UN SUV PAS COMME LES AUTRES

CUPRA Formentor VZ 2.0 TSI 310 ch DSG7 4DRIVE

44670 €

4/5
Pour
  • Look & comportement sportif
  • Habitabilité
  • Polyvalence
Contre
  • Commandes climatisation et radio pas éclairées
  • Malus écologique
  • Connectique USB-C uniquement

Le CUPRA Formentor, rival direct des AUDI Q3, BWM X3 ou encore JAGUAR E-Pace, a fait son apparition lors du salon de Genève en 2019, dévoilé sous les traits d’un concept car. Jusqu’en 2018, CUPRA n’était connu “que” sous le blason sportif du catalogue SEAT. Mais depuis cette date, la contraction des mots “Cup” et “Racing” a donné naissance à une marque à part entière. CUPRA se prépare maintenant à lancer son premier modèle exclusif avec le Formentor. Ainsi, les stylistes et les ingénieurs se devaient de créer une voiture à forte identité et capable de délivrer des sensations fortes. La recette est relativement simple. Tout d’abord prenez un SUV du groupe VOLKSWAGEN, abaissez la ligne de toit et la taille de caisse, positionnez un moteur essence de 310 chevaux et des suspensions pilotées. Enfin modifiez le design par petites touches efficaces pour lui donner un vrai look de “Transformers”. Voilà c’est bon. Le résultat est très séduisant sur le papier avec qui plus est des coloris décalés.

Un SUV pimenté

De prime abord il semblerait plus simple de ne pas s’attaquer au segment des SUV, un marché saturé. Mais CUPRA a décidé de proposer quelques choses de disruptif et quoi de mieux qu’un SUV un peu décalé pour marquer son arrivée. Au premier coup d’œil, le Formentor est à mi-chemin entre un SUV et une berline, pourquoi me direz-vous ?

En effet, une ligne de toit abaissée, un long capot prononcé et une lunette arrière ramassée sont plutôt des lignes de berline. Néanmoins du haut de son 1,50 mètre et pas moins de 4,45 mètres de long, il n’y a plus de doute  : c’est bien un SUV. Identique au concept-car qui l’a précédé, le Formentor de série est plutôt spectaculaire avec un design de SUV musclé qui se caractérise par un mélange de lignes tendues et de galbes très prononcés. Le bouclier avant avec ses nombreuses entrées d’air, l’imposant et magnifique diffuseur arrière, la quadruple sortie d’échappement, ainsi que les signatures lumineuses lui confèrent cette ambition sportive. Et si cela ne suffit pas, on peut ajouter la possibilité de commander une peinture mate (présente sur notre modèle d’essai) ainsi que la présence de touches de cuivre sur les jantes. La silhouette du CUPRA Formentor n’a d’égal que son logo, décalé, sportif et affirmé, de quoi être aussi le parent le plus cool en allant chercher vos enfants à l’école. Au final, ce Formentor casse enfin les codes esthétiques de ce marché, pour notre plus grand plaisir  !

Un intérieur et une fonctionnalité efficace

A l’intérieur, le style est bien entendu également très travaillé. Les gènes de CUPRA sont bien présents L’ambiance à bord est résolument plaisante entre sportivité et raffinement. Les superbes sièges baquet, de série, peuvent être habillés par différentes selleries accompagnées et accordées avec les tapis de sol également en cuir.

Dans notre modèle d’essai, les sièges étaient recouverts d’un magnifique cuir bleu rappelant la teinte de la carrosserie et se mariant parfaitement avec les éléments cuivrés présents sur le volant, le tableau de bord ainsi que sur les bouches d’aération. Malgré un look de coupé avec cette chute de toit prononcée, l’habitabilité est excellente, l’assise est accueillante et l’espace aux jambes généreux.

Avec le Formentor, CUPRA réussit à se positionner dans un univers sportif et premium, remarquable par son équipement multimédia. En effet, nos doigts se dirigent de façon presque automatique vers la grande tablette tactile de douze pouces et son “Virtual Cockpit” de 10,2 pouces offrant de nombreuses possibilités de réglages et de raccourcis. Il n’existe pas moins de six vues spécialement développées par CUPRA avec des informations propres à son utilisation. On note néanmoins quelques points à améliorer sur la commande de la climatisation et celle du volume audio non rétroéclairées et donc difficiles à trouver en cas de conduite nocturne. A bord de ce Formentor, on se sent dans un nouvel univers avec les attributs d’un SUV et la compacité et la sportivité d’une berline dans un format coupé.

Volte-face

Après ce tour d’horizon du design et de l’intérieur, le plus intéressant est maintenant de savoir ce que ce Formentor nous réserve sur la route. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que pour moi, un non initié de CUPRA mais à l’aise avec les SUV, c’est très surprenant. Surprenant tout d’abord par le changement de caractère du véhicule en fonction des modes de conduite. “Confort”, “Sport”, “Cupra”, “Individuel”, “Off-Road”. On touche ici aux spécificités de haut niveau qui intègrent de série le Formentor.

En mode de conduite “Confort”, la direction offre notamment la souplesse attendue et les suspensions font largement le boulot pour préserver notre bien-être y compris sur les routes pavées de Paris comme sur les routes du réseau secondaire. Pour compléter cet essai, on quitte la région parisienne et son périphérique, direction la route des “17 tournants” en vallée de Chevreuse  ; on enclenche le mode “Sport” ou “Cupra” et là, la voiture se réveille, au sens propre comme au figuré  ! Une mélodie commence à bercer nos oreilles, le châssis devient ferme, le volant se durcit et la cartographie moteur bascule en mode “énervé”, le Formentor est prêt.

Prêt à quoi  ? Eh bien à voler d’un virage à l’autre avec une grande efficacité. Les palettes au volant donnent une grande sensation de facilité et la petite déflagration lorsque l’on rétrograde, malgré la ligne d’origine, est très agréable aux oreilles. C’est alors que la magie commence à opérer, les 1.644 kilos du SUV étant effacés par la générosité du couple et les montées en régime franches du moteur ainsi que par la boîte qui offre des changements de rapports à la fois fluides et rapides.

En courbe plus rapide, le Formentor fait corps à la route ! Sans qu’il ne provoque de roulis désagréable, on ressent, à son volant, toute l’expertise du groupe VOLKSWAGEN et des quatre roues motrices dont bénéficie le Formentor. Particulièrement sécurisant à allure élevée, il manque néanmoins d’agilité en virage plus serré… un SUV reste un SUV ! Après quelques accélérations franches, vient le moment de freiner, et attention, les freins Brembo, en option à 2.250 €, sont d’un mordant impressionnant et calment le jeu très rapidement  ! Une fois revenu à un rythme de sénateur, on apprécie les autres qualités du châssis qui sait absorber tous les défauts de la route et les sièges baquets révélant une assise parfaite. On note tout de même, pour les puristes, quelques petits bémols : en effet, le mode “Cupra” est un peu “sur joué” avec dans les haut-parleurs le bruit d’un gros V8 américain qui n’a pour but que de flatter votre égo. On note également le manque de “tenue” sur le train arrière sur route défoncée, mais on pinaille. La polyvalence du Formentor est donc très large, pour vraiment allier sportivité et confort.

Des performances à l’image de son design surprenant

En chiffres, le Formentor dispose de performances vraiment sportives lui permettant d’atteindre les 100 km/h en seulement 4,9 secondes, avec une vitesse de pointe de 250 km/h limitée électroniquement. Au niveau des consommations, ce sont entre 8,5 et 8,7 l/100 km (mixte WLTP) qui sont affichés sur la fiche technique du SUV coupé. Lors de notre essai, nous avons atteint 14,2 l/100 km en mode “Sport” et 9,4 l/100km en conduite mixte sur un parcours de 400 kilomètres. Les émissions de CO2 sont comprises entre 192 et 197 g/km (mixte WLTP). On vous laisse, hélas, calculer le malus qui en 2021 n’aide pas ce type de véhicule.

Avant de conclure, sachez que le Formentor VZ est le plus puissant d’une gamme qui, à terme, proposera pas moins de sept motorisations avec les 1.5 TSI essence et 2.0 TDI, tous deux de 150 chevaux ainsi que deux autres essence 2.0 TSI de 190 et 245 chevaux. Puis, pour ne plus vous faire calculer le malus écologique, deux déclinaisons hybrides rechargeables PHEV du Formentor intégreront le catalogue CUPRA : Formentor VZ e-Hybrid 1.4 TSI avec moteur électrique de 85 kW (puissance cumulée : 245 chevaux) et Formentor e-Hybrid de 204 chevaux.

Une réussite technique et stylistique ce Formentor. Confortable, pratique et sportif à souhait, il lance de belle manière la véritable carrière de la marque CUPRA. Reconnu SUV de l’année 2021, CUPRA ne peut que se féliciter de son travail et de son véhicule. Enfin, positionné juste au-dessus des offres proposées par les constructeurs généralistes, le CUPRA Formentor a clairement les capacités de faire de l’ombre aux SUV allemands, ceci surtout avec un tarif pour notre modèle d’essai de 52.000 € “full option”. Outre le fait de se faire remarquer par sa puissante identité, CUPRA s’adresse donc à une large clientèle dont les plus jeunes qui par ce SUV pourront s’identifier. Le Formentor a été un réel coup de cœur et une belle découverte.

Frédéric ARCHAMBAULT

Fiche technique

Moteur

Type thermique

4 cylindres – 16 soupapes – Turbo essence injection directe

Transmission

Intégrale – BVA DSG7

Cylindrée

1984 cm³

Puissance thermique

310 ch
5450 tr/min

Couple thermique

400 N m
2000 tr/min

Energie

Essence
Dimensions & Poids

Longueur

4.450 m

Largeur

1.839 m

Hauteur

1.528 m

Poids total

1644 kg
Capacités

Réservoir

55 L

Nombre de places

5 places
Performances

Vitesse maximale

250 km/h

0 à 100km/h

4.9 s
Environnement

Emission CO2

192 g/km
Consommations

Consommation mixte carburant

8.5 L/100km
Garantie
Batterie