FORD Focus Ghia 1.8 TDCI 115 5 portes

ESPACE COMPACTE
  • Excellente motorisation
  • Performances
  • Sobriété
  • Pas de verrouillage automatique après démarrage
  • Appuis-tête arrière trop volumineux

Prix : 19 800 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres Diesel
Cylindrée 1753 cm³
Puissance maxi 115 ch à 3800 tr/min
Couple maxi 250.00 mkg à 1850.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.15 m
Largeur 2.00 m
Hauteur 1.43 m

Poids

Total 1250 kg

Capacités

Coffre de 305 à 1205 dm³
Réservoir 55 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 193 km/h
0 à 100 km/h 10.80 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 4.50
Urbaine 7.20
Mixte 5.50
Essai 6.90

FORD Focus 2002 : encore meilleure !

La FOCUS a marqué un véritable tournant dans le style FORD. Inutile de nous appesantir sur le phénomène déjà évoqué dans de précédents articles sur ce modèle. Afin de renforcer le succès rencontré par son "best-seller", FORD continue de lui apporter quelques améliorations, la plus marquante étant sa motorisation turbo diesel de seconde génération TDCi.

Mieux protégée

Pour rester belle, la FOCUS doit être protégée contre les dommages résultant de bosses, éraflures et mini-collisions, dangers permanents de la circulation urbaine. De nouvelles bandes de protection ont été disposées à chaque coin des boucliers avant et arrière. Dans le même souci de protection, les clignotants avant ont glissé des arêtes de bouclier vers les phares. Ces derniers affichent désormais un design à deux composants croisement et route. Quoiqu'en disent certains, l'uniformité de la couleur gris foncé de l'habitacle ne lui va pas si mal. Un mariage de tons aurait rompu l'harmonie des lignes dans ce festival de courbes et d'arrondis. L'habillage intérieur est soigné, jusqu'au coffre garni d'une moquette moelleuse. Les sièges en tissu velours sont confortables malgré une certaine dureté du garnissage. L'instrumentation et les diverses commandes sont judicieusement disposées. De nouveaux phares au xénon, à réglage automatique de site, intègrent aussi les clignotants et sont équipés de lave-vitre haute pression. Une nouvelle climatisation à régulation électronique de la température agrémente le confort. Nous avons été agréablement surpris par les accélérations de ce nouveau moteur, sa souplesse et sa discrétion. Ce Diesel "common-rail" de 1.800 cm3, suralimenté par un turbo compresseur à géométrie variable, intégré au collecteur d'échappement, culmine à un couple maximum de 25 daNm à 1.850 tr/mn Un dispositif de surcharge d'alimentation, temporaire, permet d'atteindre lors des fortes accélérations 28 daNm au même régime. Cette motorisation dont la puissance atteint 115 ch à 3.800 tr/mn, donne à la Focus d'excellentes performances. Son faible niveau sonore est le résultat d'une mesure des vibrations obtenue par un accéléromètre, capteur de cliquetis, placé sur le bloc cylindres. Les mesures transmises au calculateur règlent les "injections pilotées" qui précèdent l'injection principale et permettent d'adapter chaque cycle d'injection en fonction des contraintes appliquées à la mécanique. Par rapport au précédent moteur ENDURA de même cylindrée, la nouvelle FORD Focus TDCi gagne 30 % de puissance sans augmentation de la consommation moyenne donnée pour 5,5 l/100 par le constructeur. Nous avons effectivement enregistré cette valeur sur l'ordinateur de bord sur certaines parties de notre voyage d'essai.

Environnement plus luxueux pour la finition GHIA

Quoiqu'en disent certains, l'uniformité de la couleur gris foncé de l'habitacle ne lui va pas si mal. Un mariage de tons aurait rompu l'harmonie des lignes dans ce festival de courbes et d'arrondis. L'habillage intérieur est soigné, jusqu'au coffre garni d'une moquette moelleuse. Les sièges en tissu velours sont confortables malgré une certaine dureté du garnissage. L'instrumentation et les diverses commandes sont judicieusement disposées. De nouveaux phares au xénon, à réglage automatique de site, intègrent aussi les clignotants et sont équipés de lave-vitre haute pression. Une nouvelle climatisation à régulation électronique de la température agrémente le confort.

Une réussite : la nouvelle motorisation Diesel DURATORQ

Nous avons été agréablement surpris par les accélérations de ce nouveau moteur, sa souplesse et sa discrétion. Ce Diesel "common-rail" de 1.800 cm3, suralimenté par un turbo compresseur à géométrie variable, intégré au collecteur d'échappement, culmine à un couple maximum de 25 daNm à 1.850 tr/mn Un dispositif de surcharge d'alimentation, temporaire, permet d'atteindre lors des fortes accélérations 28 daNm au même régime. Cette motorisation dont la puissance atteint 115 ch à 3.800 tr/mn, donne à la Focus d'excellentes performances. Son faible niveau sonore est le résultat d'une mesure des vibrations obtenue par un accéléromètre, capteur de cliquetis, placé sur le bloc cylindres. Les mesures transmises au calculateur règlent les "injections pilotées" qui précèdent l'injection principale et permettent d'adapter chaque cycle d'injection en fonction des contraintes appliquées à la mécanique. Par rapport au précédent moteur ENDURA de même cylindrée, la nouvelle FORD Focus TDCi gagne 30 % de puissance sans augmentation de la consommation moyenne donnée pour 5,5 l/100 par le constructeur. Nous avons effectivement enregistré cette valeur sur l'ordinateur de bord sur certaines parties de notre voyage d'essai.

Pour les concurrentes de même catégorie, la FORD Focus 1.8 TDCi 5 portes GHIA devient une sérieuse rivale, non seulement par ses performances, son confort et ses équipements, mais aussi par son prix en regard de toutes ces qualités.

Guy NICOLAS

2002-03-01