MAZDA CX7 2.3 Turbo

ESPACE TOUT TERRAIN
  • Ligne sportive
  • Prix accessible
  • Confort
  • Performances
  • Pas de boîte de vitesses automatique
  • Offre essence uniquement
  • GPS nomade
  • Consommation

Prix : 37 000 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres 16 soupapes injection directe turbo essence
Cylindrée 2261 cm³
Puissance maxi 260 ch à 5000 tr/min
Couple maxi 38.70 mkg à 3000.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.67 m
Largeur 1.87 m
Hauteur 1.64 m

Poids

Total 1700 kg

Capacités

Coffre de 865 à 1640 dm³
Réservoir 83 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 210 km/h
0 à 100 km/h 7.90 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 9.20
Urbaine 12.90
Mixte 10.80
Essai 13.30

Original et accessible

Le dernier véhicule tout-terrain produit par MAZDA portait le nom de Tribute et on ne peut pas dire que sa commercialisation entre 2001 et 2003 restera dans les mémoires. Force est de constater que MAZDA revient sur ce segment de marché avec des atours et des atouts bien différents en proposant le CX-7 que nous vous invitons à découvrir…

Une ligne novatrice

Pas facile de se distinguer dans le monde du tout-terrain où les nouveautés se succèdent à un rythme soutenu. Et pourtant, MAZDA réussit la gageure de se doter d’une ligne originale tout en rappelant, sans aucun doute, sa filiation aux autres modèles de la gamme. D’ailleurs, les regards des passants en disent long sur la réussite de cette ligne ! Particulièrement fluide, elle affiche un Cx record, pour un SUV, de 0,34, en particulier grâce à l’adoption d’un pare-brise fortement incliné qui lui confère des allures sportives. Ses grands passages de roues galbés ne sont pas non plus sans rappeler la mythique RX-8. Cette touche de sportivité se retrouve également dans l’utilisation des chromes au niveau des poignées et encadrements de porte, ou bien dans l’adoption d’une double sortie d’échappement en inox, ou encore dans le choix de la transparence avec les feux arrière à effet cristal. L’effet est donc garanti. Cette sportivité se retrouve également à l’intérieur ! Certaines sportives pourraient d’ailleurs s’en inspirer car certains constructeurs ont trop tendance à décliner une carrosserie spécifique pour leur modèle sportif en oubliant un peu vite que l’originalité intérieure est aussi un atout de séduction pour les acheteurs potentiels. Les gros compteurs rouge sur fond noir, le petit levier de vitesses qui tombe parfaitement sous la main et le volant sport qui malheureusement manque de réglage en profondeur contribuent à cette ambiance sportive ! Spacieux, le CX-7 peut accueillir sans souci trois adultes à l’arrière, mais pèche par un coffre plutôt restreint en terme de volume pour la catégorie avec seulement 455 litres. Par contre, MAZDA se distingue par un astucieux système dénommé "Karakuri" qui permet de rabattre les sièges arrière d’une seule main et ainsi libérer une surface totalement plane de 176 cm de long et de 105 cm de large, de quoi voir venir… Ne cherchez pas dans la liste des options, le CX-7 ne propose qu’une version tout équipée : sellerie cuir (avec sièges chauffants à l’avant), climatisation automatique, chaîne hifi Bose avec chargeur six CD, toit ouvrant électrique, jantes alu, peinture métallisée… Le seul regret concerne le GPS qui bizarrement n’a pas été intégré à la planche de bord et qui a été rajouté comme tout équipement que l’on peut se procurer dans les magasins spécialisés. Il convient juste de noter que MAZDA propose l’adoption d’un radar de recul en accessoire, une option que l’on ne saurait que conseiller au regard du gabarit imposant du véhicule. MAZDA aurait pu se laisser tenter par une douce mécanique V6 pour équiper son SUV mais a décidé de jouer la carte de la sportivité jusqu’au bout en lui associant la mécanique explosive que l’on retrouve sur les MAZDA 3 et 6 MPS (voir nos articles sur ces véhicules). Il s’agit donc du fameux moteur à 4 cylindres de 2,3 litres à injection directe dopée par un gros turbocompresseur. La puissance ainsi délivrée est de 260 chevaux et le couple s’affiche à 380 Nm pour le plus grand plaisir des amateurs de belles mécaniques et de couple ! Il faut ainsi à peine 8 secondes pour propulser le CX-7 de 0 à 100 km/h. Véritablement enthousiasmante et associée à une commande de boîte de vitesses au faible débattement, cette mécanique sied parfaitement au véhicule alors que sur le papier le pari pouvait paraître osé ! On regrettera simplement qu’une telle mécanique ne soit pas proposée en association avec une boîte de vitesses automatique qui convient souvent très bien à ce type de véhicule et dont la clientèle est de plus en plus friande ! L’insonorisation ayant aussi été énormément travaillée, certains pourraient reprocher au CX-7 un manque de sensation sportive lié à cette grande discrétion sonore… Disponible uniquement en version essence, le CX-7 s’avère un peu gourmand en conduite sportive, affichant durant notre essai une consommation avoisinant les 15 litres aux 100 kilomètres. Quant aux amateurs de "mazout", il ne semble pas qu’à court terme une quelconque offre soit au programme… Traction en temps normal, le CX-7 passe automatiquement en quatre roues motrices dès que les conditions se dégradent. Le résultat est assez bluffant et ce SUV se conduit réellement comme une petite bombe et non pas comme un gros véhicule souvent bien trop lourd pour suivre un tel rythme. Son agilité nous a vraiment très agréablement surpris et traduit l’excellent travail mené lors de sa conception !

Sportive aussi à l’intérieur

Cette sportivité se retrouve également à l’intérieur ! Certaines sportives pourraient d’ailleurs s’en inspirer car certains constructeurs ont trop tendance à décliner une carrosserie spécifique pour leur modèle sportif en oubliant un peu vite que l’originalité intérieure est aussi un atout de séduction pour les acheteurs potentiels. Les gros compteurs rouge sur fond noir, le petit levier de vitesses qui tombe parfaitement sous la main et le volant sport qui malheureusement manque de réglage en profondeur contribuent à cette ambiance sportive ! Spacieux, le CX-7 peut accueillir sans souci trois adultes à l’arrière, mais pèche par un coffre plutôt restreint en terme de volume pour la catégorie avec seulement 455 litres. Par contre, MAZDA se distingue par un astucieux système dénommé "Karakuri" qui permet de rabattre les sièges arrière d’une seule main et ainsi libérer une surface totalement plane de 176 cm de long et de 105 cm de large, de quoi voir venir…

Equipement pléthorique

Ne cherchez pas dans la liste des options, le CX-7 ne propose qu’une version tout équipée : sellerie cuir (avec sièges chauffants à l’avant), climatisation automatique, chaîne hifi Bose avec chargeur six CD, toit ouvrant électrique, jantes alu, peinture métallisée… Le seul regret concerne le GPS qui bizarrement n’a pas été intégré à la planche de bord et qui a été rajouté comme tout équipement que l’on peut se procurer dans les magasins spécialisés. Il convient juste de noter que MAZDA propose l’adoption d’un radar de recul en accessoire, une option que l’on ne saurait que conseiller au regard du gabarit imposant du véhicule.

Le moteur des MAZDA 3 et 6 MPS

MAZDA aurait pu se laisser tenter par une douce mécanique V6 pour équiper son SUV mais a décidé de jouer la carte de la sportivité jusqu’au bout en lui associant la mécanique explosive que l’on retrouve sur les MAZDA 3 et 6 MPS (voir nos articles sur ces véhicules). Il s’agit donc du fameux moteur à 4 cylindres de 2,3 litres à injection directe dopée par un gros turbocompresseur. La puissance ainsi délivrée est de 260 chevaux et le couple s’affiche à 380 Nm pour le plus grand plaisir des amateurs de belles mécaniques et de couple ! Il faut ainsi à peine 8 secondes pour propulser le CX-7 de 0 à 100 km/h. Véritablement enthousiasmante et associée à une commande de boîte de vitesses au faible débattement, cette mécanique sied parfaitement au véhicule alors que sur le papier le pari pouvait paraître osé ! On regrettera simplement qu’une telle mécanique ne soit pas proposée en association avec une boîte de vitesses automatique qui convient souvent très bien à ce type de véhicule et dont la clientèle est de plus en plus friande ! L’insonorisation ayant aussi été énormément travaillée, certains pourraient reprocher au CX-7 un manque de sensation sportive lié à cette grande discrétion sonore… Disponible uniquement en version essence, le CX-7 s’avère un peu gourmand en conduite sportive, affichant durant notre essai une consommation avoisinant les 15 litres aux 100 kilomètres. Quant aux amateurs de "mazout", il ne semble pas qu’à court terme une quelconque offre soit au programme…

Un comportement sûr

Traction en temps normal, le CX-7 passe automatiquement en quatre roues motrices dès que les conditions se dégradent. Le résultat est assez bluffant et ce SUV se conduit réellement comme une petite bombe et non pas comme un gros véhicule souvent bien trop lourd pour suivre un tel rythme. Son agilité nous a vraiment très agréablement surpris et traduit l’excellent travail mené lors de sa conception !

Affiché à 37.000 Euros avec un équipement complet, le MAZDA CX-7 abat là un atout maître également, laissant bien loin la concurrence… Si vous souhaitez emmener votre petite famille dans une véritable sportive aux allures de SUV, vous avez trouvé le véhicule qu’il vous faut ! Il n’y a guère que son unique version essence et l’absence de boîte automatique très prisée dans ce segment par les acheteurs, qui limiteront certainement sa diffusion dans l’hexagone.

Fabrice DUMAS

2008-03-25