AUDI A6 Evolution

ESPACE PRESENTATION PRESSE
  • Boîte automatique "Multitronic" et motorisations
  • Qualité de fabrication
  • Ligne
  • Agrément de conduite
  • Prix

Prix : 29 620 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type nc
Cylindrée 0 cm³
Puissance maxi 0 ch à 0 tr/min
Couple maxi 0.00 mkg à 0.00 tr/min

Dimensions

Longueur 0.00 m
Largeur 0.00 m
Hauteur 0.00 m

Poids

Total 0 kg

Capacités

Coffre de 0 à 0 dm³
Réservoir 0 L
Nb de places 0

Performances

Vitesse maxi 0 km/h
0 à 100 km/h 0.00 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 0.00
Urbaine 0.00
Mixte 0.00
Essai 0.00

Evolution, pas révolution

Chez AUDI on ne dit pas "relooking" ou "restylage", d'ailleurs introuvables dans nos dictionnaires, mais on qualifie "d'évolution" les nouvelles nées de la fameuse marque aux quatre anneaux. Enrichie de trois nouvelles motorisations et de nouveautés en matière d'équipement, de suspension et de design, la berline et l'Avant (break) A6 montrent de nouveaux visages et gagnent en dynamisme et en confort.

Deux nouveaux Diesel TDi

La première nouveauté, c'est le V6 TDi 2.5 "premier niveau" qui développe à présent 155 ch au lieu de 150 précédemment. Ce moteur est le premier turbo Diesel proposé en association avec la boîte automatique progressive "Multitronic". Avec le "Multitronic", AUDI a développé un système de transmission en continu qui échappe aux inconvénients des boîtes automatiques classiques. Avec ce moteur associé à la boîte Multitronic, l'A6 réalise les mêmes accélérations qu'avec une boîte manuelle. Les 100 km/h sont atteints en 9,7 secondes et la vitesse maximale s'élève à 212 km/h. Dans le domaine de la consommation, la boîte Multitronic fait jeu égal avec une boîte manuelle et s'avère plus économique qu'une boîte automatique conventionnelle. La deuxième nouveauté, en entrée de gamme, est le TDI 4 cylindres de 1.9 litre à injection directe. Chaque cylindre est doté d'un injecteur-pompe commandé par une électrovanne. Les pressions d'injection peuvent atteindre 2.050 bars. Ses 130 ch et son couple de 285 Nm transmis par la boîte de vitesses manuelle à cinq rapports permettent à l'A6 de passer de 0 à 100 km/h en 10,5 secondes. La vitesse maximale est de 203 km/h pour une consommation mixte de 5,7 litres de carburant aux 100 kilomètres. Le plus gros V6 AUDI de 2.976 cm3 de cylindrée est coiffé d'une culasse 5 soupapes et délivre 220 ch à 6.300 tr/mn pour un couple moteur maximal de 300 Nm à 3.200 tr/mn. Par rapport à l'ancien V6 2.8, le gain de puissance est de 27 ch. Un gain de poids de 17 kg a été obtenu grâce à l'aluminium utilisé pour l'usinage du carter de vilebrequin. La boîte automatique à variation continue "Multitronic" est disponible en option (13.382 FF) avec les motorisations essence 2.0 de 130 ch, 1,8 T de 150 ch et 3.0 de 220 ch d'une part, et avecle 1.9 TDI de 130 ch et le 2.5 TDI de 155 ch d'autre part. Cette boîte ne peut pas équiper les modèles à transmission intégrale permanente "Quattro". Toutes les boîtes de vitesses actuelles, mécaniques ou automatiques, disposent de cinq, six, voire plus de trains d'engrenages dans leurs carters. En revanche, la boîte automatique sans étagement fixe ne possède qu'une paire d'engrenages très robuste, entraînée par une chaîne articulée et qui offre une multitude de rapports de démultiplication. La commande électronique est capable de reproduire le mode de fonctionnement d'une boîte de vitesses mécanique. Sur la "Multitronic", AUDI propose 6 rapports, qui peuvent être sélectionnés par impulsions. Ces six rapports correspondent à des démultiplications fixes mémorisées par la commande électronique. Grâce à l'étagement en continu, ces changements de rapports manuels s'effectuent également sans le moindre à-coup, même en conduite "sportive". Outre le sélecteur de vitesses habituel, permettant de choisir le mode tout automatique "D" pour drive, le mode séquentiel avec + ou - peut être actionné (comme en F1) de la main gauche ou droite, par des manettes placées au volant. C'est une exclusivité AUDI. L'ensemble de la gamme A6 Evolution voit son équipement de série s'enrichir de l'ESP (contrôle électronique de stabilité), des coussins gonflables de têtes rideaux "Sideguard" (avant et arrière) ainsi que de l'amplificateur de freinage d'urgence BAS. Une nouvelle climatisation automatique avec détecteur de pollution de série, une nouvelle génération d'autoradios un nouvel avant avec double calandre et une nouvelle forme des feux. L'AUDI A6 Evolution est bien entendu au rendez-vous pour séduire. Sa présentation flatteuse, ses équipements et ses nouvelles mécaniques sont "terriblement" attractifs. La 4 cylindres TDI de 130 ch s'en tire fort bien par son comportement routier et son plaisir de conduite, alors que ses 1.480 kilos auraient pu mettre le "petit" moteur en difficulté. Le 6 cylindres de 155 ch est lui plein de ressources et de vivacité, on lui fait faire n'importe quoi et avec quel plaisir au volant ! Quant au V6 essence de 220 ch, c'est le doux velouté de la puissance discrète toujours sur le qui vive pour sortir sa rage de rouler avec une belle mélodie. Le constructeur annonce des prix majorés d'environ 2% mais avec des équipements de série plus complets. La première A6 est affichée à 194.300 FF, ce qui est encore à peu près raisonnable, mais la facture s'alourdit rapidement si on désire quelques options (peinture métallisée à 5.084 FF, boîte "Multitronic" à 13.382 FF…) ou un modèle plus étoffé. En haut de cette gamme il y a l'exceptionnelle S6 Tiptronic Quattro 8 cylindres de 340 ch ; bon, que le lecteur intéressé par une telle auto se renseigne quant à son côté financier…

La deuxième nouveauté, en entrée de gamme, est le TDI 4 cylindres de 1.9 litre à injection directe. Chaque cylindre est doté d'un injecteur-pompe commandé par une électrovanne. Les pressions d'injection peuvent atteindre 2.050 bars. Ses 130 ch et son couple de 285 Nm transmis par la boîte de vitesses manuelle à cinq rapports permettent à l'A6 de passer de 0 à 100 km/h en 10,5 secondes. La vitesse maximale est de 203 km/h pour une consommation mixte de 5,7 litres de carburant aux 100 kilomètres.

Et le nouveau V6 3 litres essence

Le plus gros V6 AUDI de 2.976 cm3 de cylindrée est coiffé d'une culasse 5 soupapes et délivre 220 ch à 6.300 tr/mn pour un couple moteur maximal de 300 Nm à 3.200 tr/mn. Par rapport à l'ancien V6 2.8, le gain de puissance est de 27 ch. Un gain de poids de 17 kg a été obtenu grâce à l'aluminium utilisé pour l'usinage du carter de vilebrequin.

Quelques mots à propos de la boîte "Multitronic"

La boîte automatique à variation continue "Multitronic" est disponible en option (13.382 FF) avec les motorisations essence 2.0 de 130 ch, 1,8 T de 150 ch et 3.0 de 220 ch d'une part, et avecle 1.9 TDI de 130 ch et le 2.5 TDI de 155 ch d'autre part. Cette boîte ne peut pas équiper les modèles à transmission intégrale permanente "Quattro".

Toutes les boîtes de vitesses actuelles, mécaniques ou automatiques, disposent de cinq, six, voire plus de trains d'engrenages dans leurs carters. En revanche, la boîte automatique sans étagement fixe ne possède qu'une paire d'engrenages très robuste, entraînée par une chaîne articulée et qui offre une multitude de rapports de démultiplication. La commande électronique est capable de reproduire le mode de fonctionnement d'une boîte de vitesses mécanique. Sur la "Multitronic", AUDI propose 6 rapports, qui peuvent être sélectionnés par impulsions. Ces six rapports correspondent à des démultiplications fixes mémorisées par la commande électronique. Grâce à l'étagement en continu, ces changements de rapports manuels s'effectuent également sans le moindre à-coup, même en conduite "sportive". Outre le sélecteur de vitesses habituel, permettant de choisir le mode tout automatique "D" pour drive, le mode séquentiel avec + ou - peut être actionné (comme en F1) de la main gauche ou droite, par des manettes placées au volant. C'est une exclusivité AUDI.

Plus de sécurité

L'ensemble de la gamme A6 Evolution voit son équipement de série s'enrichir de l'ESP (contrôle électronique de stabilité), des coussins gonflables de têtes rideaux "Sideguard" (avant et arrière) ainsi que de l'amplificateur de freinage d'urgence BAS.

Et aussi...

Une nouvelle climatisation automatique avec détecteur de pollution de série, une nouvelle génération d'autoradios un nouvel avant avec double calandre et une nouvelle forme des feux.

Belle A6, faite pour séduire

L'AUDI A6 Evolution est bien entendu au rendez-vous pour séduire. Sa présentation flatteuse, ses équipements et ses nouvelles mécaniques sont "terriblement" attractifs.

La 4 cylindres TDI de 130 ch s'en tire fort bien par son comportement routier et son plaisir de conduite, alors que ses 1.480 kilos auraient pu mettre le "petit" moteur en difficulté. Le 6 cylindres de 155 ch est lui plein de ressources et de vivacité, on lui fait faire n'importe quoi et avec quel plaisir au volant ! Quant au V6 essence de 220 ch, c'est le doux velouté de la puissance discrète toujours sur le qui vive pour sortir sa rage de rouler avec une belle mélodie.

Et les prix ?

Le constructeur annonce des prix majorés d'environ 2% mais avec des équipements de série plus complets. La première A6 est affichée à 194.300 FF, ce qui est encore à peu près raisonnable, mais la facture s'alourdit rapidement si on désire quelques options (peinture métallisée à 5.084 FF, boîte "Multitronic" à 13.382 FF…) ou un modèle plus étoffé. En haut de cette gamme il y a l'exceptionnelle S6 Tiptronic Quattro 8 cylindres de 340 ch ; bon, que le lecteur intéressé par une telle auto se renseigne quant à son côté financier…

48 versions différentes, berlines et Avant confondues, sont proposées au catalogue, dont 22 avec la transmission intégrale permanente "Quattro", c'est dire qu'il y a l'embarras du choix et toutes les raisons de penser que l'on va trouver l'auto tant espérée. La commercialisation de l'A6 Evolution a débuté en France le 2 juillet, les premières livraisons à la clientèle sont prévues dès le mois de septembre.

Jean-Pierre LAURAIN

2001-07-01