AUDI A4 Gamme

ESPACE PRESENTATION PRESSE

Prix : Non communiqué

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type nc
Cylindrée 0 cm³
Puissance maxi 0 ch à 0 tr/min
Couple maxi 0.00 mkg à 0.00 tr/min

Dimensions

Longueur 0.00 m
Largeur 0.00 m
Hauteur 0.00 m

Poids

Total 0 kg

Capacités

Coffre de 0 à 0 dm³
Réservoir 0 L
Nb de places 0

Performances

Vitesse maxi 0 km/h
0 à 100 km/h 0.00 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 0.00
Urbaine 0.00
Mixte 0.00
Essai 0.00

Plus grande et plus moderne

AUDI a boudé le dernier Mondial de Paris pour présenter sur son stand le fruit de ses plus récentes réflexions sur son modèle A4. La première apparition de ce modèle revu et un peu agrandi a été réservée quelques jours plus tard au salon régional de Berlin.

On conserve le sigle A4, mais... avec des moteurs innovants et plus puissants

AUDI s'affiche de nouveau comme la référence dans le segment supérieur de la tranche moyenne en lançant une gamme A4 toute nouvelle. Les motorisations essence et turbo Diesel sont très performantes pour un niveau de consommation plus faible. Ainsi apparaissent deux nouveaux moteurs essence à carter cylindres en aluminium : un 4 cylindres de 2 litres développant 130 chevaux et un 6 cylindres en V de 3 litres de 220 chevaux. Le 1,8 litre turbo de 150 chevaux reste au catalogue de cette nouvelle gamme A4. Le programme TDi comprend un 4 cylindres de 1,9 litre avec système injecteurs-pompes qui délivre 130 chevaux au lieu de 115 auparavant et un 6 cylindres en V de 2,5 litres développant maintenant 180 chevaux au lieu de 150 jusqu'à présent. La transmission peut être du type traction avant ou intégrale permanente dite "Quattro". Le programme comporte également les boîtes mécaniques à cinq ou six rapports, ainsi que la transmission continue "Multitronic" pour les tractions avant. Les lignes précises et les pans de carrosserie épurés de la nouvelle A4 constituent une architecture moderne qui exprime une sportivité discrète. Les optiques à verre lisse, la calandre et la ligne de caisse haute soulignent l'appartenance du nouveau modèle à la famille AUDI. Un faible coefficient de traînée (Cx de 0,28 seulement) caractérise la nouvelle A4. L'ergonomie de sa devancière a été remaniée pour rehausser l'harmonie de l'habitacle. La forme arrondie de la planche de bord se prolonge dans les lignes de structure. Plus longue de 6,9 centimètres que sa devancière, l'habitabilité de la nouvelle A4 représente une amélioration certaine du confort avec à l'arrière une meilleure aisance à hauteur des genoux, des épaules et de la tête. Les nombreux équipements de série contribuent au confort, telle, dès le modèle de base de la gamme, la climatisation automatique régulée en fonction du rayonnement solaire. D'autres participent à la sécurité comme le contrôle de stabilité électronique (ESP), l'assistant de freinage d'urgence ou le pédalier auto cassant. Lors de la présentation des nouveautés de la gamme, trois modèles ont été essayés. En premier lieu, le TDi V6 2,5 litres. Selon le constructeur les TDi ont représenté en 1999 42% des acquéreurs d'une A4, ce qui peut inciter AUDI vers des recherches permanentes pour ce type de motorisation, en vue de commercialiser des autos toujours plus innovantes, performantes et économiques. Ce nouveau TDi est dérivé du V6 TDi de 150 chevaux. Cette augmentation de puissance de 30 chevaux a été obtenue grâce à une nouvelle pompe distributrice qui assure à froid et à chaud une préinjection régulée par l'électronique et aux deux échangeurs parallèles dont les performances ont été améliorées. Ce TDi est couplé à la boîte mécanique six rapports et à la transmission "Quattro". On passe de 0 à 100 km/h en 8,6 secondes pour atteindre une vitesse de pointe de 225 km/h avec une consommation moyenne inférieure à 8 litres de gazole. Ce modèle est très agréable à conduire, les rapports sont courts et ainsi les reprises sont énergiques. Le comportement et le freinage sont très efficaces. Le prix à payer pour cette très performante auto en finition Pack Plus serait de 258.100 FF. Le prix définitif en France sera connu fin novembre. Deux modèles essence complètent cet essai. Le 2 litres quatre cylindres en ligne développant 130 chevaux équipé (en option) de la transmission continue automatique "Multitronic". L'originalité du concept "Multitronic" est basée sur un seul couple d'engrenages doté d'une courroie de transmission qui produit une infinité de rapports. La pièce principale de ce système est un variateur. La gestion électronique du "Multitronic" lui confère un avantage supplémentaire, puisqu'elle lui permet de fonctionner aussi comme une boîte de vitesses manuelle. AUDI a défini six rapports de marche avant que le conducteur peut sélectionner par simple poussée sur le levier de commandes situé sur le volant (option). Les six rapports manuels sont pré-programmés en mémoire. Le lancement de l'A4 nouvelle génération s'accompagne d'un nouveau six cylindres en V de 2976 cm3 de cylindrée avec distribution à cinq soupapes pour une puissance de 220 chevaux. La douceur, la souplesse et la puissance disponible de ce six cylindres lui confèrent des performances de haut niveau. Cependant, sur les petites routes sinueuses du pays grassois, la boîte manuelle à 5 rapports assez longs a peu permis le passage en quatrième et encore moins en cinquième. C'est vraiment l'autoroutière par excellence.

La transmission peut être du type traction avant ou intégrale permanente dite "Quattro". Le programme comporte également les boîtes mécaniques à cinq ou six rapports, ainsi que la transmission continue "Multitronic" pour les tractions avant.

Une esthétique modernisée

Les lignes précises et les pans de carrosserie épurés de la nouvelle A4 constituent une architecture moderne qui exprime une sportivité discrète. Les optiques à verre lisse, la calandre et la ligne de caisse haute soulignent l'appartenance du nouveau modèle à la famille AUDI. Un faible coefficient de traînée (Cx de 0,28 seulement) caractérise la nouvelle A4. L'ergonomie de sa devancière a été remaniée pour rehausser l'harmonie de l'habitacle. La forme arrondie de la planche de bord se prolonge dans les lignes de structure.

Le confort et la sécurité sont améliorés

Plus longue de 6,9 centimètres que sa devancière, l'habitabilité de la nouvelle A4 représente une amélioration certaine du confort avec à l'arrière une meilleure aisance à hauteur des genoux, des épaules et de la tête. Les nombreux équipements de série contribuent au confort, telle, dès le modèle de base de la gamme, la climatisation automatique régulée en fonction du rayonnement solaire. D'autres participent à la sécurité comme le contrôle de stabilité électronique (ESP), l'assistant de freinage d'urgence ou le pédalier auto cassant.

Nos impressions après les essais

Lors de la présentation des nouveautés de la gamme, trois modèles ont été essayés. En premier lieu, le TDi V6 2,5 litres. Selon le constructeur les TDi ont représenté en 1999 42% des acquéreurs d'une A4, ce qui peut inciter AUDI vers des recherches permanentes pour ce type de motorisation, en vue de commercialiser des autos toujours plus innovantes, performantes et économiques. Ce nouveau TDi est dérivé du V6 TDi de 150 chevaux. Cette augmentation de puissance de 30 chevaux a été obtenue grâce à une nouvelle pompe distributrice qui assure à froid et à chaud une préinjection régulée par l'électronique et aux deux échangeurs parallèles dont les performances ont été améliorées. Ce TDi est couplé à la boîte mécanique six rapports et à la transmission "Quattro". On passe de 0 à 100 km/h en 8,6 secondes pour atteindre une vitesse de pointe de 225 km/h avec une consommation moyenne inférieure à 8 litres de gazole. Ce modèle est très agréable à conduire, les rapports sont courts et ainsi les reprises sont énergiques. Le comportement et le freinage sont très efficaces. Le prix à payer pour cette très performante auto en finition Pack Plus serait de 258.100 FF. Le prix définitif en France sera connu fin novembre.

Deux modèles essence complètent cet essai. Le 2 litres quatre cylindres en ligne développant 130 chevaux équipé (en option) de la transmission continue automatique "Multitronic". L'originalité du concept "Multitronic" est basée sur un seul couple d'engrenages doté d'une courroie de transmission qui produit une infinité de rapports. La pièce principale de ce système est un variateur. La gestion électronique du "Multitronic" lui confère un avantage supplémentaire, puisqu'elle lui permet de fonctionner aussi comme une boîte de vitesses manuelle. AUDI a défini six rapports de marche avant que le conducteur peut sélectionner par simple poussée sur le levier de commandes situé sur le volant (option). Les six rapports manuels sont pré-programmés en mémoire.

Le lancement de l'A4 nouvelle génération s'accompagne d'un nouveau six cylindres en V de 2976 cm3 de cylindrée avec distribution à cinq soupapes pour une puissance de 220 chevaux. La douceur, la souplesse et la puissance disponible de ce six cylindres lui confèrent des performances de haut niveau. Cependant, sur les petites routes sinueuses du pays grassois, la boîte manuelle à 5 rapports assez longs a peu permis le passage en quatrième et encore moins en cinquième. C'est vraiment l'autoroutière par excellence.

La commercialisation en France de la nouvelle gamme A4 est prévue le 25 janvier 2001. Sa ressemblance avec sa sœur aînée A6 est évidente. Sa réussite pourrait bien faire un peu d'ombre à ce modèle de grande réputation.

Jean-Pierre LAURAIN

2000-11-01