PEUGEOT 5008 2.0 HDi 150 FAP Premium Pack

ESPACE MONOSPACE
  • Tenue de route
  • Confort
  • Luminosité
  • Tableau de bord massif
  • Performances en retrait (poids)

Prix : 30 800 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres 16 soupapes en ligne Turbo diesel injection directe par rampe commune
Cylindrée 1997 cm³
Puissance maxi 150 ch à 3750 tr/min
Couple maxi 34.00 mkg à 2000.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.52 m
Largeur 2.11 m
Hauteur 1.62 m

Poids

Total 1593 kg

Capacités

Coffre de 679 à 1754 dm³
Réservoir 60 L
Nb de places 7

Performances

Vitesse maxi 195 km/h
0 à 100 km/h 10.00 s

Environnement

Emission CO2 154 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 4.90
Urbaine 7.60
Mixte 5.90
Essai 8.00

Une lionne familiale

Très attendu sur le marché très concurrentiel des monospaces, le PEUGEOT 5008 est enfin arrivé. Mais l'attente se justifiait et le dernier né de PEUGEOT dans cette catégorie est à la hauteur de sa vocation : le bien-être familial. Alors, vite, vite, en voiture pour vérifier tout cela !

Des lignes résolument modernes

Des touches de chrome discrètes, la forme triangulaire des phares avant, la forme "boomerang" des feux arrière revenant sur les côtés, tout cela donne immédiatement le sentiment de voir une voiture bien dans son temps. La ligne globale est fluide pour une bonne aérodynamique. La lunette et les vitres arrière sur-teintées associées aux montants arrière noirs forment une continuité et l'on pourrait imaginer un ruban noir partant du côté avant droit pour terminer du côté avant gauche. Associée à quelques équipements intérieurs, cette longue "écharpe" donne un sentiment de chaleur et de convivialité, de la modernité et du confort, donc. Le toit panoramique avec le vélum électrique ajoute de la variabilité dans l'ambiance que l'on souhaite dans la voiture : luminosité renforcée ou protection contre les chauds rayons estivaux Ah oui, de la chaleur. Avec les sièges chauffants, la climatisation bi-zone, les bouches de ventilation à l'arrière, la température dans la voiture monte vite en ces temps de froid glacial que nous avions lors de notre test. Elle montera encore plus vite, si sept occupants sont à bord, car cette version est équipée de sept places. Deux sièges facilement rabattables au niveau du coffre pour deux adultes de petit gabarit ou deux jeunes enfants sont facilement accessibles en un geste. Repliés, ils se rangent dans le plancher du coffre, comme toutes ses concurrentes équipées de ce type de sièges. A la différence de pas mal de monospaces des autres marques, le PEUGEOT 5008 en version cinq ou sept places ne mesure invariablement que 4,53 mètres. De nombreux équipements confortent le sentiment de bien-être et notamment, dans les appuie-têtes des sièges avant se cache un écran vidéo avec casque sans fil "bluetooth". Le 5008 fait le plein de modernité avec la radio CD MP3 WIP Sound, la navigation kit mains libres WIP Nav, la navigation téléphone WIP Com 3D avec écran couleur 7" et le système Hi Fi JBL, de nombreuses possibilités multimédia pour occuper les passagers. Et ranger DS, PSP et autres lecteurs MP4 ne pose pas de problème avec les petits bacs placés sous les pieds des passagers. Pour le conducteur aussi, le bien-être est au rendez-vous avec un poste de conduite rappelant beaucoup celui du Peugeot Crossover 3008, par le tableau de bord si caractéristique, si enveloppant. La vision tête haute, les boutons et autres commandes qui tombent sous la main, tout concourt à apporter au conducteur une ambiance avion de chasse. Comme son cousin 3008, le Peugeot 5008 est résolument tourné vers la modernité. Nous avons toutefois relevé, comme sur le 3008, deux petits désagréments. Le premier concerne le positionnement trop élevé du levier de vitesses, compensable par l'ajustement de l'accoudoir central. Le second vient de la séparation très large entre le conducteur et le passager qui rogne sur l'espace des passagers avants. Une maladresse des concepteurs ? Pour cet essai (parisien) sur neige, le système de Contrôle de Traction Intelligent, ou autrement dit le système anti-patinage a été testé et beaucoup sollicité : il permet de détecter en permanence le manque d'adhérence lors des démarrages et sur routes verglacées ou enneigées. Dans ces conditions, ce système se substitue à la fonction ASR au niveau des roues avant pour assurer la trajectoire. Ajoutons pour rester dans le domaine de la sécurité, le jeu des airbags (frontaux, latéraux avant et rideaux présents sur les deux rangs ou jusqu'au troisième rang avec l'option rang 3), les systèmes actifs de contrôle de trajectoire ESP, d’antiblocage de roues (ABS), de répartition électronique de freinage (EBV, CBC), d’aide au freinage d’urgence (AFU), d’anti-calage moteur (MSR) et de contrôle dynamique de stabilité (CDS). Le comportement du 5008 sur neige est agréable, bien équilibré et les suspensions, dans ces conditions, filtrent plutôt bien les irrégularités de la route. Pour tester le côté nerveux du monospace PEUGEOT et l'affichage des distances de sécurité avec le véhicule qui précède, un second essai s'impose. Sobre puisque le moteur turbo diesel 2.0 HDi ne consomme que 5,9 litres par temps "normal". Mais il est plus gourmand sur neige. Lors de l'essai, le 5008 a affiché une consommation de 8 litres aux cent kilomètres pour une conduite "un poil trop" prudente. Et l'environnement ? Côté rejets de CO2 avec les nouveaux barèmes 2010, le monospace 5008 échappe à deux grammes près, au malus de 200 Euros. Ouf !

De la chaleur ? De la modernité ? Du bien-être !

Ah oui, de la chaleur. Avec les sièges chauffants, la climatisation bi-zone, les bouches de ventilation à l'arrière, la température dans la voiture monte vite en ces temps de froid glacial que nous avions lors de notre test. Elle montera encore plus vite, si sept occupants sont à bord, car cette version est équipée de sept places. Deux sièges facilement rabattables au niveau du coffre pour deux adultes de petit gabarit ou deux jeunes enfants sont facilement accessibles en un geste. Repliés, ils se rangent dans le plancher du coffre, comme toutes ses concurrentes équipées de ce type de sièges. A la différence de pas mal de monospaces des autres marques, le PEUGEOT 5008 en version cinq ou sept places ne mesure invariablement que 4,53 mètres. De nombreux équipements confortent le sentiment de bien-être et notamment, dans les appuie-têtes des sièges avant se cache un écran vidéo avec casque sans fil "bluetooth". Le 5008 fait le plein de modernité avec la radio CD MP3 WIP Sound, la navigation kit mains libres WIP Nav, la navigation téléphone WIP Com 3D avec écran couleur 7" et le système Hi Fi JBL, de nombreuses possibilités multimédia pour occuper les passagers. Et ranger DS, PSP et autres lecteurs MP4 ne pose pas de problème avec les petits bacs placés sous les pieds des passagers. Pour le conducteur aussi, le bien-être est au rendez-vous avec un poste de conduite rappelant beaucoup celui du Peugeot Crossover 3008, par le tableau de bord si caractéristique, si enveloppant. La vision tête haute, les boutons et autres commandes qui tombent sous la main, tout concourt à apporter au conducteur une ambiance avion de chasse. Comme son cousin 3008, le Peugeot 5008 est résolument tourné vers la modernité. Nous avons toutefois relevé, comme sur le 3008, deux petits désagréments. Le premier concerne le positionnement trop élevé du levier de vitesses, compensable par l'ajustement de l'accoudoir central. Le second vient de la séparation très large entre le conducteur et le passager qui rogne sur l'espace des passagers avants. Une maladresse des concepteurs ?

De la sécurité, aussi

Pour cet essai (parisien) sur neige, le système de Contrôle de Traction Intelligent, ou autrement dit le système anti-patinage a été testé et beaucoup sollicité : il permet de détecter en permanence le manque d'adhérence lors des démarrages et sur routes verglacées ou enneigées. Dans ces conditions, ce système se substitue à la fonction ASR au niveau des roues avant pour assurer la trajectoire. Ajoutons pour rester dans le domaine de la sécurité, le jeu des airbags (frontaux, latéraux avant et rideaux présents sur les deux rangs ou jusqu'au troisième rang avec l'option rang 3), les systèmes actifs de contrôle de trajectoire ESP, d’antiblocage de roues (ABS), de répartition électronique de freinage (EBV, CBC), d’aide au freinage d’urgence (AFU), d’anti-calage moteur (MSR) et de contrôle dynamique de stabilité (CDS). Le comportement du 5008 sur neige est agréable, bien équilibré et les suspensions, dans ces conditions, filtrent plutôt bien les irrégularités de la route. Pour tester le côté nerveux du monospace PEUGEOT et l'affichage des distances de sécurité avec le véhicule qui précède, un second essai s'impose.

Et la consommation ?

Sobre puisque le moteur turbo diesel 2.0 HDi ne consomme que 5,9 litres par temps "normal". Mais il est plus gourmand sur neige. Lors de l'essai, le 5008 a affiché une consommation de 8 litres aux cent kilomètres pour une conduite "un poil trop" prudente. Et l'environnement ? Côté rejets de CO2 avec les nouveaux barèmes 2010, le monospace 5008 échappe à deux grammes près, au malus de 200 Euros. Ouf !

Bien que dernier arrivé sur un segment très concurrentiel, le PEUGEOT 5008 est plutôt bien équipé, avec des lignes modernes et se situant dans les prix du marché. Un dernier arrivé qui pourrait devenir premier…

Anne CHRISMENT

2010-05-11