VOLKSWAGEN Jetta TDI 140

ESPACE BERLINE
  • Ligne exclusive
  • Qualit
  • Confort
  • Handicap d'une tricorps

Prix : de 19 990 € à 31 890 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres - 16 soupapes, turbo diesel injection directe rampe commune, filtre
Cylindrée 1970 cm³
Puissance maxi 140 ch à 4200 tr/min
Couple maxi 32.65 mkg à 2500.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.64 m
Largeur 1.78 m
Hauteur 1.48 m

Poids

Total 1411 kg

Capacités

Coffre de 0 à 510 dm³
Réservoir 55 L
Nb de places 0

Performances

Vitesse maxi 210 km/h
0 à 100 km/h 9.50 s

Environnement

Emission CO2 126 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 4.10
Urbaine 6.10
Mixte 4.80
Essai 0.00

PREMIER RÔLE

Elle n'est pas la plus vendue de VOLKSWAGEN dans notre pays, mais ce n'est pas pour autant qu'elle a été négligée par le constructeur. La raison de ce soutien est à chercher de l'autre côté de l'Atlantique où elle obtient un très beau score de ventes (plus de 110.000 ventes par an). N'oublions pas qu'il reste des pays européens où l'architecture classique en tri corps a encore des amateurs? Je veux bien évidemment parler de la nouvelle génération de Jetta, la sixième du nom, déclinée sur la même série que la Golf (en incluant dans la fratrie les Vento et Bora). Mais, pour la première fois, VW veut clairement effacer sa nouvelle venue de la liste des seconds rôles?

Palme de l'habitabilité

Effectivement, la référence à la Golf va vite disparaître car, contrairement à ses devancières, cette sixième génération de Jetta se démarque de son illustre cousine à hayon. VW a conçu la voiture comme une voiture à part entière et non comme une "Golf à coffre". Les deux voitures ne partagent quasiment pas de pièces de carrosserie. La Jetta trouve naturellement sa place entre la Golf et la Passat et non plus aux côtés de la Golf. Les dimensions sont parlantes et notamment la longueur passée à 4,64 mètres contre 4,55 mètres pour la Jetta V. Pour information, la cousine premium AUDI A4 se situe à 4,70 mètres. Enfin pour rester dans les dimensions, la Jetta est à treize centimètres de la Passat qui s'est légèrement allongée depuis sa dernière évolution.

La Jetta a adopté le style maison, et tous les modèles vont y passer. Les optiques rectangulaires encadrant la calandre à deux barrettes la rapproche plus de la Passat que de la Golf. La berline compacte arbore une ligne plus agréable à l'œil que les versions précédentes qui payaient la greffe plus ou moins réussie de leur coffre. L'arrière n'est pas disgracieux, rehaussé par ses feux dont la découpe rappelle celle de l'AUDI A4, autant prendre les bonnes références, d'autant plus si elles font partie du groupe. Les signes distinctifs inaugurés par la Polo tel l'éclairage diurne ou en forme de L à l'arrière, se retrouvent aussi dans la Jetta. Plus équilibrée, la Jetta pourrait faire de l'ombre à la Passat berline. Cette architecture plus intégrée a permis à VW d'optimiser la place en ayant augmenté l'empattement (+ sept centimètres) sans pour autant avoir sensiblement réduit le volume du coffre. Avec 510 litres, il reste un des atouts de la voiture. 

Palme de l'écologie

La gamme française est principalement motorisée en turbo Diesel et seul le 1,2 litre TSI (105 chevaux) représente l'offre en essence. On retrouve sous le capot de la VW, les deux Diesel phares du moment, équipés d'un filtre à particules. Le 2.0 TDI de 140 chevaux associé à une boîte mécanique à six rapports ou à la DSG (boîte à double embrayage) dans sa version à six rapports. C'est l'association la plus agréable. Plus modeste, mais pas moins intéressant, le 1,6 litre de 105 chevaux déjà apprécié sous le capot de la plus légère Polo, assure l'entrée de gamme. Cette motorisation permet de passer en DSG à sept rapports si on ne veut pas se satisfaire de la boîte cinq. La Jetta TDI 105 peut être déclinée en version BlueMotion. Cette configuration dote la voiture d'un Start-Stop qui coupe le moteur à l'arrêt et d'un système de récupération d'énergie en phase de décélération. Le taux de CO2 place la Jetta en classe B (bienvenue pour les professionnels qui dépendent de la TVS). VW affiche des consommations mixtes très intéressantes avec 4,8 litres en boîte mécanique, 5,3 avec la DSG et 4,2 litres en BlueMotion. On l'a vu, la version européenne traite mieux ses passagers que ce soit au niveau qualité perçue qu'en trains roulants. Le résultat est là : rien à dire sur la tenue de route, le confort ou l'insonorisation.

Palme du prix

La Jetta est produite au Mexique, ce qui permet d'alimenter efficacement le marché américain et de réduire les coûts. Elle récupère les trains roulants de la Golf et de la Passat, la version européenne se distingue de l'américaine par un train multi-bras et quatre freins à disque. Côté finition, la Jetta européenne est habillée de matériaux de meilleure qualité (absence des fameux plastiques durs), conformes au standard des autres modèles du constructeur pour un marché toujours aussi regardant. Pour rester dans l'habitacle, on vérifie que la planche de bord est spécifique, classique, lisible et sans reproche.

Les finitions et les prix bénéficient de la délocalisation de la production. La gamme des prix de la Jetta VI se place entre 20.000 et 30.000 €. VOLKSWAGEN a organisé celle-ci autour de trois niveaux : "Trendline", "Confortline" et "Carat" au sommet. La finition de base intègre climatisation manuelle (avec filtre à pollen), ESP, régulateur de vitesse, ordinateur de bord, radio CD et, privilège, une vraie roue de secours. Le niveau intermédiaire, probablement le plus vendu, renforce le confort des occupants et du conducteur. Les allumages des feux et des essuie-glaces sont présents au même titre que le volant multifonction. On peut ainsi commander la radio CD et autres auxiliaires. L'extérieur gagne quelques touches de chrome et des jantes en alliage (seize pouces). Enfin, le meilleur de la Jetta est synonyme de Carat avec le cuir sur la sellerie, un système de navigation et plein d'autres équipements "premium". Curieusement, cette version bénéficie d'un châssis "Sport" surbaissé de quinze millimètres ; il est vrai que la Carat sera plutôt associée au plus puissant des TDI. Pour quelques dizaines d'Euros supplémentaires, on peut accéder au système intelligent "Light Assist" qui passe seul de codes en phares (et inversement) quand il n'y a personne en face. On peut également passer au démarrage sans clé.

VOLKSWAGEN place sa sixième génération de Jetta comme une nouvelle voiture et non plus comme la version tricorps de la Golf. Si ce n'était pour rassurer les américains chez qui elle se vend bien, le constructeur aurait pu lui donner un nouveau nom? Il est vraisemblable que ses ventes restent modestes sur notre marché qui reste "accro" au hayon. Néanmoins, la Jetta VI entend bien assurer un premier rôle en méritant sa place entre Golf et Passat à qui elle pourrait prendre des clients?

Philippe Niollet

2011-01-19