RENAULT Clio II 1.4 16V Expression 5P

ESPACE CITADINE
  • Performances
  • Prix
  • Sécurité active et passive
  • A coups à froid
  • Direction floue

Prix : 12 500 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres,16 S,Injection essence
Cylindrée 1390 cm³
Puissance maxi 98 ch à 6000 tr/min
Couple maxi 127.00 mkg à 3750.00 tr/min

Dimensions

Longueur 3.81 m
Largeur 1.64 m
Hauteur 1.42 m

Poids

Total 1000 kg

Capacités

Coffre de 255 à 1037 dm³
Réservoir 50 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 185 km/h
0 à 100 km/h 10.50 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 5.30
Urbaine 9.20
Mixte 6.70
Essai 7.70

Idée fixe

Quand la star française se fait détrôner par l'autre star française, ça fait RENAULT 0 - PEUGEOT 1. La 206, lancée plus tard, a dépassé la Clio 2. La bouille joviale de la RENAULT a été délaissée par les Européens, ceux-ci ayant plébiscité l'agressivité de la 206. RENAULT a réagi et a remanié un peu l'arrière, beaucoup l'intérieur et passionnément l'avant. La Clio 2001 est présentée sous forme d'une nouvelle gamme et en profite donc pour récupérer l'agressivité qui lui manquait. Redevenir numéro 1, chez RENAULT, c'est une idée fixe !

Assurance tous risques

Un des modèles les plus recherchés dans la gamme essence passe incontestablement par la version 1,4 l dotée d'une culasse à 4 soupapes par cylindre. En prix d'attaque, la finition intermédiaire Expression place la Clio au voisinage de 80.000 FF. Stratégie oblige, le prix doit rester compétitif face à la concurrence telle que 206, Punto 2, ou bientôt celle des nouvelles Fiesta et Polo. La dotation d'équipements de série a même été améliorée. Par rapport à l'ancienne finition RXE qu'elle remplace, l'Expression bénéficie d'un autoradio 4 HP, d'une temporisation d'éclairage avec spot de lecture et d'un filtre à pollen. La sécurité a également été renforcée puisque toute la gamme est désormais équipée d'une assistance au freinage d'urgence en complément de l'ABS, avec répartiteur de freinage. Les 6 airbags restent toujours offerts avec une version adaptative pour les deux frontaux. Le chèque sera de 6.200 FF pour avoir la climatisation manuelle. J'encourage un autre chèque (3.200 FF) pour retenir les très belles jantes alu (Equation), montées en 15'. La Clio 2001 a donc adopté un nouveau regard et quelques touches plus agressives. Le capot a récupéré une nervure centrale. Phares et clignotants sont passés sous une glace façon Scénic, plus allongée mais nettement moins que chez PSA. Plutôt hostile à une identité de marque dans la face avant, RENAULT a changé d'avis en arborant une nouvelle calandre encadrant un logo agrandi, façon Vel Satis. Le bouclier avant intègre de série deux antibrouillards. Comme beaucoup, le losange surdimensionné, là aussi, trône à l'arrière, renfermant en son centre, l'ouverture du hayon. Le pare brise, athermique, devient amortisseur de bruit à hauts régimes. La visibilité arrière reste perfectible sur les côtés, compte tenu de la largeur du montant sans vitre (mode allemande). Saluons en revanche l'effort de RENAULT, dans l'escamotage des appui-tête arrière dans la banquette. L'intérieur a été revu avec une nouvelle planche de bord. Le raccordement biscornu console centrale - planche de bord de l'ancienne génération a heureusement disparu. Apprécions les rangements supplémentaires en haut et bas de console ainsi que sous le siège passager. Autres effets bénéfiques sûrement dus à la concurrence, l'airbag passager est désormais déconnectable avec la clé de contact. Bizarrement, la serrure est placée dans l'accoudoir de la portière. Rien à dire côté confort si ce n'est l'impossibilité de régler le volant en profondeur ou la relative exiguïté de la garde au toit arrière pour un grand gabarit. A ces détails près, la Clio 2001 assure toujours confort et tenue de route et reste parmi les références de la catégorie. Après la Twingo, la Clio dispose désormais d'une direction assistée électrique à assistance variable. Les impressions de flou déconcertent le conducteur au début, mais on s'y fait assez vite. Le 1,4 l est vivant et disponible malgré quelques trous à froid sur les premiers mètres.

Panoramique

La Clio 2001 a donc adopté un nouveau regard et quelques touches plus agressives. Le capot a récupéré une nervure centrale. Phares et clignotants sont passés sous une glace façon Scénic, plus allongée mais nettement moins que chez PSA. Plutôt hostile à une identité de marque dans la face avant, RENAULT a changé d'avis en arborant une nouvelle calandre encadrant un logo agrandi, façon Vel Satis. Le bouclier avant intègre de série deux antibrouillards. Comme beaucoup, le losange surdimensionné, là aussi, trône à l'arrière, renfermant en son centre, l'ouverture du hayon. Le pare brise, athermique, devient amortisseur de bruit à hauts régimes. La visibilité arrière reste perfectible sur les côtés, compte tenu de la largeur du montant sans vitre (mode allemande). Saluons en revanche l'effort de RENAULT, dans l'escamotage des appui-tête arrière dans la banquette.

Bonne mine

L'intérieur a été revu avec une nouvelle planche de bord. Le raccordement biscornu console centrale - planche de bord de l'ancienne génération a heureusement disparu. Apprécions les rangements supplémentaires en haut et bas de console ainsi que sous le siège passager. Autres effets bénéfiques sûrement dus à la concurrence, l'airbag passager est désormais déconnectable avec la clé de contact. Bizarrement, la serrure est placée dans l'accoudoir de la portière. Rien à dire côté confort si ce n'est l'impossibilité de régler le volant en profondeur ou la relative exiguïté de la garde au toit arrière pour un grand gabarit. A ces détails près, la Clio 2001 assure toujours confort et tenue de route et reste parmi les références de la catégorie. Après la Twingo, la Clio dispose désormais d'une direction assistée électrique à assistance variable. Les impressions de flou déconcertent le conducteur au début, mais on s'y fait assez vite. Le 1,4 l est vivant et disponible malgré quelques trous à froid sur les premiers mètres.

Sursaut d'orgueil, la Clio veut redevenir numéro 1. Pour cela, la version 2001 ne s'est pas contentée d'un lifting. Certes, il est bienvenu, ôtant cet air bonhomme au profit d'un caractère plus affirmé et plus dans la nouveau look RENAULT. La Clio 2001 a aussi renforcé sa dotation, en accentuant celle-ci sur la sécurité. L'aide au freinage d'urgence contribue notamment à se démarquer des autres. En version 1.4 16V, 98 ch tout de même, la Clio Expression offre des prestations tout à fait satisfaisantes, bref, elle a (presque) tout d'une grande…

Philippe NIOLLET

2001-10-01