HONDA Accord 2.2 i-DTEC berline et break “Tourer”

ESPACE BERLINE
  • Finition
  • Equipements
  • Performances
  • Prix de la technologie

Prix : de 28 100 € à 37 800 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres 16 soupapes diesel à injection directe haute pression Suralimentation turbo avec intercooler
Cylindrée 2199 cm³
Puissance maxi 180 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 35.00 mkg à 2000.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.72 m
Largeur 1.84 m
Hauteur 1.44 m

Poids

Total 1632 kg

Capacités

Coffre de 0 à 467 dm³
Réservoir 0 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 212 km/h
0 à 100 km/h 0.00 s

Environnement

Emission CO2 190 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 4.00
Urbaine 5.00
Mixte 6.00
Essai 0.00

HUITIEME GENERATION

Présent sur le marché français depuis 1977, le modèle “Accord“ du constructeur japonais HONDA a évolué depuis cette date sur le plan technique et esthétique. L’arrivée de la huitième génération de ce modèle, riche de nombreux acquis technologiques, est marquée par quelques nouveautés de style au niveau des décors de la carrosserie et de l’aménagement intérieur.

Technologie de sécurité d’avant-garde

Face à la concurrence très forte sur ce segment du marché, la HONDA Accord, en version berline et break “Tourer”, se distingue par l’excellence de ses équipements de sécurité et d’aide à la conduite, appliqués sur trois niveaux de finition “Elegance”, “Luxury” et “Innova”. Outre les équipements d’aide à la conduite, tels que le régulateur de vitesse, la caméra de recul couplée aux avertisseurs sonores de proximité, et les systèmes de sécurité les plus communément répandus sur le freinage (ABS) et la stabilité du véhicule (VSA, Vehicle Stability Assist, chez HONDA), la berline et le break sont dotés, dès le deuxième niveau de finition, d’équipements de sécurité active innovants. L’assistance d’aide à la conduite ADAS combine trois dispositifs de sécurité active. A partir des informations fournies par une caméra intégrée dans la face avant de la voiture, un calculateur CMBS (Collision Mitigation Break System) analyse la probabilité de collision frontale, avertit le conducteur par des signaux lumineux et sonores, puis amorce un freinage automatique du véhicule. Au début progressif, le freinage devient plus intensif, avec une action vigoureuse sur la tension des ceintures de sécurité si l’impact est analysé inévitable. Cette technologie peut être d’un précieux recours en circulation urbaine, propice à la rencontre d’obstacles inattendus (piétons, véhicules à deux roues…). Le repérage par une caméra des marquages au sol est exploité par un dispositif LKAS (Lane Keeping Assistance System) pour corriger toute déviation anormale de trajectoire, en agissant automatiquement sur la direction. Ce système, couplé à un avertisseur lumineux et sonore, peut prévenir une défaillance de surveillance ou un début de somnolence. Toujours par analyse optique, une régulation automatique de la vitesse est assurée par l’ACC (Adaptative Cruse Control). La vitesse de la voiture est contrôlée pour conserver une distance de sécurité avec un véhicule qui la précède. La manœuvre de dépassement voulue par le conducteur rétablit automatiquement la vitesse présélectionnée.

Technologie mécanique de qualité

Si l’accent a été mis sur l’efficacité et le plaisir de conduire, en ayant recours à ce que l’on pourrait appeler une  “intelligence artificielle”, il ne faut pas perdre de vue l’importance des qualités mécaniques acquises par la HONDA Accord au terme de sa huitième génération. Son groupe propulseur a fait l’objet d’une série d’améliorations pour répondre aux normes Euro 5, avec de nouveaux injecteurs piézoélectriques, un système de recirculation des gaz et un filtre à particules intégré dans la ligne d’échappement. Au cours de cette présentation à la Presse, nous avons essayé les deux versions, berline et break Tourer type S, équipées respectivement du moteur de 150 chevaux pour la première et 180 chevaux pour la seconde. Toutes deux suralimentées par un turbocompresseur avec intercooler, ces motorisations Diesel procurent à ces modèles de réelles aptitudes de grandes routières avec une petite note sportive dès qu’on les sollicite plus vigoureusement. Accouplé à une boîte de vitesses mécanique à six rapports, le moteur de 150 chevaux qui équipe la berline, répond de manière efficace avec l’appui des 35 mkg de couple disponible à partir de 2.000 tr/mn. La prise en main du break Tourer animé par le moteur 2.2 i-DTEC de 180 chevaux a révélé un surcroît de dynamisme, associé à une souplesse de réaction résultant des qualités de la boîte automatique de conception HONDA. Si cet agrément de conduite est appréciable en circulation urbaine ou sur grand parcours, notre préférence s’oriente vers la boîte mécanique qui autorise une exploitation plus maîtrisée du gain de puissance et de couple.

Les nouveautés

Les dernières nouveautés de détails portent sur un "restylage"  de la carrosserie et de l’aménagement intérieur. Elles se focalisent essentiellement sur les optiques avant, la calandre et le bouclier avant. Les grands phares “Hight Beam Support” du type bi xénon s’adaptent automatiquement à l’approche d’un véhicule. Une option technologique, dite “Active Cornering Lights”, produit un faisceau de lumière supplémentaire du côté où l’indicateur de changement de direction est activé. Une étude plus poussée de l’insonorisation et du tarage des amortisseurs contribuent à l’amélioration du confort.

Qualité de fabrication, confort, performances et fiabilité sont des facteurs très positifs pour la HONDA Accord turbo Diesel. L’apport de technologies de pointe, en matière de sécurité et d’aide à la conduite, positionne cette voiture japonaise au meilleur niveau des véhicules haut de gamme européens. Cette panoplie technologique a cependant un prix, atteignant 36.500 € pour le plus haut niveau de finition de la berline 180 type S et 37.800 € pour la version Tourer. L’investissement se réduit à 28.100 € si on accepte de se priver du dernier cri technologique et de la plus faible puissance.

Guy NICOLAS

2011-05-12