UNE PREMIERE

CITROËN C5 Aircross Hybrid 225 ë-EAT8 Shine Pack

45.250 €

4/5
Pour
  • Douceur de conduite en électrique
  • Confort absolu
  • Espace
Contre
  • Surcoût de l’hybride
  • Autonomie en thermique

Le C5 Aircross est le premier SUV compact hybride rechargeable de CITROËN. Le constructeur français suit sa ligne de conduite sur le “Low Emission Vehicles”, à savoir, une gamme 100% électrifiée en 2025 pour répondre aux impacts climatiques et se mettre en conformité avec l’UE. Lancé en 2017, ce SUV familial est certainement le plus confortable et représente à coup sûr le fleuron de la marque aux chevrons. Il est aussi l’un des plus vendus dans sa catégorie. Sur cette nouvelle gamme distribuée depuis juin 2020, il allie à la fois le tout électrique pour les trajets quotidiens mais aussi l’autonomie avec son moteur thermique pour les longs trajets.

Belle personnalité

Avec son design racé, ce SUV a tout de suite rencontré le succès. La face présente une belle signature lumineuse full LED à double étage autour d’une calandre corpulente, de quoi montrer un caractère bien trempé, affirmé, une puissance de route… A l’arrière, des optiques en relief sont équipés de quatre modules 3D oblongs à LED. De beaux cerclages “bleu anodisé” ornent les inserts de boucliers avant et les Airbump. Ces protections plastiques d’une épaisseur de cinq centimètres, sont des petits coussins en polyuréthane qui ont pour particularité de s’enfoncer de deux centimètres quand on appuie dessus et de reprendre ensuite leur forme initiale. Bien trouvé de la part de CITROËN ! Ces protections sont placées sur les portières, les flancs et les boucliers avant et arrière. Fini les coups de portières ou les rayures, ces Airbump ne sont pas qu’esthétiques mais aussi bien pratiques. Un toit bi-ton Noir Perla Nera surplombé de deux barres de toit Silver vient ajouter une “French touch”. De larges pneus (205/55 R 19) une garde au sol de 230 millimètres et de belles jantes en alliage de dix-neuf pouces “ART” diamantées bi-ton, seulement montées sur cette version de luxe “Shine Pack”, complètent la ligne musclée du C5 Aircross. Pour couronner ce design extérieur, des logos estampillés “H” ont été ajoutés sur les ailes avant ainsi qu’un monogramme “Hybrid” sur le hayon. Le C5 Hybrid conserve les dimensions des versions thermiques dont la longueur de 4,50 mètres.

Confort avancé

Il n’est plus à démontrer qu’en matière de confort, CITROËN est la référence dans l’automobile ; c’est un label déposé. Confort ne veut plus dire simplement suspension hydraulique ou hydropneumatique, mais confort dans son ensemble avec l’ergonomie, l’amortissement, l’acoustique, l’habitabilité, la modularité, la connectivité. A tel point que le constructeur français a sorti son programme “Advanced Comfort”. L’utilisation de technologies avancées et concrètes appuie les capacités de confort que l’on a sur ce SUV. CITROËN reste fidèle à lui-même et respecte sa promesse “Be different, Feel good”, un engagement toujours au service de ses passagers.

Confort de roulage

Avec l’abandon de la suspension hydropneumatique au profit d’une suspension à butées hydrauliques progressives, les aspérités de la route sont pratiquement absorbées par un concept reposant sur un système de doubles butées hydrauliques : une butée qui gère la compression comme au passage d’un dos d’âne et l’autre qui gère la détente comme un nid de poule. Fini les secousses brusques, les petits chocs sont moins perçus et le confort de roulage est propre. Quelle conduite aisée et quel calme à bord !

La tenue de route est admirable. La position de conduite est haute, on est bien calé sur son siège grâce à une bonne ergonomie et confortablement assis sans doute dû aussi en partie à ses matériaux (utilisation de deux mousses spécifiques), qui isolent un peu plus des soubresauts de la route. Pas de bruit d’air non plus à grande vitesse en grande partie effacée par un vitrage latéral feuilleté acoustique et pas de bruit vibratoire détecté.

Confort de vie

Lors de la remise de la clé, j’ai eu un petit moment de recul en m’installant à bord, avec une impression d’entrer dans un simulateur de vol. Fasciné devant cette tablette centrale taille XXL, épaté par une console centrale surélevée, surpris par la luminosité apportée par un toit ouvrant vitré panoramique et enfin surpris par la surface vitrée en latéral, tout me semblait démesuré. L’espace à vivre est tout à fait remarquable, fonctionnel et décontracté. Les sièges sont indépendants, larges et confortables. L’espace aux jambes est amplement suffisant. Les plastiques sont sobres mais un peu rigides. Le garnissage “Ambiance Metropolitan Grey” proposé est splendide. C’est une sellerie mélangeant cuir grainé Grey et tissu Grey, une réussite ! Les sièges chauffants sont dotés d’un système de massage lombaire multipoints. Côté pratique, les trois sièges arrière sont indépendants et larges. Ils sont coulissants, agrandissant le coffre de 460 à 600 litres, et inclinables sur cinq positions jusqu’à être complètement escamotés pour former un plancher plat et offrir jusqu’à 1.510 litres. Ranger ses valises n’est plus anxiogène tant le coffre est généreux. Astucieux aussi, si on soulève le tapis de coffre, on y découvre un emplacement pour y loger les câbles de recharge électrique. Un volume de 33 litres de rangements ingénieux et disséminés dans l’habitacle améliore ce confort de vie.

Confort d’usage

Ce SUV C5 Aircross intègre les derniers équipements en termes de connectivité. Nous sommes entrés dans l’univers du numérique. Le constructeur propose des technologies nouvelles. Sur le tableau de bord, une instrumentation digitale de 12,3 pouces visualise toutes les informations spécifiques à l’hybride rechargeable, à savoir l’autonomie en mode électrique et aussi en mode essence, le temps et la vitesse de recharge ou le mode de conduite. Un système “Connect Play” intègre les protocoles de “mirroiring” Apple Carplay, Android Auto. En gros, on visualise sur une tablette de huit pouces les applications de son smartphone. Sur cette interface, on accède au système multimédia, au téléphone, à la climatisation répartie. Le système Connect Nav gère la navigation connectée, elle donne en temps réel le trafic, les zones de danger, et, pour notre Hybrid, les bornes de recharge compatibles. Le système donne accès aux informations de conduite telles que la gestion de flux d’énergie ou les statistiques de consommation.

L’interface est tout à fait intuitive, un sélecteur permet de choisir trois modes de conduite : Electrique, Hybride et Sport. Un témoin lumineux de couleur bleu situé sur le rétroviseur intérieur signale un mode 100% électrique et que la voiture dégage 0% de CO2. Par l’application MyCitroën sur le téléphone ou la tablette, on peut consulter l’état de son véhicule à distance et programmer par exemple la recharge de la batterie pour bénéficier des tarifs heures creuses. Une autre technologie “ConnectedCam” ; une petite caméra embarquée full HD est implantée en haut du pare-brise. Elle capture des photos ou de la vidéo de l’ordre de deux minutes. Le contenu est transféré sur le smartphone enregistré. En mode automatique, lors d’un choc, la vidéo est sauvegardée trente secondes avant et une minute après sur la mémoire. En cas de litige avec les assurances, cela peut s’avérer utile. Enfin, CITROËN propose gratuitement son pack SOS & assistance, c’est un service d’appel d’urgence géolocalisé.

Confort d’esprit

J’ai mis un peu de temps à me familiariser avec tous les instruments de bord. Je sais qu’ils sont là pour me faciliter la charge mentale et m’épauler dans ma conduite. Ce n’est pas loin d’une vingtaine d’aides à la conduite qui sont mises à disposition : prise en charge de la gestion de la vitesse, de la trajectoire et du positionnement dans la voie, un régulateur de vitesse adaptatif avec une fonction Stop&Go, une alerte risque collision, une alerte attention conducteur, le freinage automatique d’urgence, le “coffee break alert” qui prévient le conducteur qu’il est temps de faire une pause, accès et démarrage mains libres, frein de stationnement électrique, reconnaissance étendue des panneaux et recommandations de vitesse, système de surveillance d’angle mort, commutation automatique des feux de route, du Park Assist, de la vision 360°, caméra de recul avec Top Rear vision, contrôle de stabilité de l’attelage, aide au démarrage en pente, éclairage statique d’intersection. En complément, le “Grip Control avec Hill Assistant Descent” est un système exploitant au mieux l’adhérence suivant les terrains rencontrés. Nous ne sommes pas encore en conduite autonome mais on bénéficie d’une belle assistance sur ce concentré de technologies pour rouler en toute tranquillité.

Distribution

Dans ce segment hybride, la marque aux chevrons décline quatre versions, les équipements des versions thermiques sont en grande partie repris avec quelques spécificités liées à l’électrique; Hybrid Feel, Hybrid Business+, Hybrid Shine avec un chargeur embarqué 3,7 kW, PackSafety, radio numérique, accès et démarrage mains libres, vitres latérales avant feuilletées acoustiques, rétroviseur électrochrome avec LED. Le niveau Hybrid Shine Pack ajoute des jantes en alliage dix-neuf pouces, un toit bi-ton Noir Perla, Barres de toit bi-ton Silver.

Le prix catalogue démarre à 39.950 € et jusqu’à 45.250 € pour l’Hybrid Shine Pack, avec un bonus de l’état de 2.000 € jusque fin juin 2021, 1.000 € ensuite.

Sur route

Présenté en version deux roues motrices, ce SUV associe un moteur thermique essence 1.6 Puretech de 180 chevaux répondant aux toutes dernières normes de dépollution Euro 6 à un moteur électrique de 110 chevaux intégré dans une boîte automatique EAT8 “Efficient Automatic Transmission” à huit rapports, à commande électrique “Shift and Park by Wire”. Le passage des rapports est facilité grâce à un embrayage humide multidisques. La puissance cumulée atteint les 225 chevaux et 360 Nm de couple.

Batterie pleine, c’est parti pour une escapade. Bien sûr pour sortir de la ville, j’ai sélectionné le “Drive mode” tout électrique, à noter que la voiture démarre toujours en électrique. L’affichage sur le tableau de bord indique une autonomie électrique de cinquante kilomètres. L’utilisation urbaine est remarquable, pas un bruit. CITROËN a mis un petit dispositif sonore pour les piétons. De nouveau bluffé, à bord le silence est roi, pas de vibration, tout se passe en douceur.

Sur route, l’accélération est franche, j’atteins allègrement les plus de 120 km/h, avec une bonne puissance sur les dépassements, malgré un poids de 1.750 kg. La bascule s’est faite automatiquement et en douceur en mode thermique au bout de 45 kilomètres. La consommation est indiquée officiellement à 1,4 l/100 km, pour 31 g/km de CO2 en cycle WLTP. Sur autoroute elle atteint 8,6 l/100 km d’où une faible autonomie avec un réservoir de 43 litres. Particularité sur la boîte de vitesses, l’optimisation des passages de vitesses et l’ajout d’un mode de freinage régénératif permet de recharger les batteries. Le passage en mode Sport sur quelques kilomètres, a changé le côté paisible, tout doux, bon père de famille pour un véhicule plus agressif et nerveux. Plus de vibrations se sont aussi ressenties.

Recharge facilitée

Une batterie lithium-ion haute tension 200 V cumulant 13,2 KWh est dissimulée sous la banquette. Il existe plusieurs types de recharge :

  1. Sur une prise domestique standard 8A, avec une puissance de charge de 1,8 kW, la charge complète dure 7h25.

  2. Sur des charges accélérées, sur prise renforcée 14 A de type Green’up, avec une puissance de 3,7 kW, compter plus de 4 heures (chargeur embarquée 3,7 kW de série et nécessite le câble type T2/EF).

  3. Sur une charge rapide de 22 kW, il faut compter à peu près 2 heures sur un chargeur de type Wallbox 32A (chargeur embarqué 7,4 kW en option).

La trappe de recharge se situe à l’arrière gauche du véhicule. Une fois le pistolet relié, la charge débute, marquée d’une diode verte clignotante et verrouille celui-ci. Il faudra toutefois appuyer sur une petite touche sur la trappe pour déverrouiller le pistolet sinon impossible de l’enlever.

Le CITROËN C5 Aircross Hybrid est un bon compromis face à ses concurrents PEUGEOT 3008 et OPEL Grandland, avec un prix d’appel avant bonus inférieur à 40.000 €. Le confort absolu et le silence de route sont des atouts indéniables. La qualité des matériaux et la présentation moderne ne pourront que séduire. Ce SUV familial compact est conçu aussi bien pour les utilisateurs urbains en mode électrique que pour une escapade familiale sur les grands axes avec ses 225 chevaux.

Jean-Pierre RICCI

Fiche technique

Moteur

Type thermique

Turbo injection directe essence 4 cylindres 16 soupapes

Type électrique

Intégré à la boîte auto EAT8

Transmission

Traction – BVA EAT8

Cylindrée

1598 cm³

Puissance thermique

181 ch
6000 tr/min

Puissance électrique

110 ch

Puissance cumulée

225 ch

Couple thermique

300 N m
3000 tr/min

Couple électrique

320 N m

Couple cumulé

360 N m

Energie

Hybride
Dimensions & Poids

Longueur

4.50 m

Largeur

1.96 m

Hauteur

1.68 m

Poids total

1750 kg
Capacités

Coffre

de 460 à
1510 dm³

Réservoir

43 L

Nombre de places

5 places
Performances

Vitesse maximale

225 km/h

0 à 100km/h

8.7 s

Autonomie électrique

55 km
Environnement

Emission CO2

31 g/km

Bonus écologique

2000 €
Consommations

Consommation mixte carburant

1.4 L/100km
Garantie
Batterie

Type

Lithium-Ion

Voltage

200 V

Capacité

13.2 kWh