100 €. Ces deux motorisations sont accouplées à une boîte de vitesses à cinq rapports. La version "Confort", qui peut aussi être équipée de ces mêmes groupes propulseurs, augmente en puissance avec un moteur essence à seize soupapes de 2.000 cm3 d’une puissance de 143 chevaux ou de deux moteurs HDI de 1.997 cm3 et 2.150 cm3 développant respectivement 138 et 173 chevaux avec des couples de 320 et 370 Nm. Tous ces moteurs sont accouplés à des boîtes de vitesses à six rapports. Ces mêmes motorisations se retrouvent sur les versions "Dynamique" et "Exclusive". Les plus fortes motorisations V6, à essence de 215 chevaux et HDI de 208 chevaux, sont réservées au plus haut niveau de finition "Exclusive".

Un habitacle accueillant et confortable

La recherche de style a aussi été poussée dans le dessin et l’habillage intérieur de la C5. Seule la console centrale, un peu trop massive, avec une floraison de boutons poussoirs, s’accorde moins bien avec la finesse des lignes de la partie avant. Tout a été mis en œuvre et pensé pour que le conducteur puisse se concentrer sur la route. Le tableau de bord, bien protégé contre les reflets, laisse apparaître une instrumentation lumineuse à double affichage numérique et graphique coloré. On retrouve sur le moyeu central fixe du volant, une exclusivité CITROËN, les principales commandes de régulation et d’informations aisément accessibles sans lâcher le volant. Le confort des sièges est remarquable, particulièrement aux places avant où le maintien du buste a été pensé pour éviter la fatigue sur les longs trajets. Sur l’un des niveaux de finition, un système électrique de massage des lombaires est intégré dans le dossier du conducteur. Le choix des matériaux, en qualité de texture, d’harmonie des couleurs et du dessin des habillages contribue à créer une ambiance agréable. Au plus haut niveau, un garnissage en cuir fin orné de surpiqûres habille les principaux éléments de l’habitacle.

Un équipement de premier ordre

Décliné en quatre versions, "Attraction", "Confort", "Dynamique" et "Exclusive", le modèle C5 est sérieusement doté en équipements de sécurité et de confort dès le premier niveau de finition. Sept airbags, frontaux et latéraux aux places avant, quatre rideaux de protection des têtes et un coussin d’amortissement pour les genoux du conducteur sont présents en entrée de gamme. L’aide à la conduite comprend le régulateur et limiteur de vitesse. Le confort des passagers est assuré par une climatisation à régulation automatique. Au fur et à mesure de l’élévation dans les versions proposées, cette dotation de série s’enrichit de l’aide au stationnement, avec les détecteurs de proximité arrière et avant pouvant être couplés à un système de mesure de l’emplacement disponible, de la diffusion d’air de la climatisation à double flux, de la commande de réglage électrique de position des sièges avant permettant aussi de modifier l’angle d’inclinaison de la partie haute du dossier, particularité inédite sur ce segment, etc. Afin de répondre au problème de "l’hypovigilance" au volant, le système "Afil" prévient le conducteur, par une vibration dans l’assise du siège, d’un franchissement non intentionnel d’une ligne de marquage d’axe principal de la route. La CTROËN C5 peut aussi être équipée d’un système d’alerte, déclenché volontairement ou sous l’effet d’un choc violent, qui détecte grâce au GPS, la position du véhicule et prévient un centre d’intervention d’urgence.

Des trains roulants de haute technicité

La réputation de CITROËN n’est plus à faire en matière d’innovations technologiques pour assurer une parfaite tenue de route à ses voitures. La nouvelle C5 hérite des derniers perfectionnements apportés aux trains roulants. Tout ceci se traduit par d’excellentes performances sur le plan du comportement dynamique. Deux types de suspensions, "métallique" de conception classique ou "Hydractive" fonctionnant sur le mode hydropneumatique sont proposés selon les motorisations et niveaux de finition choisis. L’appellation "Hydractive III +" sur la nouvelle C5 marque une évolution de cette technologie qui gère les efforts de la suspension par une adaptation optimale du système aux sollicitations de la route et du conducteur. Cette gestion est commandée par des capteurs mesurant les angles de braquage de la direction, le niveau d’accélération et de freinage pour reconstituer, en temps réel, la dynamique du véhicule et piloter les passages entre les états souple et ferme. L’insonorisation de cette voiture a fait l’objet d’une sérieuse recherche qui se traduit par un excellent filtrage du bruit de roulage.

Un bon panel de motorisations

La nouvelle CITROËN C5 est propulsée par une gamme de trois motorisations à essence et quatre motorisations turbo diesel HDI toutes équipées d’un filtre à particules (FAP). La plus faible motorisation à essence, de 1.749 cm3 et seize soupapes développant 127 chevaux avec un couple maximum de 170 Nm à 3.750 tr/min, équipe le premier niveau de la gamme commercialisé au prix d’attaque de 21.500 €. Cette même version peut aussi recevoir le moteur 1.6 HDI de 110 chevaux avec un supplément de prix de 2.100 €. Ces deux motorisations sont accouplées à une boîte de vitesses à cinq rapports. La version "Confort", qui peut aussi être équipée de ces mêmes groupes propulseurs, augmente en puissance avec un moteur essence à seize soupapes de 2.000 cm3 d’une puissance de 143 chevaux ou de deux moteurs HDI de 1.997 cm3 et 2.150 cm3 développant respectivement 138 et 173 chevaux avec des couples de 320 et 370 Nm. Tous ces moteurs sont accouplés à des boîtes de vitesses à six rapports. Ces mêmes motorisations se retrouvent sur les versions "Dynamique" et "Exclusive". Les plus fortes motorisations V6, à essence de 215 chevaux et HDI de 208 chevaux, sont réservées au plus haut niveau de finition "Exclusive".

Cette nouvelle CITROËN C5 est, à coup sûr, une réussite. Héritière d’une technologie innovante et éprouvée, elle est le fruit d’une nouvelle dynamique du constructeur de se positionner sur ce segment du marché avec une qualité de production n’ayant rien à envier à celle de ses homologues d’Outre Rhin.

Guy NICOLAS

2008-03-20