FIAT Bravo 1.6 Mjt 105 Emotion

ESPACE COMPACTE
  • Ligne
  • Prix/équipement
  • Consommation

Prix : 21 900 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres - 16 soupapes turbo Diesel injection directe, filtre à particules
Cylindrée 1598 cm³
Puissance maxi 105 ch à 1500 tr/min
Couple maxi 29.50 mkg à 1500.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.34 m
Largeur 1.53 m
Hauteur 1.50 m

Poids

Total 1320 kg

Capacités

Coffre de 400 à 1175 dm³
Réservoir 58 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 187 km/h
0 à 100 km/h 11.30 s

Environnement

Emission CO2 119 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 5.80
Urbaine 3.80
Mixte 4.50
Essai 6.00

Bis

Trois ans après sa sortie, la FIAT Bravo passe à la moulinette du repositionnement de gamme. On en est à la mi parcours et compte tenu de sa discrétion sur nos routes, il est toujours utile de faire quelques retouches et d'ajouter quelques équipements de série. Malheureusement, la FIAT n’a pas rencontré le succès escompté et ce passage en MY10 (Model Year 2010) pourrait bien ne pas suffire, ce qui est bien dommage. Le cœur de gamme est représenté par la version diesel de 105 chevaux plutôt taillée pour l'économie…

MY10

Les changements extérieurs caractérisant le "MY10" sont assez imperceptibles. FIAT n'a pas dépensé inutilement d'autant que le design de la Bravo est plutôt agréable. Voyez les poupes arrondies des récentes RENAULT Megane ou FORD Focus, notre Bravo n'a rien à leur envier. Au traditionnel jeu des sept erreurs, on remarque au niveau de la face avant, les grilles de calandre qui sont désormais de couleur noire ou métal. Les clignotants avant sont passés au blanc et pour rester dans les optiques, les blocs ont pris une couleur "fumé" sur la version intermédiaire Emotion. Ce niveau se reconnaît également par le contour chromé de la calandre et ce sera tout ou presque. En effet, pour être complet; deux nouvelles teintes extérieures (déclinées sur le gris) sont proposées. La gamme Bravo, comme pas mal de ces consœurs du groupe, ont troqué le vieillissant turbo Diesel 1,9 litre pour un inédit 1,6 litre 16 soupapes. Le "down sizing" associé à un nouveau système d’injection et une pression d’alimentation dans la rampe commune augmentée (de 1.300 à 1.600 bars) a permis de garder la même puissance de 105 chevaux. Outre ce cœur de gamme, le petit 1,6 litre peut assurer un peu plus de punch avec 120 chevaux ou viser les entrées de gamme moins chères avec une version "dégonflée" de 90 chevaux. Doté en série d'un filtre à particules et associé à une boîte à six rapports, le Multijet se montre plutôt efficace et tout aussi discret. Espérez une consommation moyenne de six litres en ayant le pied léger, et en ayant suivi les conseils de FIAT EcoDrive… La Bravo bénéficie également de modifications techniques au niveau de la direction pour en renforcer la précision et au niveau des suspensions : nouveaux amortisseurs avant et arrière. Même s'il reste encore inaperçu en dépit de sa promotion par la DACIA Sandero, le GPL tente une carrière sous le capot de la Bravo essence de 1,4 litre (90 chevaux). Bien plus développé en Italie qu'en France, aux côtés du GNV, le GPL est désormais proposé sous forme d'une gamme inaugurée par la Bravo et étendue aux autres modèles comme la Panda ou la Punto. Le principe est classique puisqu'une bonbonne de gaz de 41 litres prend la place de la roue de secours. Comptez sur une consommation moyenne de 8,3 litres en mode GPL, selon FIAT et une autonomie augmentée de 494 kilomètres. La gamme de mi-vie est simplifiée en passant de cinq à trois versions. Signe de cette seconde moitié d'existence, la dotation d'équipements de série est plus importante sans pour autant avoir notablement fait augmenter les tarifs. L'entrée de gamme est assurée par le niveau "Dynamic" qui aura désormais un régulateur de vitesse en série. Le niveau intermédiaire "Emotion" offre en plus la climatisation automatique bi-zone et enfin, le haut de gamme "Sport" récupère les allumages automatiques des feux et des essuie-glaces ainsi qu'un radar de recul. L'intérieur ne change pas, juste modifié par un inédit beige plus lumineux sur la version Emotion.

Mjt & GPL

La gamme Bravo, comme pas mal de ces consœurs du groupe, ont troqué le vieillissant turbo Diesel 1,9 litre pour un inédit 1,6 litre 16 soupapes. Le "down sizing" associé à un nouveau système d’injection et une pression d’alimentation dans la rampe commune augmentée (de 1.300 à 1.600 bars) a permis de garder la même puissance de 105 chevaux. Outre ce cœur de gamme, le petit 1,6 litre peut assurer un peu plus de punch avec 120 chevaux ou viser les entrées de gamme moins chères avec une version "dégonflée" de 90 chevaux. Doté en série d'un filtre à particules et associé à une boîte à six rapports, le Multijet se montre plutôt efficace et tout aussi discret. Espérez une consommation moyenne de six litres en ayant le pied léger, et en ayant suivi les conseils de FIAT EcoDrive… La Bravo bénéficie également de modifications techniques au niveau de la direction pour en renforcer la précision et au niveau des suspensions : nouveaux amortisseurs avant et arrière. Même s'il reste encore inaperçu en dépit de sa promotion par la DACIA Sandero, le GPL tente une carrière sous le capot de la Bravo essence de 1,4 litre (90 chevaux). Bien plus développé en Italie qu'en France, aux côtés du GNV, le GPL est désormais proposé sous forme d'une gamme inaugurée par la Bravo et étendue aux autres modèles comme la Panda ou la Punto. Le principe est classique puisqu'une bonbonne de gaz de 41 litres prend la place de la roue de secours. Comptez sur une consommation moyenne de 8,3 litres en mode GPL, selon FIAT et une autonomie augmentée de 494 kilomètres.

Trio

La gamme de mi-vie est simplifiée en passant de cinq à trois versions. Signe de cette seconde moitié d'existence, la dotation d'équipements de série est plus importante sans pour autant avoir notablement fait augmenter les tarifs. L'entrée de gamme est assurée par le niveau "Dynamic" qui aura désormais un régulateur de vitesse en série. Le niveau intermédiaire "Emotion" offre en plus la climatisation automatique bi-zone et enfin, le haut de gamme "Sport" récupère les allumages automatiques des feux et des essuie-glaces ainsi qu'un radar de recul. L'intérieur ne change pas, juste modifié par un inédit beige plus lumineux sur la version Emotion.

La FIAT Bravo n'est plus une inconnue, encore qu'elle s'est montrée plutôt discrète sur nos routes, et c'est bien dommage. Le constructeur a même offert cinq ans de garantie ou 500.000 kilomètres pour tenter de séduire les indécis. Pour 2010, la Bravo est proposée avec quelques arguments matérialisés par une dotation d'équipements enrichie et une suspension revue. Les moteurs les plus récents ont été bien entendu reconduits, la vraie nouveauté passe par le GPL puisque FIAT propose une gamme complète…

Philippe NIOLLET

2010-11-07