CITROEN C3 Picasso HDi 110 Exclusive

ESPACE MONOSPACE
  • Moteur diesel HDi sobre et performant
  • Luminosité à bord (avec toit panoramique)
  • Banquette coulissante
  • Compte-tours et tachymètre trop éloignés
  • Planche de bord mal agencée

Prix : 22 200 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres en ligne turbo diesel à géométrie variable
Cylindrée 1560 cm³
Puissance maxi 109 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 24.50 mkg à 1750.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.07 m
Largeur 1.77 m
Hauteur 1.67 m

Poids

Total 1333 kg

Capacités

Coffre de 550 à 0 dm³
Réservoir 50 L
Nb de places 4

Performances

Vitesse maxi 183 km/h
0 à 100 km/h 11.20 s

Environnement

Emission CO2 133 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 4.20
Urbaine 6.50
Mixte 5.00
Essai 6.60

T'as le look coco

Depuis quelques années, CITROËN a su décliner les plateformes de ses berlines en version monospace portant le nom du célèbre peintre ibérique. Le succès du C4 Picasso qui tient la dragée haute à la concurence dans les ventes des monospaces en Europe ne fait que renforcer cette idée. Afin de pérenniser son hégémonie mais pour également aller capter des parts de marché dans un segment situé entre les ludospaces et les monospaces compacts, la marque aux chevrons a présenté en exclusivité lors du Mondial de l’automobile 2008, son nouveau modèle, le C3 Picasso au style novateur et plutôt audacieux. Nous avons pu essayer la version HDi de 110 chevaux en version Exclusive dans sa couleur "Bitter Lemon", un programme donc bien acidulé.

Un design novateur

Une fois n’est pas coutume, le C3 Picasso présente une morphologie atypique et un style en rupture par rapport aux normes en vogue. Dès le premier coup d’œil, on aime ou on déteste. Nous pensons qu’il n’y aura pas de demi-mesure en ce qui concerne les potentiels acquéreurs. Cette arrivée nous rappelle celle de la première Twingo de RENAULT sur le marché dont le style particulier avait brusqué les habitudes de l’époque mais avait fini par convaincre. Le C3 Picasso ouvre donc une brèche dans laquelle quelques autres constructeurs se sont déjà engouffrés. Toute l’astuce de CITROËN a été pour le C3 de créer un véhicule offrant du volume à l’espace intérieur tout en conservant des dimensions permettant une compacité pratique au quotidien. Décrire ce C3 Picasso n’est pas chose simple, l’allure générale ressemble à celle d’un cube dont les arêtes ont été arrondies pour en adoucir les angles. L’avant du véhicule est réduit à son minimum. Long de 4,08 mètres, large de 1,73 mètre et haut de 1,62 mètre, le C3 Picasso présente une partie avant étonnamment compacte tandis que le hayon tombe verticalement à la façon de celui d’un ludospace. Ne nous y trompons pas même si le C3 a une allure compacte, sa longueur est supérieure de 19 centimètres de celle du RENAULT Modus. Aucun trait extérieur de la C3 berline n’a été conservé, ce qui est logique vu que celle-ci va être remplacée. Sur notre modèle d’essai, le fameux vert "Bitter Lemon" associé aux jantes noires en aluminium crée un look ravageur capable de séduire les plus jeunes mais aussi leurs aînés. A l’intérieur, on retrouve pléthore de bonnes surprises. Tout d’abord, le C3 Picasso reprend un concept cher à son ainée, l’apport important de lumière au sein de l’habitacle. Cette luminosité est apportée par un large pare-brise, des double montants mais aussi par le toit panoramique (optionnel). Il se dégage une impression de volume très surprenante compte-tenu des dimensions extérieures du véhicule. Tout d’abord, la planche de bord a une forme un peu futuriste et peu conventionnelle mais qui ne permet pas, malheureusement, d’y poser ses effets personnels. Le compte-tours et le tachymètre sont numériques et sont positionnés au milieu de la planche de bord. Malheureusement ces deux éléments sont situés si profondément dans le véhicule qu’il est même difficile de mettre à zéro le compteur de distance sans avoir à allonger interminablement le bras. Le tachymètre de couleur gris clair est éclairé par la lumière extérieure. Les commandes de bord sont celles que l’on retrouve sur la majeure partie des véhicules du groupe. Le volant trois branches est très agréable et offre une bonne prise en main. Sur notre version, l’ensemble intérieur était majoritairement de couleur gris clair du plus bel effet certes mais qui pourrait s’avérer salissant sur la durée. Le pommeau du levier de vitesses, l'entourage de son socle et une partie du volant propose une décoration chromée. Quand on arrive en cours de route sur un segment, on a soit la possibilité de copier purement et simplement la concurrence pour tenter de lui grignoter des parts de marché, soit on prend son temps pour aller récupérer les points forts de la concurrence pour les réunir dans son projet. Visiblement CITROËN a choisi la seconde option. Sans aucun doute, le point fort de cette C3 est sa modularité et c’est d’ailleurs l’argument de vente de ce véhicule puisque CITROËN l'a surnommé la "Spacebox" pour mettre en valeur cette notion d’espace composée par un volume de coffre important (500 litres) et une habitabilité pour tous les passagers. Le conducteur dispose d’une bonne position de conduite notamment grâce à la qualité des assises. A l’arrière, les passagers disposent d’une banquette coulissante sur quinze centimètres, qui permet de libérer de l’espace aux jambes si nécessaire. Le C3 Picasso se permet même de battre quelques records pour la largeur aux coudes (1,40 mètre à l’arrière). Le volume du coffre peut encore être augmenté en rabattant de façon très aisée la banquette arrière fractionnée en 2/3-1/3. Le coffre dispose d’une sorte de double fond laissant apparaitre une roue galette. Fabriqué à Trnava en Slovaquie, le C3 Picasso bénéficie de la politique des plateformes du groupe PSA. Ainsi ce C3 est construit sur la plateforme de la 207 (un peu rallongée pour l'occasion). Plusieurs organes mécaniques et une partie de l’architecture électronique ont été repris. La barre semble avoir été mise assez haute en ce qui concerne le comportement routier, nous étions sceptiques au premier abord craignant d’avoir un véhicule dont le ramage ne suivrait pas le plumage. Mal nous en a pris car nous avons été réellement surpris (séduit ?) par les qualités dynamiques de ce C3 Picasso. La direction électrique à assistance variable s’adapte aux conditions de route. Elle est précise lors de son utilisation en configuration citadine et savamment plus ferme sur route. L’association entre la direction et les dimensions du véhicule offre des possibilités de facilité pour les manœuvres de stationnement. Le rayon de braquage est très satisfaisant et la boîte de vitesses manuelle à cinq rapports, bien positionnée dans l’habitacle, offre des vitesses bien étagées. En ce qui concerne le comportement routier, il est fort à parier que le C3 Picasso devienne une référence dans son segment. Est-il encore nécessaire de présenter le moteur PSA-Ford HDi 110 équipé en série du filtre à particules (FAP) ? D’une cylindrée de 1.560 cm3 et doté d’une culasse à 16 soupapes, il développe 109 chevaux et atteint un couple de 240 Nm dès 1.750 tr/mn. Ce couple peut être porté à 260 Nm grâce à la fonction "overboost", qui permet d’accroître momentanément la pression de suralimentation. Il émet 130 grammes de CO2 par kilomètre (en monte 16 pouces et en cycle mixte). Ce moteur est présent sur quasiment toute la gamme du groupe PSA. Inutile de vous dire que sur ce C3 Picasso, il offre un niveau de performance très agréable pour qui recherche du couple, de la reprise et un grand confort d’utilisation. Sur le C3, il ne faiblit pas et vous pourrez vous surprendre à être grisé par les sensations qu’il procure sur ce type de voiture. Nous avons pu essayer la version Exclusive qui correspond au haut de gamme. Cette version offre tout le confort et les équipements nécessaires pour passer un agréable moment au sein du véhicule. Parmi ce qui nous a séduits, nous retiendrons la prise USB pour piloter et écouter des musiques par l’intermédiaire de son baladeur, le toit panoramique, la climatisation automatique bizone, le régulateur/limiteur de vitesse. Pour les aspects liés à la sécurité, le C3 Picasso est à la hauteur. Les cinq places sont équipées d’un système de détection de bouclage ou de débouclage des ceintures pour être en accord avec les nouvelles normes de l'Euro NCap. Ce système avertit le conducteur par le biais d’alertes visuelles et sonores. La version Exclusive offre six coussins gonflables.

Un surprenant volume intérieur

A l’intérieur, on retrouve pléthore de bonnes surprises. Tout d’abord, le C3 Picasso reprend un concept cher à son ainée, l’apport important de lumière au sein de l’habitacle. Cette luminosité est apportée par un large pare-brise, des double montants mais aussi par le toit panoramique (optionnel). Il se dégage une impression de volume très surprenante compte-tenu des dimensions extérieures du véhicule. Tout d’abord, la planche de bord a une forme un peu futuriste et peu conventionnelle mais qui ne permet pas, malheureusement, d’y poser ses effets personnels. Le compte-tours et le tachymètre sont numériques et sont positionnés au milieu de la planche de bord. Malheureusement ces deux éléments sont situés si profondément dans le véhicule qu’il est même difficile de mettre à zéro le compteur de distance sans avoir à allonger interminablement le bras. Le tachymètre de couleur gris clair est éclairé par la lumière extérieure. Les commandes de bord sont celles que l’on retrouve sur la majeure partie des véhicules du groupe. Le volant trois branches est très agréable et offre une bonne prise en main. Sur notre version, l’ensemble intérieur était majoritairement de couleur gris clair du plus bel effet certes mais qui pourrait s’avérer salissant sur la durée. Le pommeau du levier de vitesses, l'entourage de son socle et une partie du volant propose une décoration chromée.

Une modularité record pour la catégorie

Quand on arrive en cours de route sur un segment, on a soit la possibilité de copier purement et simplement la concurrence pour tenter de lui grignoter des parts de marché, soit on prend son temps pour aller récupérer les points forts de la concurrence pour les réunir dans son projet. Visiblement CITROËN a choisi la seconde option. Sans aucun doute, le point fort de cette C3 est sa modularité et c’est d’ailleurs l’argument de vente de ce véhicule puisque CITROËN l'a surnommé la "Spacebox" pour mettre en valeur cette notion d’espace composée par un volume de coffre important (500 litres) et une habitabilité pour tous les passagers. Le conducteur dispose d’une bonne position de conduite notamment grâce à la qualité des assises. A l’arrière, les passagers disposent d’une banquette coulissante sur quinze centimètres, qui permet de libérer de l’espace aux jambes si nécessaire. Le C3 Picasso se permet même de battre quelques records pour la largeur aux coudes (1,40 mètre à l’arrière). Le volume du coffre peut encore être augmenté en rabattant de façon très aisée la banquette arrière fractionnée en 2/3-1/3. Le coffre dispose d’une sorte de double fond laissant apparaitre une roue galette.

Une mécanique éprouvée

Fabriqué à Trnava en Slovaquie, le C3 Picasso bénéficie de la politique des plateformes du groupe PSA. Ainsi ce C3 est construit sur la plateforme de la 207 (un peu rallongée pour l'occasion). Plusieurs organes mécaniques et une partie de l’architecture électronique ont été repris. La barre semble avoir été mise assez haute en ce qui concerne le comportement routier, nous étions sceptiques au premier abord craignant d’avoir un véhicule dont le ramage ne suivrait pas le plumage. Mal nous en a pris car nous avons été réellement surpris (séduit ?) par les qualités dynamiques de ce C3 Picasso. La direction électrique à assistance variable s’adapte aux conditions de route. Elle est précise lors de son utilisation en configuration citadine et savamment plus ferme sur route. L’association entre la direction et les dimensions du véhicule offre des possibilités de facilité pour les manœuvres de stationnement. Le rayon de braquage est très satisfaisant et la boîte de vitesses manuelle à cinq rapports, bien positionnée dans l’habitacle, offre des vitesses bien étagées. En ce qui concerne le comportement routier, il est fort à parier que le C3 Picasso devienne une référence dans son segment.

Un moteur très efficace

Est-il encore nécessaire de présenter le moteur PSA-Ford HDi 110 équipé en série du filtre à particules (FAP) ? D’une cylindrée de 1.560 cm3 et doté d’une culasse à 16 soupapes, il développe 109 chevaux et atteint un couple de 240 Nm dès 1.750 tr/mn. Ce couple peut être porté à 260 Nm grâce à la fonction "overboost", qui permet d’accroître momentanément la pression de suralimentation. Il émet 130 grammes de CO2 par kilomètre (en monte 16 pouces et en cycle mixte). Ce moteur est présent sur quasiment toute la gamme du groupe PSA. Inutile de vous dire que sur ce C3 Picasso, il offre un niveau de performance très agréable pour qui recherche du couple, de la reprise et un grand confort d’utilisation. Sur le C3, il ne faiblit pas et vous pourrez vous surprendre à être grisé par les sensations qu’il procure sur ce type de voiture.

Des équipements et de la sécurité

Nous avons pu essayer la version Exclusive qui correspond au haut de gamme. Cette version offre tout le confort et les équipements nécessaires pour passer un agréable moment au sein du véhicule. Parmi ce qui nous a séduits, nous retiendrons la prise USB pour piloter et écouter des musiques par l’intermédiaire de son baladeur, le toit panoramique, la climatisation automatique bizone, le régulateur/limiteur de vitesse. Pour les aspects liés à la sécurité, le C3 Picasso est à la hauteur. Les cinq places sont équipées d’un système de détection de bouclage ou de débouclage des ceintures pour être en accord avec les nouvelles normes de l'Euro NCap. Ce système avertit le conducteur par le biais d’alertes visuelles et sonores. La version Exclusive offre six coussins gonflables.

Monospace et ludospace, le CITROËN C3 Picasso est un peu à la croisée des chemins. En tout cas, son design très particulier fait de lui un véhicule très "tendance". CITROËN a dimensionné son usine de fabrication slovaque pour le produire à 110.000 exemplaires par an. Ce chiffre n’est pas anodin car il permet de constater que CITROËN envisage de devenir un acteur majeur sur le marché des monospaces compacts. Au vu de la qualité du véhicule, il nous semble que celui dispose des armes nécessaires pour devenir roi dans son domaine ou tout au moins ouvrir une brèche dans la catégorie. La route de la renommé tracée par le C4 Picasso mais surtout les qualités intrinsèques de ce C3 Picasso devraient bien aider le petite dernier de la famille à s’imposer rapidement face à ses concurrentes déjà présentes sur le marché.

Harry ANDRE

2009-06-15